Niger

PUI recrute 01 Sage-Femme – Formatrice

PUI recrute 01 Sage-Femme – Formatrice

Première Urgence Internationale
Santé-Médecine-Pharmacie
24-07-2019

 

Informations préliminaires sur le poste  
Intitulé du poste

Sage-Femme – Formatrice

  
Pays & base d’affectationNiger : OUALLAM / Torodi  
Rattachement hiérarchiqueResponsable technique santé  
Localisation du posteOuallam / Torodi  
Durée du Poste8 mois (renouvelable selon financement)  
Salaire fixé selon la grille PUISelon le profil  
Informations générales sur la mission
Contexte
 Première Urgence Internationale est une Organisation Non Gouvernementale de solidarité internationale, à but non lucratif, apolitique et laïque. L’ensemble de ses personnels se mobilise au quotidien pour couvrir les besoins fondamentaux des victimes civiles mises en péril, marginalisées ou exclues par les effets de catastrophes naturelles, de guerres et de situations d’effondrement économique. L’objectif est d’aider les populations déracinées dans l’urgence, tout en leur permettant de regagner rapidement autonomie et dignité. L’association mène environ 250 projets par an, dans les domaines de la sécurité alimentaire, la santé, la nutrition, la réhabilitation d’infrastructures, l’eau et l’assainissement et la relance économique. PUI intervient en appui à près de 3 millions de personnes dans 19 pays, en Afrique, en Asie, au Moyen-Orient, dans le Caucase et en France.

PUI est présente sur l’ensemble des crises qui touchent le Sahel, et ce depuis de nombreuses années : crise du lac Tchad avec des missions au nord-est du Nigeria et au nord-Cameroun, conséquences de la guerre au Darfour avec une mission à l’est du Tchad (depuis laquelle des évaluations ont été menées autour du Lac Tchad en 2016) et plus récemment crise migratoire avec une mission en Libye depuis 2017.

PUI a depuis 2013 une mission au Mali dans les régions de Gao et Kidal où l’organisation met en œuvre une approche intégrée permettant la prise en charge sanitaire et nutritionnelle des populations affectées par la crise, complété par plusieurs projets transverses de réhabilitation de structures d’adduction en eau et d’accès à l’électricité. Conscient des enjeux régionaux autour de ces crises, et plus particulièrement inquiets sur l’évolution du contexte transfrontalier entre le Mali et le Niger, PUI a décidé en 2017 de lancer une mission exploratoire au Niger.

En effet, face aux enjeux sahéliens, le Niger est au cœur de plusieurs crises humanitaires qui affectent depuis ces dernières années ce pays déjà fortement impacté par des problématiques structurelles. Affaibli par la crise régionale du Bassin du Lac Tchad et par les nombreux déplacements de populations réfugiés ou migrantes qui se croisent sur son territoire, le Niger subit directement les effets de la crise malienne et du confit en cours sur le territoire frontalier des régions du Tillabéri et de Tahoua.

Engagé dans la lutte contre ces groupes armés, le gouvernement nigérien a  décrété l’état d’urgence en mars 2017 dans 5 départements de la région de Tillabéri dont celui d’Ouallam et de Torodi. L’application des mesures liées à l’état d’urgence dont entre autres, la fermeture des marchés hebdomadaires et le dysfonctionnement des écoles et centres de santé, a fortement contribué à dégrader la situation humanitaire dans cette zone.

Suite à cette insécurité grandissante, la dégradation continue du contexte dans la zone frontalière du Niger avec le Mali et le Burkina Faso se manifeste notamment par l’augmentation des mouvements de population. Environ 53 532déplacés internes[1]  été ont enregistrés depuis le début de l’année dans la région du Tillabéri. Ces déplacements sont dus à l’augmentation des attaques des groupes armés dans cette zone et aux mesures sécuritaires mises en œuvre par l’Etat. Dans le cas où les opérations militaires viendraient à s’accentuer dans les prochains mois, il est malheureusement envisageable que les populations soient amenées à se déplacer pour éviter les zones de conflit, entrainant de nouveaux besoins urgents pour ces populations.

Dans une région déjà sensible du fait des problématiques structurelles, des difficultés d’accès aux services publiques et des risques épidémiques en raison de la nature géographique et des dynamiques sociales, la zone voit aujourd’hui sa couverture en soins de santé primaire baisser de jours en jours. Face à cette situation, PUI met en œuvre depuis fin 2018, dans le DS de Ouallam (Tillabéri) un projet visant à  restaurer  rapidement l’accès à des soins de santé primaire de qualité  et à renforcer les capacités locales en santé. Avec l’appui d’un nouveau bailleur, PUI prévoit de poursuivre ses activités dans le DS de Ouallam et de déployer une clinique mobile dans le DS de Torodi.

 

Description du poste
Objectif global
Renforcer la qualité des soins de santé de la reproduction dans les CSI appuyés par PUI
Objectifs spécifiques et activités associées
Renforcement des capacités techniques des personnels de santé

  1. Elle évalue les besoins en formation des matrones/IO/sages-femmes des CSI appuyés et informe son superviseur des besoins identifiés.
  2. Elle participe aux formations sur la SSR organisés par les autorités sanitaires pour les personnels des CSI appuyés.
  3. Elle participe à la formation continue des matrones/IO/sages-femmes grâce aux supervisons formatives; Elle corrige les mauvaises pratiques, émet des recommandations et s’assure du suivi des recommandations.
  4. Elle prend part aux supervisions conjointes avec l’équipe cadre de district.
  5. Elle s’assure de la bonne utilisation et de la bonne gestion du kit médical à la disposition des CSI (dont les donations faites par PUI)

Appui à la diffusion des bonnes pratiques liées à la santé de la mère et de l’enfant

  1. Elle appuie  les matrones/IO/sages-femmes dans l’animation de séances d’éducation à la santé et dans la diffusion des messages auprès des femmes qui consultent pour d’autres motifs
  2. Elle renforce les connaissances des accoucheuses traditionnelles sur les activités de sensibilisation, l’identification des signes de danger de la grossesse et le référencement des femmes enceintes

Rapportage

  1. Elle rédige un rapport hebdomadaire et un rapport mensuel de ses activités
  2. Elle participe à l’analyse des données SSR des rapports périodiques internes.

Appui aux activités de la clinique mobile

  1. Elle identifie les besoins en formation des sages-femmes des cliniques mobile de PUI et participe au renforcement de leurs capacités
  2. Elle participe, selon les besoins, aux activités SSR des cliniques mobiles de PUI
 QUALITE ATTENDUE   
  IndispensableApprécié 
 Formation

  1. Formation de sage-femme
  2. Ingénierie de la formation
  3. Connaissances avérées en informatique et statistique.
 

X

 

 

 

 

X

X

 
 Expérience professionnelle

  1. En renforcement des capacités
  2. Saisie des données sur tableur excel
 

 

 

X

X

 
 Connaissances & Aptitudes

  1. Maitriser l’outil informatique
  2. Connaissance du système de santé et du contexte nigérien
 

 

X

 

X

 

 
Langues

  1. Français lu, écrit, parlé
  2. Sonraï, Tamashek ou Arabe
 

 

X

X

 

 

 

 

 

 
 Caractéristiques personnelles attenduesX  
 
  1. Honnêteté, intégrité, motivation
  2. Capacités d’adaptation, d’organisation et autonomie développées
  3. Calme, résistance au stress
  4. Aptitude à travailler en équipe
  5. Être ponctuel et souple face aux horaires de travail
 

 


[1]Cluster Protection, mai 2019

 

Les candidats qui souhaitent postuler doivent déposer, sous pli fermé, une lettre de motivation et un CV à l’adresse suivante : au bureau PUI au Niger, à l’ANPE de Niamey ou encore à l’adresse email :

recrutement@premiere-urgence.ml au plus tard le 31/07/2019 à 17h00.

NB :

  • Il est impératif de mentionner sur l’enveloppe ou dans l’objet de votre courrier électronique « Sage-femme Formatrice».

Seul(e)s les candidat(e)s présélectionné(e)s seront informé(e)s et les dossiers de candidatures ne pourront pas être retournés.

Première Urgence Internationale
recrutement@premiere-urgence.ml>

A propos de l'auteur

Administrateur Général

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.