ONG Tchad

UNICEF recrute 01 International Consultancy

UNICEF recrute 01 International Consultancy: Développement d’une feuille de route Tchad FDAL 2030 et un guide de mise en œuvre de l’ATPC

Entreprise/Structure: UNICEF
Ville, Pays: Tchad
Niveau d’études minimum réquis: Bac + 5 ou plus
Expériences professionnelles demandées: 8 ans
Date limite de dépôt de dossier: 21-02-2018
Email de réception des candidatures : Non précisé

Détails de l’offre:

International Consultancy: Développement d’une feuille de route Tchad FDAL 2030 et un guide de mise en œuvre de l’ATPC
Job Number: 510708 | Vacancy Link
Locations: Africa: Chad
Work Type : Consultancy
CONTEXTE
Le Tchad est un vaste pays d’une superficie de 1 284 000 km² pour une population estimée en 2017 à 14,65 millions de personnes dont 76% vivent en milieu rural[1],  le nombre de villages est de l’ordre de 26.000 [2]. Le pays connait depuis plusieurs années des crises nutritionnelles récurrentes qui touchent notamment les enfants de moins de 5 ans ou les taux de malnutrition aigüe globale dépassent généralement le seuil d’urgence. Par exemple les résultats de la dernière enquête nutritionnelle SMART 2017 ont montré une dégradation de la situation nutritionnelle des enfants de moins de 5 ans par rapport à la situation de 2016.  La prévalence de la MAG dépasse le seuil de 15% dans douze (12) des vingt-trois (23) régions que compte le pays.
Les données de MICS 2015 montrent que les taux de morbidité liée aux mauvaises conditions de l’assainissement et de l’hygiène sont très élevés, notamment chez les enfants de moins de 5 ans, c’est ainsi que 22%[3] des enfants de moins de 5 ans souffrent de diarrhée et 8% des infections respiratoires aigües (IRA), 40% de ces enfants souffrent de la malnutrition chronique et le taux de mortalité infantile est de 133 ‰.
 Le Tchad est aussi l’un des pays où les indicateurs de taux d’accès aux services d’hygiène et à l’assainissement restent très faibles malgré les efforts importants fournis par l’ensemble des acteurs. Selon le Programme Conjoint de l’Unicef et l’OMS pour le suivi des indicateurs WASH (JMP)[4] de 2017, 67% de la population totale pratique la défection à l’air libre (DAL). Ce taux est plus élevé en milieu rural ; il est de 82%, la situation pour le quintile le plus pauvre est encore alarmante et estimée à 88% qui pratiquent la DAL contre 14% des plus riches.
Selon le même programme JMP seulement 24 % de la population a accès à des services pour se laver les mains avec de l’eau et du savon. Chez les plus démunis, le taux est encore plus faible que la moyenne nationale et est un peu moins de 50% contre 75% chez les plus riches.
 Pour faire face à cette situation complexe, le gouvernement Tchadien a définit dans sa vision stratégique dite « Tchad que nous voulons en 2030 » et le Plan National de Développement (PND 2017-2021), l’assainissement comme domaine prioritaire. Une Politique et Stratégie Nationale d’Assainissement (PSNA) a été élaborée et adoptée par le conseil des ministres le 28 juillet 2017. Cette politique fixe comme axe principal pour l’assainissement l’approche Assainissement Total Piloté par la Communauté (ATPC) et a fixé comme objectif d’atteindre d’ici 2030 une couverture en assainissement de 60%[5] et 0% DAL.
 Plusieurs études et ateliers de réflexion sur l’assainissement ont eu lieu ces derniers mois, notamment, l’étude de l’Analyse approfondie de la mise en œuvre de l’approche ATPC au Tchad (2017) et l’atelier de réflexion sur la feuille de route de la Direction Nationale d’Assainissement (DNA du Ministère en charge de l’Eau) 2018-2021.
 L’ATPC[6] au Tchad a démarré le 13 septembre 2009 par un atelier de formation incluant le déclenchement d’une dizaine de villages. En 2010, d’autres ateliers de formation ont été  organisés dans les régions du Salamat, de l’Haddjer Lamis, du Moyen Chari et autres. De 2013 à nos jours, plusieurs organisations, en majorité à travers un financement de l’Unicef ont entamé la vulgarisation de cette approche.
 De nos jours, l’ATPC est mis en œuvre dans plus de 14 régions et on compte au moins 24 ONG tant nationales qu’internationales qui utilisent l’approche. A ce jour 3,594[7] villages déclenchés dont 2,289 FDAL pour une population totale vivant dans un environnement FDAL de 686,700 à fin 2017.
 Ces chiffres montrent une progression assez faible de l’ordre de 86,000 personnes par an ce qui n’est suffisant pour atteindre l’objectif de 100% FDAL fin 2030. En effet pour atteindre cet objectif, il faudrait atteindre au moins 1 million de tchadiens par an. Dans la perspective d’atteindre ces objectifs, il est nécessaire de développer une stratégie adaptée au Tchad et sa feuille de route. En plus de cette stratégie, le pays ne dispose pas d’une approche harmonisée ni de stratégie post-FDAL.
 JUSTIFICATION DE LA CONSULTATION
En vue de relever les défis du Tchad à l’horizon 2030, cette consultation va constituer une opportunité pour le pays (le Gouvernement et ses partenaires) d’avoir une feuille de route pour l’Approche Communautaire de l’Assainissement Total (CATS) et un guide de mise en œuvre de l’ATPC pour la mise à l’échelle. Ce travail sera aligné aux orientations de la Politique et Stratégie Nationale d’Assainissement (PSNA), sur l’arrêté numéro 60/MEA/SG/DGHA/DA de 2017, définissant les différentes phases de mise en œuvre d’un projet intégré WASH en milieu rural et sur la feuille de route de la DNA 2017-2021 (draft).
 La feuille de route ‘’Tchad FDAL en 2030’’ qui sortira de cette consultation sera la vision du secteur et s’alignera avec (i) les engagements du pays dans le cadre des ODD, (ii) le plan cadre du pays ‘’Tchad que nous voulons en 2030’’ et (iii) le Plan National de Développement (PND 2017-2021).
 Cette consultation se justifie par l’engagement de l’UNICEF à appuyer le gouvernement dans son programme de développement conformément au document du programme de coopération UNICEF-Gouvernement (CPD Country Programme Document) 2017-2021 et au plan de coopération des Nations Unies avec le gouvernement (UNDAF). UNICEF mettra à sa disposition ainsi qu’à ses partenaires des outils de planification stratégique et de plaidoyer en faveur des approches innovantes et moins coûteuses qui permettront d’améliorer les conditions de vie des populations notamment les enfants et leurs mères de façon équitable.
 OBJECTIFDU POSTE
L’objectif est de réaliser la feuille de route nationale pour la mise en œuvre de l’Approche Communautaire pour l’Assainissement Total et un guide de mise en œuvre de l’ATPC pour aider le pays à atteindre les objectifs en matière d’assainissement en milieu rural et péri-urbain en 2030.
 STRATEGIE DE MISE EN OEUVRE
La feuille de route et le guide sont de portée nationale, la feuille de route vise particulièrement à répondre à tous les problèmes d’assainissement individuel, notamment, en milieu rural et dans les quartiers péri-urbains où les problèmes de défécation à l’air libre sont ressentis de manière significative. Elle définira les grandes lignes, les phases et les étapes de la planification et de la mise en œuvre de l’approche CATS conformément à la PSNA.
 Le Guide de mise en œuvre de l’ATPC sera le document de base pour le Gouvernement et l’ensemble de ses partenaires pour la mise en œuvre cohérentes de cette approche sur l’ensemble du territoire nationale.
Une attention particulière sera accordée à la dimension genre et à l’équité.
 L’approche suivie doit être participative ; elle impliquera tous les acteurs clefs du sous-secteur de l’assainissement et de l’hygiène. La méthodologie détaillée sera laissée à l’appréciation du consultant. Elle utilisera cependant des méthodologies variées, incluant des revues documentaires, des interviews avec les personnes clefs, les réunions et ateliers techniques pour atteindre les objectifs.
 La méthodologie doit être en ligne avec l’approche basée sur les droits humains et le genre.
 La revue des documents comprendra les documents clés du pays, y compris, mais sans s’y limiter, La vision ‘’Tchad que nous voulons en 2030’’, le Plan National de Développement (PND 2017-2021), la Politique et Stratégie Nationale d’Assainissement (PSNA), l’arrêté numéro 60/MEA/SG/DGHA/DA de 2017, définissant les différentes phases de mise en œuvre d’un projet intégré WASH en milieu rural, la feuille de route du document de PSNA 2017-2021 (draft) ….
 Une compilation exhaustive des données et des documents existants sera préparée et fournie au consultant.
 Un chronogramme détaillé indiquant les activités et produits attendus par dates précises et responsables sera également élaboré par le consultant.
 GOUVERNANCE
Le gestionnaire des prestations : La section WASH de UNICEF Tchad sera le gestionnaire global de la consultation en étroite collaboration avec la Direction Nationale de l’Assainissement. Ceci contribuera à l’appropriation des résultats. Le gestionnaire est un membre de l’équipe WASH et doit s’assurer du respect des normes et standards de qualité. Il sera le point focal de l’équipe et sera responsable de gestion du contrat.  Il veillera également à ce que le comité de pilotage soit informé de l’état d’avancement.
 Le Comité de pilotage : Sera présidé par le Directeur de l’Assainissement et comprend les Directions de l’hydraulique et de la Santé environnementale et de la Promotion de la Santé, deux membres de la société civile (1LNGO, 1INGO) et le responsable de la composante WASH de l’Unicef. Il aura le rôle de donner les orientations, de coordination et de la validation des produits attendus de la consultation.
 Le comité technique : Les membres du comité seront désignés par le comité de pilotage avec le souci de garantir la qualité. Ce comité accompagnera le processus et sera en charge de sa supervision technique et la préparation des réunions du comité de pilotage.
 RESULTATS /PRODUITS ATTENDUS
Le consultant international doit produire les documents suivants :
–   Un rapport de démarrage décrivant la méthodologie de mise en œuvre
–  Un premier draft des documents de la feuille de route (ATPC) et du guide ATPC avec une présentation pour chaque document en PPT qui seront présentés au cours des sessions de restitution à Ndjamena.
–  L’intégration par le consultant dans les drafts des documents des commentaires reçus à l’issue des présentations et la revue des documents.
–   Les documents finaux en version électronique et deux exemplaires en copie dure ;
–  Les comptes rendus des réunions et des ateliers de restitution et de validation.
Ces produits seront rédigés en français et validés par le comité de pilotage
Edition provisoire.
Les documents en version provisoire seront transmis en trois (3) exemplaires et en versions électroniques à la Direction de l’Assainissement et à l’UNICEF qui disposeront de cinq (5) jours pour apporter leurs observations.
Edition définitive.
Les documents en version définitive seront transmis en deux (2) exemplaires à la Direction Nationale de l’Assainissement et à l’UNICEF, dont un en format reproductible, et un sur support informatique (USB de préférence)
DESCRIPTION DES TACHES ET PRODUUTS ATTENDUS
– Prise de contact avec le comité technique ; collecte des documents ;
–   Production de la note méthodologique y compris, un planning et un plan des rencontres
–   Revue documentaire, entretiens avec les personnes clés
–  Faciliter l’atelier de la feuille de route
–  Développer le guide et les outils de formation de l’ATPC
–  Faire une formation pré-test du module et du guide
– Analyse et rédaction du draft 0 du rapport
–  Produits finaux (documents de la feuille de route et documents du guide de mise en œuvre de l’ATPC.
– Réunion de présentation au comité de pilotage
–   Rédaction des PV des réunions
–  Finalisation et soumission du rapport final
– Organisation de l’atelier de restitution.

Taches

Produit(s) intermédiaire(s) et produit final

Temps

Date échéance

ü  Prise de contact avec le comité technique ; collecte des documents ;

ü  Production d’un planning et un plan des rencontres

ü  Collecte de données et Interviews

 

ü  Rapport de démarrage incluant la méthodologie, le planning et les PV des réunions

 

10 jours en début avril 2018

A Ndjamena et à distance

ü  Faciliter l’atelier de la feuille de route

ü  Développer la feuille de route Tchad FDAL en 2030

ü  Développer le guide de mise en œuvre de l’ATPC, et les modules de formation

ü  Faire une formation pré-test du module et du guide

ü  Réunion de présentation au comité de pilotage

ü  Rapport de l’atelier

ü  Feuille de route

ü  Guide, et modules de formation

ü  Rapport de l’atelier de formation

ü  PV de réunion

 

35 jours Mi-avril 2017

A Ndjamena

ü  Organisation de l’atelier de restitution.

ü  Produits finaux

ü  Finalisation et soumission du rapport final

 

ü  TDR de l’atelier et compte rendu

ü  Deux documents (Feuille de route et guide)

ü  Rapport

15 jours mi-mai

A Ndjamena et a distance

Date espérée du début contrat : 01 Avril 2018

 

Date espérée fin contrat : 30 Juillet 2018

 

 

DELAI D’EXECUTION

La durée de la consultation est de 60 jours repartis sur une période maximum de 4 mois. Le chronogramme sera proposé par le consultant et doit tenir compte de délai prévisionnel total d’exécution des prestations et prendra en compte les principales activités et les résultats attendus à chacune des étapes de la consultation internationale.
 QUALIFICATIONS ET EXPERIENCE REQUISE
Compte tenu de l’importance du travail qui requiert une organisation/coordination soutenue du processus, la consultation est confiée à un consultant individuel international selon les procédures d’appel d’offre de l’UNICEF.  Le consultant doit avoir une bonne expérience dans le domaine de l’assainissement en milieu rural notamment les approches communautaires. La connaissance du contexte du Tchad est un atout.
 Les prestations seront menées par un(e) consultant(e) du niveau P4 selon la grille des Nations Unies qui doit avoir une très forte expérience dans la planification et la mise en œuvre de l’ATPC. Il doit avoir les qualifications et expériences requises suivantes :
–   Bac+5 au minimum dans un des domaines suivants : sciences sociales, sciences économiques, santé publique, hydraulique, assainissement
–   Au moins 8 ans d’expérience sur des postes à responsabilités dans des institutions comparable à l’UNICEF, y compris des postes de chef de programme WASH ;
 –  Bonne expérience dans la conduite et/ou la supervision des études de stratégie d’assainissement en milieu rural,
–  Bonne connaissance des dernières évolutions dans le domaine du WASH et notamment l’ATPC ;
– Compétence dans le domaine des entretiens/interviews et dans le domaine de la facilitation ;
–  Excellentes compétences orale et écrite en français ; connaissance de l’anglais et de l’arabe seront un plus ;
– Bonne connaissance du contexte régional y compris des institutions opérant dans la zone sahel.
– Avoir au moins conduit un travail similaire dans un pays en développement de préférence en Afrique Sub-Saharienne
 LES CANDIDATURES FEMININES SONT FORTEMENT ENCOURAGEEST
INSTRUCTIONS SPECIALES
Le consultant est recruté sur base d’un processus compétitif selon les règles et procédures de l’UNICEF
·         Le consultant travaillera avec son propre ordinateur et software.
·         Le consultant pourra accéder à une adresse email professionnelle (UNICEF)
·         Avant de signer le contrat, le consultant devra fournir à la section RH un certificat médical de santé physique et mentale pour la mission.
·         Avant de signer le contrat, le consultant fournira une photocopie de son assurance santé et assurance en cas d’accident.
·         Le consultant doit présenter ses certificats de formation on-line sur « basic and advanced security training »
 L’UNICEF pourra au besoin apporter un appui logistique au consultant pour l’accomplissement de ses taches (fourniture d’un espace de travail, appui aux déplacements, équipement pour la téléconférence et vidéo-conférence, appui aux ateliers).
 Documents de référence
 Documents de référence
–          Le plan cadre du pays ‘’Tchad que nous voulons en 2030’’
–          Le Plan National de Développement (PND 2017-2021).
–          La Politique et Stratégie Nationale d’Assainissement (PSNA),
–          L’arrêté numéro 60/MEA/SG/DGHA/DA de 2017,
–          La feuille de route de la DNA 2017-2021 (draft),
–          Manuel de l’ATPC de Kamel Kar
–          Analyse approfondie de la mise en œuvre de l’ATPC au Tchad 201
Closing Date Wed Feb 21 2018 23:55:00 GMT+0100 (Afr. centrale Ouest)

A propos de l'auteur

Administrateur Général

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.