Niger

PASEC recrute 01 Contrôleur Interne Régional

PASEC recrute 01 Contrôleur Interne Régional

Le Projet d’Appui à l’Agriculture Sensible aux risques Climatiques (PASEC), constitue le premier programme de mise en œuvre du Plan d’Action de Gestion des Risques Agricoles (PAGRA) élaboré en 2014 par le HC3N avec l’appui de la Banque mondiale. Le PASEC se veut une traduction opérationnelle de la stratégie de sécurité alimentaire/nutritionnelle de l’initiative 3N (« les nigériens
nourrissent les nigériens »). Les actions du PASEC contribuent également à l’atteinte des objectifs de l’Alliance mondiale pour une agriculture climato-intelligente (Climate Smart Agriculture) qui ambitionne d’amener les pratiques
agricoles, les filières alimentaires et les politiques sociales à prendre en compte les changements climatiques et
l’utilisation efficiente des ressources naturelles.
Ses zones d’intervention couvrent 60 communes dans cinq (5) régions : Dosso, Maradi, Tahoua, Tillaberi et Zinder.
L’objectif de développement du Projet est d’accroître la productivité agricole et la résilience à la sécheresse des systèmes de production agro-sylvo-pastoraux au niveau des ménages et communautés cibles et d’améliorer les capacités du Gouvernement du Niger à répondre promptement et efficacement à toute situation de crise ou d’urgence éligible.
Le PASEC est articulée autour de quatre composantes :
• Composante 1 : Investissements pour la mise à l’échelle de l’agriculture intelligente face au climat ;
• Composante 2 : Pratiques innovantes et amélioration des services en faveur de l’agriculture intelligente face au climat;
• Composante 3 : Mécanisme de réaction rapide face à l’urgence ;
• Composante 4 : Coordination et gestion du projet.
Dans le cadre de la mise en œuvre de ses activités, le PASEC prévoit le recrutement de Contrôleurs Régionaux en
vue d’améliorer la qualité de la gestion fiduciaire au niveau de ses Unités de Coordination Régionales et des communes
d’intervention.
Les présents termes de référence sont relatifs au recrutement d’un contrôleur interne régional pour les régions de Tahoua et Dosso.
I. CONTENU DU POSTE
1.1. MISSIONS GENERALES: Sous la Responsabilité directe du Coordonnateur National du PASEC, les Contrôleurs Internes Régionaux mettent en œuvre leurs attributions et responsabilités conformément aux dispositions de l’accord de Crédit, la lettre de Décaissement, des lois et règlements en vigueur au Niger, des règles des manuels de procédures, d’opérations ainsi que de suivi-évaluation. A ce titre ils ont en charge la conduite des activités de contrôle interne au niveau des Unités de Coordinations Régionales du PASEC :
• Veiller aux respects des dispositions et règles contenuesdans les manuels de procédures administratives, financières et comptables, d’opérations et de suivi-évaluation du projet ;
• Assurer et appuyer l’animation du dispositif de contrôle interne en apportant l’assistance technique nécessaire ;
• Préparer un programme de revue/contrôle des opérations réalisées dans chaque région couverte, sur la base de la cartographie des risques globale du Projet ;
• Conduire périodiquement, sur la base d’un programme préétabli et validé par le Coordonnateur national et l’Auditeur Interne, une évaluation indépendante du système de gestion et du respect des politiques et procédures au sein des Unités
de Coordinations Régionales et des Communes d’intervention ;
• Rédiger trimestriellement un rapport de Contrôle Interne mentionnant les travaux effectués, les observations relevées,
les risques financiers et proposer des recommandations visant à minimiser ces risques ;
• Identifier les dysfonctionnements et proposer des solutions pour y remédier ;
• S’assurer de la mise en œuvre des recommandations des audits externes et internes ;
• Identifier les origines des éventuelles anomalies de gestion et proposer les améliorations ;
• Identifier les insuffisances dans le contrôle interne de l’organisation et proposer des améliorations ;
• Mettre en place les outils appropriés (fiches de suivi et contrôle, etc.) pour une gestion transparente des opérations du Projet en minimisant les risques de dysfonctionnement et de distorsions, en maîtrisant les opérations administratives,
financières, comptables et les activités de terrain, en assurant la traçabilité des ressources du projet et la sécurité du
patrimoine ;
• Contrôler la cohérence technico financière en recherchant le lien entre les activités sur le terrain et les finances ;
• Contrôler les procédures de passation de marchés (Unité de Coordination Régionale et Commune) ;
• Suivre l’exécution budgétaire, analyser les écarts avec les responsables régionaux ;
• Contrôler en collaboration avec les Services Administratifs et Financiers la régularité des dépenses, les états de rapprochement bancaires et la reconstitution des comptes ;
• Assurer le contrôle Qualité des DRF/ États Financiers au niveau Régional ;
• Participer à l’élaboration et à la mise en œuvre du PTBA ;
• Contribuer à la préparation et assurer le contrôle de tous les états administratifs et financiers (plan de trésorerie, situation
financière par composante et par catégorie, suivi des contrats, etc.)
• Vérifier que l’acquisition des biens et des services est en conformité avec les budgets approuvés et les montants des catégories de dépenses fixées ;
• Participer à la préparation, à l’organisation et au déroulement des missions de supervision, d’évaluation et
d’audit du projet;
• Assurer le suivi de l’application des recommandations issues des missions d’audit.
1.2. MISSIONS SPECIFIQUES AU NIVEAU DES SOUSPROJETS INTEGRES DES COMMUNES ET DU FONDS A
COUTS PARTAGES
• Exécuter diverses missions de vérification physique des réalisations des sous-projets intégrés du fonds à coûts
partagés sur le terrain ;
• Suggérer des recommandations et des améliorations au fonctionnement et système liés à ces deux types d’activités
dans les régions ;
• S’assurer que les livres et documents comptables sont adéquatement tenus au niveau des communes pour les sousprojets intégrés et au niveau des promoteurs/agriculteurs pour les activités du fonds à coûts partagés ;
• Produire une fois par mois une fiche des sous-projets intégrés présentant les fonds reçus en valeurs cumulées, les
fonds reçus au cours du mois, les dépenses effectuées et les soldes de trésorerie en cohérence avec les relevés bancaires ;
• Conduire l’évaluation de la mise en œuvre et l’efficacité des objectifs des sous-projets intégrés et du fonds à coûts
partagés;
1.3. PROFIL DU CONTROLEUR INTERNE REGIONAL
a) Niveau académique :
• Avoir au moins le niveau BAC+4 en Audit ou Contrôle de Gestion et/ou finance, comptabilité ou tout autre diplôme
équivalent ;
b) Expériences professionnelles :
• Avoir une expérience pratique d’au moins 5 ans en Audit, Contrôle Interne ou contrôle de gestion ;
• Posséder une expérience professionnelle obligatoire de 3 ans au moins en cabinet d’audit ou dans un projet de développement.
Exigences particulières
• De solides connaissances en comptabilité finance, en système d’organisation, en contrôle interne et en audit dans le domaine de la gestion de projet ;
• Une bonne maitrise des principaux logiciels (Word, Excel, Power Point, Internet) ;
• Avoir une bonne connaissance des projets de développement et les procédures des bailleurs (BM, BAD, FIDA, AFD, BOAD…etc.).
• La capacité à exploiter les informations financières ;
• La capacité à déceler les erreurs et à rechercher les sources d’informations pertinentes ;
• Avoir un esprit d’analyse et une très grande capacité
rédactionnelle.
II. TYPE DE CONTRAT ET DUREE
2.1 TYPE DE CONTRAT
Tous les experts auront un statut de consultant en conformité avec les directives « sélections et emploi des consultants par
les emprunteurs de la Banque Mondiale Edition Janvier 2011»
2.2 DUREE DU CONTRAT
La durée initiale du contrat est d’un (01) an renouvelable pendant une période maximale égale à la durée du Projet
sous réserve d’évaluation satisfaisante des performances chaque année. Une évaluation de la performance du contrôleur interne sera faite dans les six (6) premiers mois et jointe au rapport semestriel du projet, par la suite les évaluations se feront annuellement et serviront de base au renouvellement du contrat.
LIEU D’AFFECTATION : Le Contrôleur Interne sera affecté à Dosso ou Tahoua et travaillera en étroite collaboration avec
l’équipe du projet au niveau des deux régions.
PROCEDURE ET METHODE DE SELECTION: Le recrutement se fera suivant la méthode de sélection de consultants individuels
conformément aux Directives de la Banque Mondiale pour la Sélection et l’Emploi de Consultants, (Section V édition Janvier
2011 révisé Juillet 2014). La sélection se fera en deux étapes, une étape d’étude de dossier qui évaluera la formation
académique et les expériences à l’issue de laquelle une liste courte des candidats qui remplissent les critères sera élaborée et
une étape d’interview qui évaluera les connaissances techniques, professionnelles ainsi que les qualités personnelles
des candidats. Le choix final qui portera sur l’un des candidats retenus à l’étape précédente se fera sur la base des résultats de
cette seconde étape.
CONDITIONS D’EMPLOI : Les conditions d’emploi feront l’objet d’un contrat à négocier avec l’administration en charge
du projet. S’agissant d’un poste contractuel, il reste entendu que le recrutement de candidat fonctionnaire doit satisfaire
aux dispositions ci-après de la clause 1.13 (d) des Directives ‘Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de
la Banque mondiale dans le cadre des Prêts de la Banque et des Crédits et Dons de l’AID, datée de Janvier 2011 qui
précisent que les représentants du gouvernement et les fonctionnaires peuvent être engagés pour des marchés
portant sur des services de conseil, à titre individuel ou en tant que membres de l’équipe d’un bureau de consultants, uniquement (i) s’ils sont en congés sans solde; (ii) s’ils ne sont pas engagés par l’organisme pour lequel ils travaillaient
immédiatement avant leur départ en congé; et (iii) si leur emploi ne donne pas lieu à un conflit d’intérêt (voir
paragraphe 1.9 des mêmes Directives).
Dossier de candidature:
Les candidats intéressés doivent fournir :
-une (01) lettre de motivation,
-un (01) curriculum vitae détaillés et actualisé (daté et signé),
-une (01) copie légalisée de l’acte de naissance ou jugement supplétif,
-une (01) copie légalisée du certificat de nationalité,
-un (01) extrait de casier judiciaire datant de moins trois (03) mois à la date du dépôt du dossier,
-une (01) copie légalisée des diplômes de formation et des certificats,
-une copie légalisée des différentes attestations de travail attestant l’expérience du candidat.
Ils peuvent obtenir des informations supplémentaires à l’adresse mentionnée ci-dessous du lundi au jeudi de 8 h à 17h 30mns et le vendredi de 8 h à 13 h.
Projet d’Appui à l’Agriculture Sensible aux Risques
Climatiques (PASEC)
Unité Nationale de Coordination
Tél : 20 35 00 68/ E-mail : pasec@pasec-niger.org
Lieu de dépôt des dossiers
Les candidats intéressés peuvent déposer leur dossier en un exemplaire placé dans une enveloppe portant la mention
«Recrutement d’un Contrôleur interne Régional pour le PASEC ».
Les dossiers de candidature doivent être déposés à l’adresse ci-dessus au plus tard le 20 août 2019 à 17 heures.

A propos de l'auteur

Administrateur Général

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.