Niger

Le PROJET DE SOUTIEN A L’ENSEIGNEMENT BILINGUE FRANCO-ARABE/ (PROSEB/FA/BID/NIGER) recrute 01 SPECIALLSTE EN SUIVI-EVALUATION

PROJET DE SOUTIEN A L’ENSEIGNEMENT BILINGUE FRANCO-ARABE/ (PROSEB/FA/BID/NIGER) recrute 01 SPECIALLSTE EN SUIVI-EVALUATION DU PROJET DE SOUTIEN A L’ENSEIGNEMENT BILINGUE FRANCO-ARABE AU NIGER (PROSEB/FA) NIGER « Etre de nationalité nigérienne »

PROJET DE SOUTIEN A L’ENSEIGNEMENT BILINGUE FRANCO-ARABE/ (PROSEB/FA/BID/NIGER)

Niamey, Niger
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement
I- Contexte et justification
Pays Sahélo saharien, totalement enclavé, le Niger est l’un des pays le plus vaste de l’Afrique occidentale (1.267.000 km2) et confronté à de lourds handicaps naturels liés notamment à l’aridité croissante du climat, à la forte pression démographique et à la
faiblesse des ressources.
La population nigérienne est estimée il 17 970 076 habitants (RGPH/lNS-2014) et est très inégalement répartie sur le territoire national. La croissance démographique est particulièrement élevée au Niger. Le taux d’accroissement naturel de la population de 3,9 par an, est l’un des plus élevés d’Afrique. Plus de la moitié de la population est jeune(51,6% : INS 2012 a moins de 15 ans).
Par ailleurs, la grande majorité de la population nigérienne est rurale: plus de 80% résident hors des centres urbains.
Les niveaux de scolarisation sont relativement faibles. En 2015/2016 le taux brut de scolarisation primaire est de 76.2%. Quant au cycle moyen, le taux de scolarisation est de 6,9%. Le taux d’achèvement, est, respectivement, de 78,4% au primaire, 18,4% au cycle de base 2 et 7,4% au cycle moyen. De façon générale, les contraintes inhérentes au système se résument comme suit:
faible couverture scolaire ;
persistance des disparités entre régions, entre zone urbaine et zone rurale et entre filles et garçons ;
insuffisance et précarité des infrastructures et des équipements scolaires ;
insuffisance des manuels scolaires et autres matériels didactiques ;
faible qualité des enseignements/apprentissages ;
faible performance du système avec des taux de redoublement et d’abandon assez élevés ;
faible qualification des enseignants ;
faible quantité et qualité des équipements des laboratoires de physique, chimie, sciences de la vie et de la terre ;
faible externalité du système avec une main d’œuvre trop peu qualifiée ;
faible déploiement du dispositif de formations professionnalisantes au profit du public hors flux scolaire (non scolarisés ou déscolarisés, personnes en situation de handicap etc.) ;
faible professionnalisation des filières ;
insuffisance des dispositifs de formation dans les domaines sportifs, culturels et artistiques.
C’est pourquoi le Gouvernement a adopté une Lettre de Politique Educative en 2012 qui met en cohérence les différents segments du système éducatif nigérien par la mise en œuvre d’une stratégie globale d’éducation et de formation efficiente et efficace. La nouvelle politique éducative nationale s’inscrit dans l’atteinte des objectifs de la Stratégie de Développement Durable et de Croissance Inclusive (Niger/2035) et le Plan de Développement Economique et Social (PDES/2017/2021) en prenant en compte l’Education Pour Tous (EPT).
Ainsi, le Gouvernement du Niger, avec l’appui des Partenaires Techniques et Financiers et le soutien de la société civile active en éducation, a élaboré le Programme Sectoriel pour l’Education et la Formation (PSEF) afin de contribuer à l’atteinte des objectifs du Plan de Développement Economique et Social (PDES 2017-2021). Pour pallier les insuffisances relevées dans le RESEN (2010), des stratégies ont été développées dans le Programme Sectoriel de l’Education et la Formation (PSEF 2014-2024).
Rappelons que le PSEF élaboré pour une durée de dix(10) ans par le Gouvernement du Niger avec l’appui des PTF et le soutien de la société civile active en éducation est un ambitieux programme qui a démarré en 2014. II a pour objectif d’atteindre l’Education Pour Tous au cours des dix (10) prochaines années à travers une éducation de base élargie (cycle de base unique), l’amélioration de la qualité du système, le développement de l’enseignement moyen, le développement de la formation professionnelle et technique, le développement et la réforme de l’enseignement supérieur et de la recherche, l’appui à l’alphabétisation et au secteur non formel, il induit une politique d’investissement conséquente et implique également des réformes en profondeur (fusion Cycle de Base (CB) 1 & 2, gestion des enseignants, formation initiale et continue, modalités de
construction scolaire … ) et la mise en place de nouvelles modalités de gestion. Ainsi donc, le but du PSEF est de fournir au Gouvernement et à ses partenaires techniques et financiers du secteur éducatif un cadre d’action commun visant: (i) l’accroissement de l’offre éducative, (ii) la réduction des disparités de tous ordres, (iii) l’amélioration de la qualité des apprentissages, (iv) la recherche d’une meilleure pertinence et d’une amélioration du système éducatif et, (v) le renforcement des capacités de pilotage et de gestion à tous les niveaux du système.
Dans le cadre de la mise en œuvre de cet ambitieux programme(PSEF) le Gouvernement de la République du Niger a sollicité de la BID, le financement de l’enseignement FrancoArabe (Base 1 et Il) à travers le Projet de Soutien à l’Education Bilingue Franco Arabe (PROSEB/FA) au Niger. Le PROSEB/FA vise non seulement à améliorer l’accès équitable à tous les niveaux du système éducatif, mais aussi à en améliorer la qualité et la pertinence par rapport aux réalités socio-économiques du Niger.
Prévu par l’accord de prêt, le recrutement du Spécialiste en Suivi- Evaluation entre dans le cadre de la mise en place de l’Unité de Gestion du Projet (UGP) PROSEB/FA d’une part et de l’accélération de la mise en œuvre des activités du projet d’autre part.
II- Objectif
Le recrutement vise à trouver par voie d’annonce publique du poste ouvert à toutes les personnes qualifiées de nationalité nigérienne, un spécialiste en suivi évaluation capable de coordonner dans son domaine d’intervention, les activités qui contribueront à atteindre les objectifs du projet.
III- Public cible
Le poste de Spécialiste suivi-évaluation du Projet de Soutien à l’Education Bilingue Franco Arabe (PROSEB/FA) est ouvert à tous les nigériens/nigériennes ayant les qualifications requises.
IV- Missions
Placé sous la responsabilité directe du Coordonnateur, le spécialiste du suivi-évaluation (Education) travaillera en étroite collaboration avec autres contractuels et les responsables des directions techniques des ministères concernés par l’intervention du projet.
A ce titre il doit particulièrement :
Assurer un suivi, une évaluation et un rapportage efficaces des activités du projet et des résultats ;
Elaborer les outils de collecte des données du projet ;
Centraliser les outils/supports de collecte des données bien remplis et à temps des partenaires ;
Concevoir des bases pour la gestion des données du projet ;
Compiler les progrès par rapport aux indicateurs de performance du projet
Elaborer et soumettre sur une base mensuelle et trimestrielle, les rapports d’activités du
suivi- évaluation, y compris les succès, les défis et les leçons apprises ;
Faire la revue des rapports soumis par les partenaires de mise en œuvre du projet ;
Développer un plan d’évaluation de la qualité des données.
Veiller à ce que les données respectent les normes de qualité en matière de validité,
d’intégrité, de précision, de fiabilité et de respect des délais, et effectuer des évaluations régulières de la qualité des données.
Renforcer les capacités des membres de l’équipe et des partenaires pour mettre en œuvre des outils de suivi du projet
V- Qualifications et expériences requis es
Avoir un diplôme universitaire minimum de Bac+4 en Suivi- évaluation, sciences sociales (Education, Sociologie, Economie), statistiques! ;
Avoir une expérience pertinente des techniques d’enquête sur le terrain/de collecte de
données, de saisie, de vérification et d’analyse des données ;
Avoir une bonne compréhension et compétences en gestion de données.
Avoir une bonne maîtrise de l’outil informatique (Word ; Excel, Power point etc …).
Avoir une bonne maitrise des logiciels (SPHINX, SPSS!)
Avoir une capacité parfaite de planification, priorisation et l’accomplissement de plusieurs tâches à la fois, et dans le temps requis ;.
Exécuter toute autre tâche à la demande de sa hiérarchie et travailler en étroite
collaboration avec les autres membres de l’équipe pour l’atteinte des objectifs du projet PROSEB/FA Niger.
VI- Autres conditions:
Etre de nationalité nigérienne;
Satisfaire aux conditions de l’interview;
Etre de bonne moralité.
VII- Composition du dossier de candidature:
Les candidats(es) intéressé(es) devront fournir un dossier de candidature comportant les pièces suivantes
un curriculum vitae
une lettre de motivation;
une copie certifiée conforme du certificat de nationalité;
un casier judiciaire datant de moins de trois mois ;
une copie certifiée conforme de l’extrait d’acte de naissance ou de jugement supplétif;
les copies certifiées conformes des diplômes ou attestations des diplômes;
un certificat médical attestant que le candidat est en bonne santé.
Le dossier de candidature sera adressé sous pli fermé portant la mention « candidature au poste du s pécialiste en s uivi-évaluation (Education) du Projet PROSES/FA » à Monsieur le Ministre des Enseignements Secondaires
VIII- Conditions d’emploi
Le poste à pourvoir est contractuel. Le candidat fonctionnaire doit être mis en position de disponibilité une fois retenu. Les conditions d’emploi feront l’objet d’un contrat de deux (2) ans renouvelable une fois; la premièreannée est probatoire avec une évaluation écrite et détaillée par la tutelle après onze (11) mois d’exercice.
IX- Lieu d’affectation: Niamey
X – Durée du contrat : Deux (2) ans renouvelables une fois.
XI – Date de pris e de fonction: Après l’avis de non objection de la BID et notification de prise de service.
XII- Dépôt de Dossiers
Les candidats intéressés doivent déposer leurs dossiers, dans une enveloppe fermée et cachetée portant la mention: candidature au poste de Spécialiste suivi-évaluation à l’adresse ci-dessous indiquée au plus tard le 28/05/2019.
Siège du PROSEB/FA, quartier Koira Kano, Rue KK101, deuxième virage après la mosquée Markaz, route Tillabéri.
Le ministre
MOHAMED SANOUSSI ELHDJI SAMRO
A publier :
1 fois dans le sahel Quotidien du 06/05/20
1 fois dans le Sahel Dimanche du 10/05/2019
2 fois à la Voix du Sahel pendant 10 jours non consécutifs espacés par un délai de 10 jours
Le ministre
MOHAMED SANOUSSI ELHDJI SAMRO

A propos de l'auteur

Administrateur Général

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.