Niger

COOPI NIGER recrute 01 Médecin Coordinateur Activités Terrain

COOPI NIGER recrute 01 Médecin Coordinateur Activités Terrain

COOPI NIGER
Santé-Médecine-Pharmacie
04-02-2020

N°07/COOPI/2020

TITRE DE POSTE : Médecin Coordinateur Activités Terrain

TYPE ET DUREE DU CONTRAT : CDD

LIEU D’AFFECTATION : Tillabéry

DATE DE PUBLICATION : 21/01/2020

DATE LIMITE : 04/02/2020

CONTEXTE

COOPI est une organisation non gouvernementale italienne, indépendante et laïque, engagée dans la lutte contre les injustices sociales et la pauvreté dans le Sud du monde et dans la construction d’un futur dans lequel soient garantis pour tous des bonnes conditions de vie, le respect des droits et la parité des opportunités. Depuis 1965, COOPI a réalisé plus de 600 projets de développement et interventions d’urgence dans 50 pays, employant plus de 30.000 opérateurs locaux et assurant un bénéfice direct à plus de 50 million de personnes. En Afrique, en Amérique Latine, en Asie et dans l’Europe de l’Est, COOPI favorise l’accès à l’eau et le droit à la santé et à l’instruction des communautés les plus pauvres.

COOPI est présent au Niger depuis 2012 avec un bureau de coordination à Niamey, et de bases terrain à Diffa, Agadez, Tillabéry et Tahoua. COOPI intervient dans les secteurs de la santé, santé mentale et soutien psychosocial (SMSPS), éducation, protection et nutrition/sécurité alimentaire. Les principaux bailleurs de fonds sont ECHO, la Coopération Suisse, la Coopération Italienne (AICS), OFDA et les agences des nations unies (UNHCR, UNICEF).

Le Médecin Coordinateur des activités sur le terrain est responsable de :

A/ GOUVERNANCE ET LEADERSHIP/COORDINATION

a1/ Représenter le projet auprès des ECR (Equipes Cadre Régional), des ECD (Equipe Cadre District) et des instances de coordination des groupes thématiques santé au niveau régional.

a2/ Planifier les activités avec les ECD sur base d’un état de lieux préalablement réalisé.

a3/ Elaborer avec la participation des équipes du projet, le chronogramme hebdomadaire des activités qu’il partage avec les ECD.

a4/ Superviser et coacher les équipes mobiles.

a5/ Avec les ECD, planifier et réaliser la supervision et le coaching des équipes des CSI appuyés.

a6/ Participer mensuellement aux réunions de revue des activités des CSI appuyés et présenter les résultats des activités du projet.

a7/ S’assurer de la cohérence des activités du projet avec les politiques, stratégies et plans nationaux.

a8/ Participer aux réunions de coordination du consortium.

B/ PRESTATION DES SERVICES

b1/ Réaliser un état des lieux initial des besoins dans les sites du projet en collaboration avec les ECD.

b2/ Sur base du rapport de l’état des lieux réalisé, élaborer un cahier des charges avec les ECD.

b3/ Définir un plan d’implémentation des activités en collaboration avec les ECD.

b4/ Assurer un encadrement des équipes des cliniques mobiles avec un focus sur les référencements.

b5/ Doter les équipes mobiles et CSI appuyés des protocoles nationaux (ou internationaux) nécessaires pour la prise en charge des cas.

b6/ S’assurer du respect de l’application de ceux – ci.

b7/ Assurer à un rythme régulier un accompagnement des équipes mobiles.

b8/ Organiser une réunion hebdomadaire de suivi des activités réalisées la semaine passée et de planification de la semaine suivante.

C/ GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTE

c1/ Participer aux recrutements des membres des équipes mobiles.

c2/ Elaborer avec chaque membre de l’équipe mobile un PAI (Plan d’Action Individuel).

c3/ Assurer les évaluations des membres de l’équipe mobile et mettre à jour leurs fiches de poste.

c4/ Identifier les besoins en formation pour les membres des équipes mobiles et des CSI appuyés.

c5/ Participer au renforcement des capacités des membres des équipes mobiles et des prestataires des CSI.

 

D/ INFORMATIONS SANITAIRES / REPORTING ET SURVEILLANCE EPIDEMIOLOGIQUE

d1/ Organiser le système de surveillance épidémiologique communautaire dans les sites de l’équipe mobile (collecte et transmission).

d2/ Compiler et analyser les données épidémiologiques hebdomadaires des équipes mobiles et des CSI appuyés.

d3/ Chaque lundi, partager les données avec la coordination du projet et le ECD.

d4/ Après concertation avec la coordination du projet, planifier d’éventuelles actions de ripostes en concertation avec l’ECD.

d5/ Compiler les rapports hebdomadaires et mensuels des activités du projet dans la zone d’intervention et les transmettre à la coordination du projet.

d6/ Assigner un tableau de suivi de monitoring à chaque équipe mobile et CSI appuyés et l’évalué.

 

E/ GESTION DES PRODUITS DE SANTE

e1/ Quantifier les besoins de la commande d’intrants et équipements médicaux.

e2/ Mettre en place les outils de gestion des produits de santé à tous les niveaux (équipes mobiles et CSI appuyés).

e3/ Superviser la gestion des stocks à tous les niveaux et veiller à leur utilisation rationnelle.

e4/ Réaliser une fois par mois les inventaires des stocks et assurer la gestion des périmés en concertation avec les DS (District Santé).

e5/ Consolider les consommations et besoins exprimés et envoyer une commande à la coordination.

e6/ En concertation entre la coordination du consortium et la coordination logistique, élaborer un chronogramme d’approvisionnement en intrants et équipements médicaux.

 

F/ COMMUNICATION  

f1/ Partager avec les DS les communications émanant de la coordination du projet et vice versa.

f2/ Analyser le contexte sanitaire de la région et émettre des recommandations appropriées.

f3/ Collecter des données : en collaboration avec le conseiller du département médical, fournir au coordinateur du consortium RRM les données et les indicateurs médicaux sélectionnés. Recueillir régulièrement des données auprès des chefs de projet des partenaires sur l’ensemble des activités dans le cadre du consortium.

f4/ Evaluer les ressources : organiser des évaluations des ressources sanitaires locales en termes quantitatifs (RH, structurels, matériels, etc.) et qualitatifs (maintenance, compétences, protocoles, eau et hygiène, organisation). Assurer la mise en place d’un système d’information sanitaire adapté au contexte, utilisant les ressources fournies par COOPI et trouvées localement.

Cette liste des tâches est non-exhaustive et peut être adapatée au besoin des activités sur demande de votre chef hiérarchique.

II.PREREQUIS

  • Etre de nationalité Nigérienne ;
  • Diplôme de Médecine Générale;
  • Minimum 2 années d’expérience professionnelle dans le domaine ;
  • Expérience de travail dans les ONG humanitaires est un plus ;

 

III. APTITUDES ET QUALITES RECHERCHEES

  • Autonomie et bonne volonté ;
  • Appréciation du travail en équipe ;
  • Très bonne capacité d’adaptation et bonne esprit relationnel avec le milieu de travail ;
  • Etre disposé à travailler dans des situations de stress et à faire face à l’imprévu ;
  • Excellente maitrise du français à l’écrit et à l’oral ;
  • Connaissance des langues locales Haoussa et du Zarma est un plus

 

IV. DEPOTS DES DOSSIERS

Contenu des dossiers de candidatures :

Le dossier de candidature devra contenir : une lettre de motivation, le CV, les copies de la carte nationale d’identité, une copie des diplômes et attestations de travail. Le CV devra présenter au moins 3 références.

Adresse et mode de dépot :

Les dossiers seront déposés sous pli fermé de format A4 adressé à Madame la Chef de Mission de COOPI, avec la mention « Candidature au poste de Médecin Coordinateur Activités Terrain» au bureau de COOPI à Niamey sis au Quartier ORTN, Av. Du Mounio, Téléphone : 20 72 52 33.

Au niveau de l’ANPE de Niamey,

Date limite de dépôt : Au plus tard le 04 Février 2020 à 13h00.

Remarques :

Seules les candidatures sélectionnées seront invitées pour un test écrit suivi d’un entretien.

Les dossiers de candidature reçus restent la propriéte de COOPI.

COOPI est un employeur qui tient compte de la balance des genres dans son staff : Les candidatures féminines sont donc vivement encouragées.

COOPI NIGER
20 72 52 33

A propos de l'auteur

Administrateur Général

Laisser un commentaire