afrique Centrafrique ONG

Cooperazione Internazionale recrute Chef de Projet (Fond Bekou)

Cooperazione Internazionale recrute Chef de Projet (Fond Bekou)

 

Description

Contexte

COOPERAZIONE INTERNAZIONALE (COOPI) est une ONG italienne, indépendante et laïque, engagée dans la lutte contre les injustices sociales et la pauvreté dans le Sud du monde et dans la construction d’un futur dans lequel soient garantis pour tous des bonnes conditions de vie, le respect des droits et la parité des opportunités. Depuis 1965, COOPI a réalisé plus de 600 projets de développement et interventions d’urgence dans 50 pays, employant plus de 30.000 opérateurs locaux et assurant un bénéfice direct à plus de 50 millions de personnes. En Afrique, en Amérique Latine, en Asie et dans l’Europe de l’Est, COOPI favorise l’accès à l’eau et le droit à la santé et à l’instruction des communautés les plus pauvres. COOPI assure aussi une assistance immédiate et à long terme aux populations touchées par les guerres ou les catastrophes naturelles.

Le siège central de COOPI est à Milan, Italie, mais pour la réalisation des projets COOPI s’appuie sur un réseau de sièges périphériques (régionaux et nationaux) dans les pays où ses activités sont plus importantes. Pour plus d’information consulter le site web : www.coopi.org

COOPI en République Centrafricaine depuis 1974

RCA connaît depuis la fin 2012 la pire crise humanitaire depuis son indépendance en 1960, provoquée par des affrontements entre groupes armés, et des violences intercommunautaires qui ont dévasté ce pays dont la population est victime d’une extrême pauvreté. Si des milliers de vies ont été brisées, la conséquence principale de cette catastrophe est qu’au début de l’année 2017, plus de la moitié des centrafricains environ 2,7 millions de personnes, avait encore besoin d’assistance humanitaire. COOPI a assisté les populations les plus touchées par la crise en 2016, et a mis en œuvre des projets d’urgence dans les différents domaines de la Sécurité Alimentaire, Protection (enfants vulnérables et EAFGA, Enfants Associés aux Forces et Groupes Armés, aide aux victimes de la crise et aux survivants aux violences sexistes, réfugiés et déplacés, soutien à distance), Education, (Droits de l´homme et Réhabilitations), Distribution alimentaire et Reconstruction Précoce (construction et réhabilitation d’infrastructures).

Contexte et enjeux du poste.

L’objectif général de l’action est de contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle de la population de Bangui à travers un appui à la relance de la production alimentaire, de la gestion des enjeux intercommunautaires et du renforcement des capacités institutionnelles. Pour y parvenir l’action se concentre sur la filière du petit élevage urbain et périurbain, visant le renforcement qualitatif et quantitatif de l’offre de produits animaux sur le marché de la Capitale et ses environs. En faisant cela, la sécurité nutritionnelle de la population entière de la ville, estimée à environ 1 400 000 individus (projection ICASEE, 2013) sera améliorée, car elle aura accès à des protéines de qualité à un prix abordable. De même une source importante d’emploi urbain et périurbain tel que l’élevage à petit échelle sera remise en valeur avec des effets positifs sur la capacité de génération de revenus stables. Enfin la redynamisation des filières de l’élevage sera une occasion profitable pour les communautés de Bangui.

Objectif global du projet : Contribuer à renforcer la sécurité alimentaire des ménages de Bangui et ses environs par l’augmentation de l’offre de protéines animales de qualité à un prix accessible.

Objectif spécifique : Renforcer les performances économiques et organisationnelles des filières du petit élevage dans les arrondissements de Bangui et les Communes de Bimbo et Bégoua.

Résultats attendus :

1000 éleveurs ont un accès sécurisé aux intrants critiques de production: aliments, produits vétérinaires, matériels et services financiers de base
1000 éleveurs utilisent de manière effective et permanente les services d’encadrement technique et organisationnel mise à disposition par les agences étatiques compétentes et les organisations faitières
La production zootechnique de Bangui et ses environs est écoulée sur les marchés de la Capitale de manière rentable

Responsabilités

  • Le chef de projet assurera les taches suivantes :
  • Coordonner la planification, la mise en œuvre, le suivi, l’évaluation des activités selon l’action définie dans le narratif approuvé du projet ;
  • Gérer l’allocation des ressources du projet – humaines, financières, matérielles, et informations- en collaboration avec les Directions/Unités compétentes du CONSORTIUM entre les ONG internationales COOPI, CRS et CORDAID et les nationales: CARITAS, CALEBASSE et la FNEC afin d’assurer que les équipes du projet disposent des moyens nécessaires pour la bonne conduite de leurs activités; ceci en assurant le respect des procédures du bailleur de fonds et de COOPI ;
  • Assurer le rapportage technique et financier en conformité aux règles du bailleurs ;
  • Assurer la communication externe vis-à-vis des partenaires institutionnels, des autorités locales, de la communauté internationale ;
  • Connecter et créer des synergies entre les équipes du projet et les acteurs clés ;
  • Gérer le Comité de pilotage du projet composé par toutes les ONG membres de consortium.

Sur le plan organisationnel :

  • Faciliter la communication et les liaisons;
  • Faciliter la communication entre les équipes du projet à travers les réunions, les contacts réguliers et l’utilisation des outils de communication ;
  • Veiller à la cohérence des activités/ stratégies : organiser des réunions entre les partenaires afin de stimuler l’échange d’informations, d’harmoniser, proposer et définir des approches et stratégies commun ;
  • Gérer les interactions journalières avec les acteurs et fournir des informations appropriées et à temps lorsque celles-ci sont requises.
  • Développer en collaboration du Consortium, des outils appropriés pour faciliter le partage d’information, avec le grand public, les acteurs clés (ex. paysans, communautés de base, autorités locales compétentes) ;
  • Superviser la planification, la structure, l’évaluation et la production des comptes rendus des réunions du projet.
  • Assurer un suivi sectoriel des projets et participer au processus d’assurance qualité pour garantir la réalisation optimale des interventions ;
  • Stimuler une dynamique sectorielle pour l’analyse, l’étude des questions sectorielles et transversales, la concertation et le partage d’expériences.
  • Identifier les besoins d’appuis techniques ponctuels et mobiliser les ressources ad hoc, missions d’échanges, etc…).

Sur le plan opérationnel / logistique : suivi des activités de la coordination des opérations

  • Créer, mettre en œuvre, évaluer et réviser les plans de travail et les chronogrammes des activités du projet, et assurer l’allocation appropriée des ressources ;
  • Coordonner la rédaction des rapports officiels du projet ;
  • Gérer les procédures internes pour l’équipe du projet (ex. classement des dossiers, besoins d’IT, reportage interne) ;
  • Elaborer un plan d’achats en consultation avec le coordonnateur logistique de pays et la logistique de pays; ceci dans le respect des procédures du bailleur de fonds et de COOPI ;
  • Assurer l’exécution des contrats avec les fournisseurs et prestataires de services ;
  • Garantir la mise à jour l’inventaire et la supervision des données logistiques (consommation, stocks, distributions) et l’analyse de celle-ci ;
  • Assurer le bon fonctionnement du système de communication en ce qui concerne également le plan de la sécurité, qui a la responsabilité de l’application.

Sur le plan administratif / financier : gestion des comptes du projet

  • Elaborer une programmation financière pour l’exécution du budget en utilisant les outils prévus (preppy) ;
  • Superviser la gestion et la comptabilité du programme. Suivi de la planification budgétaire, les dépenses du projet avec l’administrateur du projet et l’administration du pays ;
  • Assurer suivi budgétaire, monitorage financier et administratif mensuel à travers les outils de COOPI pour la planification des dépenses et de la gestion financière et administrative (la comptabilité, réconciliation de caisses etc.) ;
  • Représenter le Chef de mission/ Chargée des Programmes aux réunions et ateliers du projet lorsque cela s’avère nécessaire.

Sur le plan administratif / gestion de ressources humaines:

  • Assurer la mise en place de règles de Règlement pour la gestion du personnel local / Règlement pays COOPI RCA avec l’administration : le responsable des RH Staff national pour le personnel du projet ;
  • Assurer en ce qui concerne les procédures de recrutement, le développement des TdR et la question des contrats, alors la gestion ordinaire (congés, absences, des évaluations, des propositions de sanction, etc.) ;
  • Surveiller, évaluer le point au personnel de terminaison ;
  • Et toutes autres taches nécessaires à la bonne et ponctuelle réalisation du projet.

Organigramme

Responsable direct: Chef de mission

Equipe à gérer : 10-20 personnes

Localisation et période d’activité : Le chef de projet sera basé à Bangui. Le période d’activité sera défini dans le contrat de travail

Profil du Candidat

Essentiel

  • Être titulaire d’un diplôme de formation dans un domaine en relation avec l’agriculture/élevage doté (e) d’une formation universitaire supérieure de type Bac +5 ;
  • Avoir une d’expérience avérée min. de 5 ans de travail en gestion de projets multisectoriels en Consortium avec les ONG internationales et nationales avec les agences étatiques agricoles ;
  • Avoir une expérience ou un intérêt sur la recherche portant sur les systèmes de production, la formation, le renforcement de capacités et/ou l’agriculture durable dans les milieux d’Afrique subsaharienne.

Compétences :

  • Immédiatement opérationnel, innovant et capable d’entreprendre et de mener à terme des initiatives.
  • Excellente capacité d’écoute, de dialogue et de collaboration.
  • Bonne élocution en public et une excellente capacité.
  • Avoir une excellente maîtrise de la langue française tant à l’écrit qu’à oral.
  • Autonome dans la gestion des priorités, prise des décisions dans l’urgence.
  • Avoir une habilité à former, orienter, motiver et accompagner les équipes internationales et nationales.
  • Avoir le sens de l’organisation, de la bonne planification, et être habilité à résoudre les problèmes.
  • Démontrer une habileté pour la rédaction et l’édition des rapports/ documents/ modules de formations.
  • Compétent dans la collecte, la gestion et/ou l’analyse des données.
  • Bonne maîtrise de l’outil informatique, particulièrement Microsoft Office, et autres logiciels.
  • Posséder une excellente gestion du stress et adaptation à un environnement avec de sécurité volatile.

Compléments/Atouts

  • Précédente expérience avec COOPI et connaissances de ses procédures sera un atout.
  • Expériences de travail dans des pays d’Afrique francophones ou en RCA.
VilleBangui avec la zone périurbaine
FonctionsCoordination, Gestion de projet
ActivitésAgriculture, Environnement
PaysAfrique, Centrafrique
ContratCDD
Postuler en lignehttps://coopi.org/en/job-position.html?id=3471&view=2
Date de fin de validité18/01/2019
0 Partages

A propos de l'auteur

Administrateur Général

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.