Tchad

Initiative Développement recrute 01 Chargé assainissement Pluvial

Initiative Développement recrute 01 Chargé assainissement Pluvial et Gestion des Déchets

Entreprise/Structure: Initiative Développement
Ville, Pays: Moundou, Tchad
Niveau d’études minimum réquis: Bac + 5 ou plus
Expériences professionnelles demandées: Non précisé
Date limite de dépôt de dossier: 23-03-2018
Email de réception des candidatures : Non précisé

Détails de l’offre:

Chargé assainissement pluvial et gestion des déchets

Détails

Organisation: Initiative Développement

Site: http://www.id-ong.org

Personne de Contact: j.rouy@id-ong.org

Date limite de candidature: 23/03/2018

Type d’offre: Volontariat

Volume de travail: Temps plein

Fonction: Gestion de projet

Lieu de l’emploi: Moundou

Pays: Chad

Description

Mission en statut VSI (porté par le SCD) à pourvoir au Tchad  en mars.

L’ONG Initiative Développement (http://ww.id-ong.org) est spécialisée dans la mise en œuvre de programmes de développement axés sur le renforcement des capacités locales et l’accès aux services de base : santé, éducation, eau, agriculture, énergie… Aujourd’hui, ID intervient sur 18 programmes de développement dans 7 pays. Budget 2017: 4 M € / ; Effectif : 17 personnes siège / 150 sur le terrain. ONG créée en 1994, siège basé à Poitiers.

ID au Tchad : ID intervient depuis plus de 10 ans à Moundou (sud-ouest), et est aujourd’hui reconnue comme un acteur légitime du développement local. L’intervention d’ID à Moundou a débuté par un projet de prise en charge globale du VIH/sida, mené en étroite collaboration avec l’ensemble des acteurs de la ville. En 2009, c’est une Association tchadienne qui reprend les activités du projet, après avoir été accompagnée et formée par ID. Depuis 2006, ID est également impliquée dans les secteurs de l’eau et l’assainissement, de l’éducation et du développement local, toujours en lien très étroit avec les acteurs locaux de la ville et de la région, qu’ils soient associatifs, institutionnels, communautaires…. Les équipes de ces programmes partagent le même bureau.

Elles sont supervisées par une directrice pays Tchad et appuyées par un responsable administratif et financier.

Contexte du Projet PLIM, projet de lutte contre les inondations à Moundou

Le projet PLIM est assuré par une maitrise d’œuvre confiée à un groupement d’ING française, ID et le GRET.

La convention de financement CTD1178 01 Z signée entre la République du Tchad et l’Agence Française de Développement le 7 février 2016 prévoit la réalisation du Projet de Lutte contre les Inondations à Moundou (PLIM) pour un montant total de 10M€ et une durée de 4 ans.

Capitale économique du Tchad située en bordure du fleuve Logone, Moundou subit chaque année des inondations qui touchent près de 40% de la superficie de la ville et environ 80 000 personnes. Ce projet permet donc de répondre à un double enjeu : investir en faveur de la résilience locale au changement climatique tout en répondant à une nécessité immédiate, ce qui aura pour effet d’améliorer durablement les conditions de vie des habitants.

Le projet s’inscrit dans le cadre d’une politique de l’assainissement fragile : bien que placé sous la responsabilité du Ministère de l’Eau et l’Assainissement, le secteur de l’assainissement urbain a, dans le cadre de la loi sur la décentralisation (1997), été confié aux communes qui ne disposent pas des moyens humains, techniques et financiers nécessaires pour mener à bien cette mission. Ainsi, la plupart des villes n’ont pas de réseau d’assainissement des eaux usées et disposent d’un insuffisant réseau d’assainissement pluvial. En 2015, 16% de la population tchadienne avait accès à l’assainissement.

 

 

Le projet est structuré en trois composantes distinctes résumées dans le tableau ci-dessous :

ComposantesActivités à réaliser
1. Infrastructures

 

Travaux de réhabilitation et de densification du réseau existant, travaux d’extension du réseau dans les quartiers périphériques, aménagement du bassin de rétention de Dombao.
2. Etude hydraulique du fleuve Logone

 

Réalisation d’une étude de faisabilité pour valider et dimensionner un programme d’investissements de lutte contre les inondations fluviales, en intégrant les impacts attendus du changement climatique.
3. Appui à une gestion performante et durable du service d’assainissement pluvial

 

Organiser le curage des caniveaux ; structurer le réseau de pré-collecte des déchets; mener des campagnes IEC autour de l’hygiène et de l’assainissement ; assurer le renforcement des capacités des services techniques de la Mairie pour la gestion d’un dispositif de curage et d’entretien du

réseau

Composante 3 –Appui à une gestion performante et durable du service d’assainissement pluvial

Sous la responsabilité du groupement ID-GRET

 

Le projet inclut donc une composante d’appui à une gestion performante et durable d’assainissement pluvial mise en œuvre le groupement ID-GRET et qui aura pour missions de

– Organiser le curage des caniveaux : l’ONG devra assurer le curage effectif des caniveaux, en répondant à une logique de Haute Intensité de Main d’OEuvre (HIMO) ;

– Structurer la pré-collecte des déchets : la municipalité de Moundou fait face aux mêmes difficultés que la plupart des grandes villes d’Afrique Sub-Saharienne : un faible taux de collecte des déchets, des services informels de pré-collecte en substitution d’un trop faible service public, un nombre important de dépôts sauvages d’ordures dans les caniveaux.

– Mener des campagnes IEC : l’ONG devra mener des campagnes d’information pour réduire l’encombrement des caniveaux.

– Assurer le renforcement des capacités de la municipalité : l’ONG devra également veiller à transférer les compétences aux services techniques de la Mairie afin que ces derniers puissent assurer dans des conditions satisfaisantes la gestion d’un dispositif de curage et d’entretien du réseau.

 

La finalité du projet est l’amélioration des conditions de vie de la population de Moundou.

Principales missions :

Le chargé de suivi technique, avec l’appui conjoint d’ID et du GRET devra donc assurer:

–          Le suivi des activités techniques (appui à la réalisation du diagnostic sur le mode de gestion pérenne des drains/caniveaux, formation des acteurs, appui à l’organisation des opérations de curage, organisation du diagnostic déchets, de la mise en œuvre de la stratégie…)

–          La rédaction des rapports

–          Une participation à la production des livrables et des chantiers de capitalisation

Encadrement / appui sur place et au siège

Le chargé de suivi technique sera appuyé et supervisé :

– Il/elle sera sous la responsabilité hiérarchique d’un responsable de programme tchadien (N+1) et d’une directrice pays (N+2) qui est responsable de l’encadrement et du développement des interventions d’ID au Tchad (cohérence entre les programmes, respects des engagements…). La directrice pays est responsable de la sécurité des équipes d’ID au Tchad et assure l’interface avec le siège et les partenaires financiers des programmes.

– Il/elle bénéficiera de l’appui technique de l’ONG GRET et d’ID dans la mise en œuvre de ses activités.

Le/la volontaire sera intégré à l’équipe du projet composée d’un responsable de programme, tchadien, d’un assistant responsable de programme, de 4 animateurs et d’une équipe support (comptable, chauffeur…).

Arrivée souhaitée du/de la chargé(e) de suivi technique sur le terrain mars 2018 après un passage au siège pour une formation au départ et une éventuelle préparation portée par le SCD.

 

Durée de la mission: 12 mois renouvelables

 

Contexte du poste

Le poste est basé à Moundou.

Située à 500 km d’une route bitumée de N’Djamena, Moundou est une ville de près de 200.000 habitants. Située dans la partie « verte » du Tchad (Moundou est réputée pour ses mangues), la ville est bordée par le fleuve Logone et le Lac Wey. De nombreux cafés font vivre la ville de jour comme de nuit et il est possible de pratiquer des activités sportives… en dehors de la période très chaude, de mars à mai !  Les activités culturelles sont limitées malgré quelques initiatives prises pour valoriser la culture locale : ouverture d’un musée local, festival annuel de cultures traditionnelles, semaine de la Francophonie activement fêtée…

 

Le sud Ouest du Tchad, grenier et poumon économique (coton, pétrole) du pays, est resté à l’écart des mouvements de rébellion ou des tensions autour des frontières. La sécurité est assurée et on ne compte pas de phénomène de bande ou de gang en ville.

Toutefois, la proximité de zones en crise (Centrafrique, Cameroun et Nigeria) impose une certaine vigilance / coordination avec le reste de l’équipe, notamment lors des déplacements en dehors de la ville, ainsi qu’un comportement responsable à titre privé.

Au niveau sanitaire, la zone est impaludée de niveau 3. Un traitement prophylactique, en saison des pluies en particulier, est vivement recommandé.

Les conditions de confort au quotidien restent globalement très basiques : accès à l’électricité très incertain sans groupe électrogène, eau courante non garantie, commerces limités.

 

L’hébergement est à la charge du volontaire mais l’équipe sur place est chargée de l’accueil de l’expatrié et le soutient dans toutes ses recherches et démarches.

Conditions du poste 

Volontaire : indemnité de vie de 930 à 1210 € en fonction du profil avec une couverture sociale complète (y compris cotisations retraite), assistance.

Tous les frais de vie privée sont à la charge du volontaire, y compris le logement.

Pour postuler : 

Envoyer votre CV et lettre de motivation à l’adresse suivante : recrut138@id-ong.org 

Profil recherché

 –          Formation universitaire ou ingénieur (Master validé dans le domaine de la gestion de projet de développement, de l’environnement, gestion des services essentiels) ;Thématique en lien avec les services urbains. Au moins 6 mois d’expérience à l’étranger dans un pays en développement ; Expérience (stage compris) dans le secteur des services urbains (Eau/Assainissement/Déchets/Transports…). Souhaité : expérience en gestion de projet.

A propos de l'auteur

Administrateur Général

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.