afrique Niger ONG

Première Urgence Internationale recrute 01 Coordinateur de Zone

Première Urgence Internationale recrute 01 Coordinateur de Zone

DescriptionPremière Urgence Internationale (PUI) est une Organisation Non Gouvernementale de solidarité internationale, à but non lucratif, apolitique et laïque. L’ensemble de ses personnels se mobilise au quotidien pour couvrir les besoins fondamentaux des victimes civiles mises en péril, marginalisées ou exclues par les effets de catastrophes naturelles, de guerres et de situations d’effondrement économique. L’objectif est d’aider les populations déracinées dans l’urgence, tout en leur permettant de regagner rapidement autonomie et dignité. L’Association mène environ 200 projets par an, dans les domaines de la sécurité alimentaire, la santé, la nutrition, la réhabilitation d’infrastructures, l’eau et l’assainissement et la relance économique. PUI intervient en appui à près de 7 millions de personnes dans 21 pays, en Afrique, en Asie, au Moyen-Orient, en Europe de l’Est, et en France.

Découvrez notre histoire et nos valeurs

Situations et besoins humanitaires: 

Le Niger connait depuis plusieurs décennies une situation de vulnérabilité entrainant de forts besoins humanitaires pour sa Population. Classé 187e sur 188 au classement de l’indice de développement humain, et avec le taux de fécondité le plus élevé au monde (7,6 enfants par femme), le Niger accumule depuis des décennies les difficultés récurrentes des zones sahéliennes : malnutrition chronique, épidémies, accès difficile à l’éducation, insécurité alimentaire, inondations récurrentes et mouvements de population. A la fois nourries par ces problématiques et venant les exacerber, plusieurs crises régionales impactent depuis le début des années 2010 le pays : déstabilisation du nord-Mali et du nord Burkina Faso, guérilla avec Boko Haram au nord-est du Nigéria, déstabilisation régionale depuis la chute du régime de Kadhafi en Libye et enfin afflux de migrants massif souhaitant se rendre en Europe et traversant le désert. Depuis 2015, le Niger s’est en effet engagé dans une guerre contre Boko Haram suite aux premières attaques de l’organisation contre des civils nigériens. Le conflit a fortement déstabilisé le sud-est, lieu des combats armés – émergence de tensions intercommunautaires et exacerbation des violences dues à l’accès aux ressources.

Plus récemment, déjà affaibli par la crise régionale du Bassin du Lac Tchad et par les nombreux déplacements de populations réfugiés ou migrantes qui se croisent sur son territoire, le Niger subit directement les effets de la crise malienne et du confit en cours sur ce territoire directement frontalier sur les provinces du Tillabéri et de Tahoua. Depuis les premiers afflux de réfugiés maliens au Niger en 2012, et face à une reconcentration du conflit sur des poches maliennes, le territoire nigérien est de nouveau secoué par des incursions sur son territoire. Engagé dans la lutte contre ces groupes armés, le gouvernement nigérien et les forces militaires en présence déploient depuis plusieurs mois des mesures sécuritaires très strictes dans la région du Tillabéri afin de contrer les attaques.

Conséquences Humanitaires: 

Ces mesures s’appliquent en premier lieu à la population civile qui se retrouve prise en étau dans cet affrontement. Dans une région déjà sensible du fait des problématiques structurelles et des difficultés d’accés aux services publiques, et foyers de plusieurs risques 2pidémiques en raison de la nature géographique et des dynamiques sociales, la zone voit aujourd’hui sa couverture en soins de santé primaire baisser de jours en jours. Cette détérioration directement liée aux mesures en place fait craindre un scénario très difficile dans les prochains mois dans le cadre où une opération militaire viendrait engendrer des déplacements de population.

Nos actions sur le terrain: 

PUI est présente dans la région sahélienne depuis de nombreuses années avec des missions au Mali (Gao et Kidal), au Nigéria (Maiduguri), au Cameroun (Est, Nord et Extrême Nord) et au Tchad. Plus récemment, PUI a ouvert en 2017 une mission en Libye. La complexité et la nature régionale des crises qui affectent la région ont guidé le lancement d’une mission exploratoire au Niger en 2017 pour que PUI puisse mieux comprendre le contexte et les besoins des populations.

Alerté par la situation sanitaire dans la région du Tillabéri, PUI a démarré en Décembre 2017 une évaluation santé-nutrition afin de comprendre les problématiques en termes d’accès aux soins pour les populations les plus vulnérables. Principalement affectés par les attaques de groupes armés, et souffrant des mesures très restrictives mises en place par l’Etat en retour, les populations les plus vulnérables, notamment les femmes et les enfants, ont aujourd’hui fortement réduit leur capacité d’accès à des soins des santé primaires de qualité. Cette situation vient accroitre des faiblesses structurelles déjà profondes dans les régions les plus reculées de cette région, pourtant affectées régulièrement par des pics épidémiques.

Face à cette situation, PUI propose un premier projet permettant de renforcer l’accès immédiat aux soins de santé primaires pour les populations avec la mise en place de quatre cliniques mobiles dans la région du Tillabéri. Ce projet permettra également, grâce à une coordination étroite avec les autres partenaires de la zone, de renforcer les capacités d’alerte et de réponses rapides des autorités en cas de déplacement de populations ou de chocs particuliers.

Ce projet permettant l’ouverture de la mission PUI au Niger, des évaluations complémentaires dans la zone et le reste du pays pourront être organisées afin de compléter la stratégie opérationnelle de la structure pour l’année 2018.

Dans le cadre de nos actions au Niger, nous recherchons un(e) Coordinateur/trice de Zone. 

Principales activités: 

Sécurité : Il/Elle est responsable de la sécurité sur la mission.

Programmes : Il/Elle coordonne les équipes et s’assure de la bonne mise en oeuvre des programmes sur sa zone, il/elle suit les besoins et propose de nouvelles interventions et pistes de développement pour sa zone.

Ressources Humaines : Il/Elle s’assure du bon dimensionnement humain des programmes mis en oeuvre dans sa zone et encadre les équipes (définition d’objectifs, suivi).

Suivi logistique, administratif et financier : Il/Elle s’assure que les pratiques logistiques et administratives en place respectent les procédures et formats PUI et sont en adéquation avec les règles Bailleurs.

Suivi Médical et technique : Il/Elle s’assure que les pratiques médicales et techniques respectent les procédures et formats PUI et sont en adéquation avec la politique d’intervention PUI.

Représentation : Il/Elle représente l’association auprès des partenaires, bailleurs, médias et des différentes autorités au Niger, sous l’autorité du chef de mission Mali 3 frontières.

Merci de consulter la fiche de poste ci-dessous pour tous les détails.

VilleNiamey
Expériences / Formation du candidatFormation: 

Gestion de projet
Formation en Santé publique / Autres
Gestion financière
Gestion des Ressources Humaines
Logistique et sécurité…

Expérience: 

Min. 3 an d’expérience humanitaire dans la coordination de projets.
Expérience réussie de gestion d’équipe expatriée et de programmes multisectoriels.

Caractéristiques personnelles attendues (intégration à l’équipe, adéquation au poste et à la mission): 

Leadership et capacité à prendre des décisions

Fiabilité et sens des responsabilités

Charisme et capacité à faire vivre l’engagement

Capacité à faire preuve d’autorité, au besoin

Capacités d’analyse (discernement, pragmatisme) et de synthèse

Capacité d’adaptation

Organisation, rigueur et respect des échéances

Grande capacité d’écoute et de négociation

Bon relationnel et bonne communication

Calme et sang froid

Résistance au stress en général et en situation d’insécurité en particulier

Langues parléesFrançais et Anglais indispensables
FonctionsCoordination, Gestion de projet
ActivitésEconomie, Finance, Administration
PaysAfrique, Niger
ContratCDD
Durée du contratContrat à Durée Déterminée – 6 mois

Date de prise de poste: Janvier 2019

Salaire / IndemnitéSalaire Brut Mensuel: de 2 420 à 2 750 Euros selon parcours en Solidarité Internationale + majoration de 50€ par semestre d’ancienneté avec PUI

Frais Pris en Charge notamment transport AR Domicile / Mission, visas, vaccins…

Assurance comprenant couverture médicale et complémentaire santé, assistance 24/24h, rapatriement et prévoyance

Hébergement en maison collective

Frais de Vie (« Per diem »)

Régime de Break : 5 jours ouvrés à 3 et 9 mois de mission + prime de break

Régime de Congés Payés : 5 semaines de CP / an + billet A/R au domicile tous les 6 mois

Documents à envoyerMerci d’envoyer votre candidature (CV et Lettre de Motivation) à l’adresse ci-dessous, avec la mention suivante « NGR_CooordoZone »
Nom de la personne contactRomain Gautier, Responsable du service Recrutement et Parcours
Email de la personne contactrecrutement@premiere-urgence.org
Date de fin de validité28/02/2019

A propos de l'auteur

Isaac Peterson

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.