afrique Banque africaine Côte d'Ivoire

La Banque Africaine de Développement (BAD) recrute 01 Chargé du changement climatique et de la croissance verte en chef « être ressortissants d’un des pays membres de la BAD »

La Banque Africaine de Développement (BAD) recrute 01 Chargé du changement climatique et de la croissance verte en chef « être ressortissants d’un des pays membres de la BAD »

La Banque Africaine de Développement (BAD)

Cote d’Ivoire
Banque et Assurances
Chargé du changement climatique et de la croissance verte en chef
Titre du poste: Chargé du changement climatique et de la croissance verte en chef
Grade: PL3
Poste N°: 50076660
Référence: ADB/19/065
Date de clôture: 10/05/2019
Pays: Côte d’Ivoire
Objectifs
LA BANQUE :
Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social sur l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (les High Five) dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique ont été définis, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.
LE COMPLEXE :
La Vice-présidence chargée de l’électricité, de l’énergie, du climat et de la croissance verte est un complexe sectoriel axé sur l’objectif prioritaire « Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie » des High 5 de la Stratégie décennale de la Banque. Le complexe vise à : i) élaborer les politiques et les stratégies dans ce domaine ; ii) fournir une solide expertise technique sectorielle aux régions, en constituant une réserve de personnes expérimentées pouvant être consultées pour leur expertise sur les transactions complexes ; iii) mettre au point de nouveaux instruments de financement ; iv) être le porte-parole de la Banque, en la représentant auprès des parties prenantes externes sur tous les aspects liés à l’objectif « Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie ». Le complexe mettra l’accent sur les domaines des systèmes énergétiques, de la politique et la réglementation, des énergies renouvelables ; et du climat et de la croissance verte.
LE DÉPARTEMENT
Le Département du changement climatique et de la croissance verte est en charge des objectifs suivants : i) intégrer le changement climatique et la croissance verte dans les opérations en vue de la mise œuvre des High 5 de la Banque ; ii) mettre en œuvre les interventions de la Banque relatives au changement climatique dans le cadre du Plan d’action sur le changement climatique et du Cadre pour la croissance verte de la Banque ; iii) encadrer l’accès au nombre croissant de sources de financement vert et climatique pour toutes les Vice-présidences en charge des opérations au sein de la Banque ; iv) mener des initiatives en vue de l’accès universel à l’énergie par le recours aux solutions les plus vertes possibles ; et v) piloter tous les efforts de la Banque axés sur l’atténuation et l’inversion des effets du changement climatique sur le continent. Le département comprend deux divisions, à savoir : la division du climat et de la croissance verte et la division du financement climatique.
LA DIVISION QUI RECRUTE :
La Division du climat et de la croissance verte est chargée de veiller à ce que tous les efforts de la Banque soient axés sur la réduction et l’inversion des effets des changements climatiques sur le continent, notamment en conseillant les pays membres régionaux sur les politiques et stratégies en matière de climat et de croissance verte, en intégrant les questions liées aux changements climatiques et à la croissance verte dans les activités de mise en œuvre de la Banque dans son ensemble, en assurant le suivi des opérations financées par la Banque, afin de réaliser ses mandats dans ce domaine.
LE POSTE :
Le poste de Chargé du changement climatique et de la croissance verte en chef au sein de la Division Changement climatique et croissance verte a pour mission essentielle la réduction et l’inversion des effets des changements climatiques sur le continent et l’intégration des questions liées aux changements climatiques et à la croissance verte dans les activités de mise en œuvre de la Banque. Il apporte son appui à toutes les Vice-présidences en charge des opérations dans le cadre des initiatives menées pour la mise en œuvre des High 5. Le Chargé du changement climatique et de la croissance verte en chef assurera donc un leadership technique et fournira des services consultatifs aux opérations de la Banque en ce qui concerne l’intégration de la thématique du changement climatique et de la croissance verte dans les activités liées à la mise en œuvre des High 5 dans divers secteurs et plateformes régionales, tout en jouant le rôle de chef de file pour les efforts de la Banque en matière de financement de projets et de structuration du Fonds en ce qui concerne les changements climatiques, la croissance verte et les financements verts.
Fonctions et responsabilités
Sous la supervision et l’orientation générales du chef de la division Changement climatique et croissance verte, le Chargé du changement climatique et de la croissance verte en chef assume les fonctions ci-après :
   Politique et plaidoyer dans les domaines du changement climatique et de la croissance verte
Piloter les activités menées en vue de fournir l’appui technique pour l’intégration de la thématique du changement climatique et de la croissance verte dans toutes les opérations exécutées dans le cadre des High 5 et du soutien aux PMR, afin de les aider à atteindre leurs contributions déterminées au niveau national (CDN) et à réaliser leurs objectifs de développement durable (ODD) ;
Soutenir les équipes de projet dans la structuration de leurs projets et des instruments de financement pour bénéficier du financement climatique, y compris les initiatives de financement de projets ;
Fournir des services de conseil et d’investissement à l’ensemble des opérations sectorielles et régionales de la Banque sur les questions liées aux changements climatiques et à la croissance verte ;
Soutenir tous les départements sectoriels et régionaux de la Banque ainsi que les PMR afin de garantir une prise en compte efficace des mesures d’adaptation et d’atténuation du changement climatique dans les interventions de développement ;
Assurer le leadership et four l’appui technique au secrétariat du Comité de coordination sur les changements climatiques (CCCC) de la Banque, au Centre africain de coordination pour les pays les moins avancés et aux réunions et activités connexes ;
Encadrer la mise en œuvre de l’objectif inscrit dans la Stratégie décennale de la Banque, celui d’accompagner la transition de l’Afrique vers une croissance verte ;
Conseiller et aider les pays membres régionaux dans l’élaboration et la mise en œuvre de politiques et mesures inclusives en matière de climat et d’environnement afin d’atteindre les contributions déterminées au niveau national, de réaliser les objectifs de développement durable et de bénéficier des financements verts et climatiques, en appliquant une expertise technique approfondie à toutes les activités pertinentes de la Banque ;
Guider tous les Vice-présidents en charge des opérations de la Banque pour s’assurer qu’ils intègrent des considérations écologiques et climatiques pertinentes dans la conception des projets, et les aider à accéder aux financements écologiques et climatiques ;
Appuyer les High 5, le cas échéant, en fournissant des conseils aux unités organisationnelles de la Banque en charge des opérations sectorielles et régionales pour l’intégration des changements climatiques et de la croissance verte dans les opérations ;
Assurer le leadership technique concernant la promotion de trajectoires de développement résilientes au climat et sobres en carbone en Afrique, en conseillant les PMR pour atteindre leurs objectifs en matière de changement climatique et de croissance verte ;
Piloter l’élaboration d’outils et d’instruments pertinents d’adaptation, d’atténuation et de croissance verte à l’appui de trajectoires de développement résilientes au climat et sobres en carbone en Afrique ;
Participer aux négociations de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et apporter une contribution par le biais du statut d’observateur de la BAD, afin de mieux faire entendre la voix de l’Afrique sur les questions liées aux changements climatiques et à la croissance verte, en assurant le leadership technique pour la participation de la Banque aux forums internationaux pertinents, notamment les conférences des parties (COP) ;
Évaluer et faire des recommandations à la Direction quant à la prise d’engagements dans le cadre d’autres conventions et protocoles pertinents, y compris les conventions sur la désertification et la dégradation des terres et la biodiversité, entre autres ;
Fournir un leadership technique pour la conception et la mise en œuvre du programme intégré de renforcement des capacités de la Banque en matière de changement climatique et de croissance verte, afin de faciliter l’exécution des engagements de la Banque et de veiller à ce que les investissements de la Banque et des PMR soient mis à l’abri des effets néfastes du changement climatique tout en profitant des opportunités découlant des trajectoires de développement sobres en carbone et résilientes au climat ;
Assurer le leadership technique pour la mise en œuvre du Plan d’action de la Banque sur le changement climatique (PACC), du Cadre de croissance verte et du Centre de CDN pour l’Afrique, en collaboration avec les départements concernés de la Banque et les partenaires extérieurs ;
Fournir l’appui technique pour la mise en œuvre des initiatives mondiales et continentales découlant des négociations multilatérales et régionales relatives aux changements climatiques, y compris les programmes phares régionaux, l’Initiative pour l’adaptation en Afrique, l’Initiative pour les énergies renouvelables en Afrique, le Partenariat des CDN, ainsi que d’autres initiatives du secrétariat de la CCNUCC, l’Initiative mondiale pour une croissance verte (IGGG), les banques multilatérales de développement (BMD) et les organismes bilatéraux de développement ;
Aider le Directeur et le Chef de division à piloter l’appui technique de la Banque au Comité des chefs d’État et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC), à la Conférence ministérielle africaine sur l’environnement (CMAE) et au Groupe africain de négociateurs (AGN) et aux autres initiatives continentales pertinentes afin que les priorités et préoccupations de l’Afrique soient effectivement prises en considération dans les cadres mondiaux ;
Fournir une expertise technique en matière de changement climatique et de croissance verte aux opérations, en appuyant les opérations sectorielles et régionales de la Banque par le biais de services consultatifs sur le changement climatique et l’intégration de la croissance verte ;
Assurer le leadership technique sur le financement de projets et la structuration de fonds pour les interventions liées au changement climatique, dans le but de minimiser les risques climatiques pour l’économie et de maximiser les opportunités de financement en ce qui concerne l’adaptation et l’atténuation ;
-Fournir l’appui aux autres départements de la Banque, notamment ceux en charge de la trésorerie et des sauvegardes environnementales, sur les questions relatives aux obligations vertes, à la notation de la gouvernance environnementale et sociale et au Système intégré de sauvegardes ;
Jouer le rôle de chef de file en ce qui concerne l’engagement de la Banque auprès d’autres institutions financières internationales et d’organismes multilatéraux et bilatéraux au sujet de l’alignement des interventions en matière de développement sur les objectifs de l’Accord de Paris et les objectifs du développement durable (ODD) ;
Soutenir les efforts que mène la Banque pour devenir un courtier du savoir sur le changement climatique et la croissance verte, en dirigeant l’élaboration de documents techniques et d’études scientifiques sur les questions liées au changement climatique et à la croissance verte en Afrique ;
Effectuer toute autre tâche assignée par le Directeur et le Chef de division.
Critères de sélection
Notamment compétences, connaissances et expérience souhaitables
Être titulaire d’au moins une maîtrise en gestion du climat, de l’environnement et des ressources naturelles, en politique énergétique, en développement international, en économie ou dans un domaine connexe ;
Avoir au moins sept (7) ans d’expérience dans une combinaison de domaines connexes tels que les politiques et mesures climatiques nationales et internationales, y compris les négociations de la CCNUCC ; le climat et la croissance verte ; l’énergie et la gestion de projets ; le climat ou le financement vert ; la gestion de fonds fiduciaires ; les banques multilatérales de développement ; les institutions financières publiques ou privées ; le développement ou les domaines connexes ;
Excellentes compétences techniques et analytiques et expérience reconnue dans le travail opérationnel et politique sur le changement climatique, la croissance verte et les questions financières liées au climat ;
Solides connaissances en matière d’appui à l’intégration de la thématique du changement climatique et de la croissance verte dans les principaux investissements pour le développement en Afrique ;
Connaissance du changement climatique et des défis en matière de financement du climat auxquels sont confrontés les pays membres régionaux (PMR) ;
Forte expérience pratique dans l’application d’outils et d’instruments pour l’intégration de la thématique du changement climatique, du suivi du financement de la lutte contre le changement climatique, de la croissance verte et du financement de la lutte contre le changement climatique dans les enjeux de développement visés par les opérations de la Banque ;
Forte expérience dans le domaine du financement de projets et de la structuration de fonds ;
Connaissance approfondie du changement climatique et de la croissance verte, ainsi que du cadre multilatéral de gouvernance climatique et de l’architecture financière mondiale du climat ;
Compréhension des enjeux, défis et pratiques liés au changement climatique et à la croissance verte en Afrique ;
Expérience dans le domaine de l’intégration des mesures d’adaptation aux changements climatiques et d’atténuation de leurs effets dans les interventions de développement ou dans les opérations sur le terrain concernant les changements climatiques et la croissance verte ;
Expérience du secteur privé, avec un accent particulier sur le financement de projets, le cofinancement et la structuration de fonds ;
Expérience avérée en matière de dialogue sur les politiques et de collaboration interinstitutionnelle au plus haut niveau, y compris avec des représentants des partenaires gouvernementaux et non gouvernementaux ;
Aptitude à communiquer efficacement en français ou en anglais, à l’oral comme à l’écrit, avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue ;
Maîtrise de l’utilisation des applications Microsoft Office standard (Word, Excel, Access, PowerPoint).
CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES.
Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture d’écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG

A propos de l'auteur

Administrateur Général

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.