afrique Bénin Bourse Burkina Faso Burundi Cameroun Centrafrique Congo RDC Congo-Brazzaville Côte d'Ivoire Egypte Guinée Conakry Madagascar Mali Maroc Niger Senegal Tanzanie Tchad Togo Tunisie

Le curriculum vitae 

Le curriculum vitae

Obtenez le livre en cliquant ICI

Le CV comporte :

  • l’état civil : dans certains cas, il peut être anonyme (procédure pour éviter la discrimination à l’embauche, personne voulant être contactée par des recruteurs sans que son employeur actuel soit mis au courant) ; il peut éventuellement contenir la situation de famille (voir plus bas) ;
  • un titre : Les mentions « CV » ou « Curriculum vitæ » ne sont pas utiles, le format est assez clair pour indiquer ce que c’est ; on préfèrera un titre en rapport avec la situation[non neutre] : diplôme principal (en France, le diplôme joue souvent un rôle important dans la sélection), poste visé, ou poste actuellement occupé… ;
    il doit être cohérent avec l’organisation du CV (celle-ci doit refléter ce qui est mis en avant dans le titre), et il peut être éventuellement accompagné d’une phrase de résumé ;
  • le cursus professionnel, avec en général :
    • les dates de début et de fin de l’expérience (années), éventuellement la durée pour les stages inférieurs à 1 an,
    • la fonction occupée,
    • le nom de l’entreprise,
    • le secteur d’activité,
    • l’effectif de l’entreprise et son chiffre d’affaires annuel ;
    • les enjeux du poste, les performances, les résultats obtenus et les réalisations, quantitatifs ou qualitatifs (p. ex. « taux de défaut inférieur à… », « …heures/km de conduite », « gestion d’un budget de … », « direction d’une équipe de … personnes », « amélioration de … », « réalisation du projet … ») ;
  • les formations et diplômes en rapport avec la situation (cursus scolaire, universitaire, formation professionnelle continue… )
  • les compétences particulières (savoirs, savoir-faire et savoir-être), éventuellement développées à titre personnel :
    • langues parlées et écrites, avec le niveau (p. ex. notions, parlé, parlé couramment, écrit7)
    • la détention d’un permis de conduire, d’une qualification particulière,
    • la maîtrise d’outils informatiques.

Éventuellement, il peut comporter la mention d’activités extra-professionnelles, comme la participation à des associations, des loisirs (sport, culture, voyage), toujours en se posant la question de la pertinence. Certaines expériences peuvent éventuellement se placer avec les expériences professionnelles. La pratique d’un sport d’équipe (football, basket, etc.) est un point positif pour un cadre désirant travailler en entreprise.

L’expérience professionnelle et la formation se présentent habituellement par ordre anti-chronologique, le plus récent d’abord, puisque c’est la dernière expérience qui est susceptible d’intéresser le recruteur.

Si l’expérience professionnelle est longue et redondante, le candidat peut avoir intérêt à présenter d’abord les compétences développées, ou les postes occupés, puis de lister l’expérience de manière plus succincte, afin d’éviter d’écrire plusieurs fois la même chose pour des postes similaires.

Il convient de garder à l’esprit que dans le cas d’une embauche, le candidat dispose de peu de place et le premier tri se fera en quelques secondes. Les informations portées doivent donc être ciblées. Il n’y a pas en la matière un CV type mais un CV par proposition d’embauche. Le CV n’est pas un état pléthorique du passé du candidat (une « pierre tombale ») mais une projection vers l’avenir, en quoi le passé permet d’aborder le problème de l’entreprise — car le recrutement est la réponse à un problème, à un besoin —, ce qui lui permettra de se distinguer des autres candidats. Le recrutement est un investissement (il a un coût important) et une prise de risque pour l’entreprise. Le CV doit donc rassurer le recruteur.

Concernant la mise en forme, là encore cela dépend de la culture du milieu et du but du CV. Il peut faire ressortir la rigueur ou la créativité (par exemple pour un graphiste), mais sera dans tous les cas clair et lisible. Le candidat peut aussi conseiller l’utilisation d’une seule couleur autre que le noir (de préférence une couleur neutre telle le bleu ou le vert foncé) pour le titre, dans le but d’attirer l’attention sur le CV.

Dans le cas d’une demande d’embauche, il est en général accompagné par une lettre de motivation (parfois appelée lettre de présentation), outil complémentaire. Le CV devrait donner envie de lire la lettre et vice versa. Le rôle du CV et la lettre de motivation va bien au-delà d’un simple document d’information: ces documents constituent la trame du récit du candidat, le fil conducteur de l’entretien8.

À l’inverse, dans le cadre d’une réponse à une annonce pour un emploi, le CV sera probablement trié « à première vue » dans un premier temps, et doit donc faire ressortir les mots-clefs auxquels le recruteur s’attend (ce qui est pensé avoir été décrypté dans l’annonce), et être de préférence court (moins de deux pages). Dans le cas d’une réponse à annonce ou d’une candidature spontanée, le but du CV est d’obtenir un entretien et non pas de décrocher l’emploi.

Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Curriculum_vit%C3%A6

Obtenez le livre en cliquant ICI

0 Partages

A propos de l'auteur

Administrateur Général

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.