Niger

Première Urgence Internationale recrute plusieurs Médecins Clinique Mobile

Première Urgence Internationale recrute plusieurs Médecins Clinique Mobile (2)

Première Urgence Internationale
Santé-Médecine-Pharmacie
31-07-2019

 

 

 

Informations préliminaires sur le poste  
Intitulé du poste

MEDECIN CLINIQUE MOBILE

  
Pays et Base d’affectationNiger : Ouallam (1) / Torodi (1)  
Rattachement hiérarchiqueResponsable Technique Santé  
Création / Remplacementcréation  
Durée du poste8 mois (renouvelable selon financement)  
Salaire fixé selon la grille PUIselon le profil  
Informations générales sur la mission 
Contexte 
Contexte

Première Urgence Internationale est une Organisation Non Gouvernementale de solidarité internationale, à but non lucratif, apolitique et laïque. L’ensemble de ses personnels se mobilise au quotidien pour couvrir les besoins fondamentaux des victimes civiles mises en péril, marginalisées ou exclues par les effets de catastrophes naturelles, de guerres et de situations d’effondrement économique. L’objectif est d’aider les populations déracinées dans l’urgence, tout en leur permettant de regagner rapidement autonomie et dignité. L’association mène environ 250 projets par an, dans les domaines de la sécurité alimentaire, la santé, la nutrition, la réhabilitation d’infrastructures, l’eau et l’assainissement et la relance économique. PUI intervient en appui à près de 3 millions de personnes dans 19 pays, en Afrique, en Asie, au Moyen-Orient, dans le Caucase et en France.

PUI est présente sur l’ensemble des crises qui touchent le Sahel, et ce depuis de nombreuses années : crise du lac Tchad avec des missions au nord-est du Nigeria et au nord-Cameroun, conséquences de la guerre au Darfour avec une mission à l’est du Tchad (depuis laquelle des évaluations ont été menées autour du Lac Tchad en 2016) et plus récemment crise migratoire avec une mission en Libye depuis 2017.

PUI a depuis 2013 une mission au Mali dans les régions de Gao et Kidal où l’organisation met en œuvre une approche intégrée permettant la prise en charge sanitaire et nutritionnelle des populations affectées par la crise, complété par plusieurs projets transverses de réhabilitation de structures d’adduction en eau et d’accès à l’électricité. Conscient des enjeux régionaux autour de ces crises, et plus particulièrement inquiets sur l’évolution du contexte transfrontalier entre le Mali et le Niger, PUI a décidé en 2017 de lancer une mission exploratoire au Niger.

En effet, face aux enjeux sahéliens, le Niger est au cœur de plusieurs crises humanitaires qui affectent depuis ces dernières années ce pays déjà fortement impacté par des problématiques structurelles. Affaibli par la crise régionale du Bassin du Lac Tchad et par les nombreux déplacements de populations réfugiés ou migrantes qui se croisent sur son territoire, le Niger subit directement les effets de la crise malienne et du confit en cours sur le territoire frontalier des régions du Tillabéri et de Tahoua.

Engagé dans la lutte contre ces groupes armés, le gouvernement nigérien a  décrété l’état d’urgence en mars 2017 dans 5 départements de la région de Tillabéri dont celui d’Ouallam et de Torodi. L’application des mesures liées à l’état d’urgence dont entre autres, la fermeture des marchés hebdomadaires et le dysfonctionnement des écoles et centres de santé, a fortement contribué à dégrader la situation humanitaire dans cette zone.

Suite à cette insécurité grandissante, la dégradation continue du contexte dans la zone frontalière du Niger avec le Mali et le Burkina Faso se manifeste notamment par l’augmentation des mouvements de population. Environ 53 532déplacés internes[1]  été ont enregistrés depuis le début de l’année dans la région du Tillabéri. Ces déplacements sont dus à l’augmentation des attaques des groupes armés dans cette zone et aux mesures sécuritaires mises en œuvre par l’Etat. Dans le cas où les opérations militaires viendraient à s’accentuer dans les prochains mois, il est malheureusement envisageable que les populations soient amenées à se déplacer pour éviter les zones de conflit, entrainant de nouveaux besoins urgents pour ces populations.

Dans une région déjà sensible du fait des problématiques structurelles, des difficultés d’accès aux services publiques et des risques épidémiques en raison de la nature géographique et des dynamiques sociales, la zone voit aujourd’hui sa couverture en soins de santé primaire baisser de jours en jours. Face à cette situation, PUI met en œuvre depuis fin 2018, dans le DS de Ouallam (Tillabéri) un projet visant à  restaurer  rapidement l’accès à des soins de santé primaire de qualité  et à renforcer les capacités locales en santé. Avec l’appui d’un nouveau bailleur, PUI prévoit de poursuivre ses activités dans le DS de Ouallam et de déployer une clinique mobile dans le DS de Torodi

 
Description du poste 
Objectif global 
Renforcer la qualité des soins dans les couvertes par la clinique mobile en assurant la mise en place d’un paquet minimum d’activités de qualité au niveau de la clinique mobile. 
Objectifs spécifiques et activités associées 
Mise en place d’un paquet minimum d’activités de qualité au niveau de la clinique mobile

  1. Il/Elle participe à la définition et met en œuvre la programmation des activités de l’équipe mobile
  2. Il/Elle est le garant de la qualité du travail médical réalisé par l’équipe mobile
  3. Il/Elle assure la coordination des activités de l’équipe médicale au niveau des sites d’intervention
  4. Il/Elle assurer les consultations curatives, la prise en charge diagnostique et thérapeutique des patients se présentant au niveau de la clinique mobile
  5. Il/Elle appuie le personnel de la clinique mobile dans la provision des soins préventifs et curatifs
  6. Il/Elle prépare avec l’infirmier la commande en vaccins et intrants médicaux pour chaque sortie
  7. Il/Elle superviser la gestion du kit médical mis à la disposition de l’équipe mobile

 

           Mise en place d’un système de référence  fonctionnel 

  1. Il/Elle définit avec son superviseur le système de référencement au niveau de sa zone d’intervention et s’assure de sa mise en œuvre effective
  2. Il/Elle valide les cas devant être référés et s’assure du référencement effectif des patients

 

             Supervision et gestion de l’équipe de la clinique mobile

  1. Il/Elle supervise et assure le suivi managérial du personnel de la clinique mobile : infirmier/e, sage-femme et mobilisateur communautaire.
  2. Il/Elle  assure l’élaboration des plans d’action et les évaluations du personnel sous sa responsabilité.

 

             Gestion de la sécurité

  1. Il/Elle veille au respect strict des consignes de sécurité par l’ensemble de l’équipe mobile et signale toute situation anormale au référent sécurité
  2. Il/Elle contribue activement au suivi sécuritaire de la zone en rapportant à son/sa superviseur hiérarchique de façon régulière toute information susceptible d’influencer les conditions sécuritaires de l’équipe PUI.

 

             Représentation

  1. Il/Elle représente PUI auprès des autorités et partenaires locaux et s’assure que de bonnes relations sont entretenues avec chacun d’entre eux en lien avec son supérieur hiérarchique (dans le respect des principes de neutralité et d’indépendance de PUI).

 

              Rapportage

  1. Il/Elle veille à l’enregistrement correct de toutes les activités dans les registres et autres supports  appropriés
  2. Il/Elle compile les données d’activités et rédige les rapports à la fin de chaque mission en relation avec les activités menées
  3. Il/Elle réalise le rapport hebdomadaire (données épidémiologique) et contacte immédiatement son supérieur hiérarchique pour tout cas suspect de maladie à déclaration obligatoire (maladie à potentiel épidémique)

             Redevabilité

  1. Il/Elle s’assure que les communautés reçoivent de la part du personnel de la clinique mobile des informations claires et actualisées sur PUI, le projet, les activités menées et les progrès enregistrés
  2. Il/Elle s’assure que les communautés appuyées sont encouragées à participer aux activités du projet et ont connaissance des mécanismes de gestion des plaintes et de feedback mis en place.

 

 
 Profil recherché
 Savoirs et Savoir Faire recherchés
  IndispensableApprécié 
 Formation

  1. Docteur en médecine
  2. Santé communautaire
  3. Nutrition
 

X

 

X

 

 

X

 
 Expérience professionnelle

  1. Expérience d’au moins deux (02) ans dans un poste de chef d’équipe
  2. Expérience de travail en clinique mobile
  3. Expérience humanitaire
 

X

 

 

 

X

X

 

 
 Connaissances & Aptitudes

  1. Protocoles nationaux pour la PECIME et la PECIMA
  2. Connaissance en informatique
  3. Education thérapeutique
 

X

 

 

X

 
 Langues

  1. Français
  2. Djerma
  3. Haoussa
  4. Autre (préciser)
 

X

X

X

 

 

 

 

 

Tama check /Peulh /  Daoussaque

 
 Caractéristiques personnelles attendues (intégration à l’équipe, adéquation au poste et à la mission)
 
  1. Excellentes qualités interrelationnelles, goût pour le contact humain
  2. Honnêteté, intégrité, motivation
  3. Capacité d’adaptation, calme, résistance au stress,
  4. Sens des responsabilités et rigueur
  5. Etre ponctuel et souple face aux horaires de travail
  6. Engagement personnel à respecter les valeurs de neutralité, d’impartialité et d’indépendance de PUI

 


[1]Cluster Protection, mai 2019

 

Les candidats qui souhaitent postuler doivent déposer, sous pli fermé, une lettre de motivation et un CV à l’adresse suivante : au bureau PUI au Niger, à l’ANPE de Niamey ou encore à l’adresse email :

recrutement@premiere-urgence.ml au plus tard le 31/07/ 2019 à 17h00.

NB :

  • Il est impératif de mentionner sur l’enveloppe ou dans l’objet de votre courrier électronique « Médecin Clinique Mobile» en précisant le lieu d’affectation.
  • Seul(e)s les candidat(e)s présélectionné(e)s seront informé(e)s et les dossiers de candidatures ne pourront pas être retournés.
Première Urgence Internationale
recrutement@premiere-urgence.ml>

A propos de l'auteur

Administrateur Général

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.