Côte d'Ivoire

Le cabinet KHIROX CONSEILS recrute 01 Trésorerie

Le cabinet KHIROX CONSEILS recrute 01 Trésorerie

Poste : TRÉSORIER H/F
Type d’offre : Emploi
Métier(s): Finances/Comptabilité
Niveau(x): BAC+3
Expérience: 3 ans
Lieu: ABIDJAN
Date de publication: 09/08/2019
Date limite: 16/08/2019
Partager

Description du poste

Le cabinet KHIROX CONSEILS recrute
Pour le Centre CERAO de Pastorale et de Mission (CCPM) :
1 TRESORIER (H/F)

LE CCPM
La Regional Episcopal Conference of West Africa – Conférence Episcopale Régionale de l’Afrique de l’Ouest (RECOWA-CERAO) dont le siège social est situé à Abuja au Nigeria, dispose depuis 2009 à Abidjan d’un Centre CERAO de Pastorale et de Mission (CCPM).
Le CCPM a pour mission d’œuvrer à la promotion et au développement intégral de l’homme et de tout l’homme en lui offrant un cadre de recueillement susceptible de lui assurer un ressourcement intellectuel, spirituel et humain.
Pour réaliser cette mission, le CCPM dispose de plusieurs structures qui exercent différentes d’activités pour soutenir sa mission.
Pour redynamiser le centre et répondre efficacement aux besoins des clients devenus de plus en plus exigeants et aux attentes des dirigeants, ces derniers ont décidé de moderniser et de professionnaliser la gestion du centre conformément aux dispositions légales en vigueur dans le pays et aux règles de bonne gouvernance à la dimension du témoignage sociale de l’Eglise.
Dans le respect des règles établies par les évêques et de la répartition des tâches et responsabilités qu’ils décrivent, le CCPM est l’organe de gestion opérationnelle des activités rémunératrices de la RECOWA-CERAO au niveau national.

LE SERVICE TRESORERIE
Le Trésorier est le garant de la liquidité quotidienne du centre. Il gère, anticipe et sécurise les flux de trésorerie en veillant à assurer la couverture des besoins financiers.
Le Trésorier définit la politique de prêt accordé au personnel ou de crédit octroyé aux clients, par catégorie ou nature de client. Il évalue le risque financier client et ainsi s’assure de leur solvabilité. Il définit les objectifs de recouvrement de créance des équipes afin de réduire l’encours client. Il négocie les délais fournisseurs afin de rallonger l’encours fournisseurs. Il contrôle l’organisation et les résultats du service de recouvrement.
Le Trésorier peut prendre en charge la communication financière du centre et s’occuper de la relation avec les dirigeants et les services fiscaux et sociaux.
LE POSTE :
A travers la création de ce poste, le service chargé de la trésorerie vise à apporter sa contribution à la mise en œuvre de la stratégie de professionnalisation du centre décidé par les Evêques à travers :
– L’amélioration de la gestion financière ;
– L’amélioration des opérations de trésorerie ;
– L’amélioration de l’établissement des plans de financement et du budget ;
– L’amélioration de l’établissement des budgets de trésorerie ;
– L’assistance des structures du centre dans la mise en œuvre opérationnelle des procédures de gestion financière.

Fonctions et responsabilités
Sous l’autorité directe et la supervision générale du Responsable Administratif et Financier (RAF), le titulaire du poste devra assumer les fonctions et responsabilités suivantes :

MISSIONS DE TRESORERIE
Gestion des flux et des soldes :
– Gérer les liquidités : gérer les encaissements et les paiements ;
– Analyser quotidiennement les positions bancaires des différents comptes dans les différentes banques ;
– Equilibrer les comptes et placer les éventuels excédents de trésorerie ;
– Assurer le financement des besoins ;
– Déterminer la position bancaire en date de valeur ;
– Affecter des flux par banque, mensuellement ou trimestriellement, en communiquant les instructions à la comptabilité qui émet les chèques, virements et effets de commerce et remet les chèques, effets ou encaissements en banque.
Budget et prévisions de trésorerie :
– Etablir le budget de trésorerie mensualisé avec les éléments fournis par le Comptable et le Responsable financier et sur la base des connaissances de l’activité et de son historique ;
– Évaluer précisément dans ce cadre la position nette de trésorerie de fin d’année et d’endettement net afin de pouvoir au mieux définir les besoins de financement externe à solliciter auprès des banques ou de la maison mère.
Reporting mensuel et hebdomadaire :
– Elaborer et communiquer une synthèse hebdomadaire de la position de trésorerie consolidée, analysant les principaux flux de décaissement et d’encaissement de la semaine et les prévisions pour la semaine à venir ;
– Analyser et expliquer les écarts entre le budget et les flux constatés en réel ;
– En tirer les éventuelles conclusions en termes de frais ou produits financiers ;
– Comparer la position comptable et la position bancaire ; contrôler la comptabilisation correcte des opérations de trésorerie ;
– En tirer les conclusions en termes de prévisions à 3 mois et de besoins de financement à court terme.
Financements d’investissements :
– Participer au montage de financement d’acquisitions d’entreprise ou d’actifs importants.
Gestion des relations bancaires :
– Mettre en place les lignes de crédit nécessaires, définies avec les plans de financement et prévisions de trésorerie ;
– Négocier et contrôler les conditions bancaires appliquées ;
– Mettre en place des outils de couverture de risques de change adaptés aux devises utilisées et aux flux spécifiques à l’activité ;
– Gérer les pouvoirs bancaires en répertoriant toutes les délégations de signatures bancaires et en les mettant à jour dès le départ du centre d’un signataire.
Gestion et contrôle interne :
– Contrôler les procédures comptables de rapprochement bancaire, de gestion des caisses et de remise en banques ;
– Mettre en place, harmoniser et contrôler le respect des procédures dans les structures du centre ;
– Veiller à la cohérence des procédures de gestion de trésorerie : centralisation des comptes, remontées automatiques des excédents, couverture de risque de taux et de change…
Optimisation des coûts et produits financiers :
– Contrôler les échelles d’intérêt émises par les banques et vérifier les intérêts financiers facturés par celles-ci ;
– Diriger les flux bancaires selon les avantages spécifiques à chaque établissement financier.
Gestion des risques :
– Identifier et quantifier les risques touchant le centre (taux d’intérêt, change, matières consommables, de contrepartie…) ;
– Évaluer l’impact pour le centre ;
– Mettre en place les instruments de couverture ;
– Définir des indicateurs de suivi ;
– Mettre en place des procédures de contrôle.
Systèmes d’information :
– Participer à la mise en place et à l’optimisation soit d’un logiciel dédié, soit d’un système ERP pour les modules de trésorerie ;
– Choisir et mettre en place un logiciel de gestion de trésorerie avec rapatriement des flux bancaires et des opérations de trésorerie des structures du centre ou points de ventes délocalisés.

Profil du poste

Critères de sélection
Notamment compétences, connaissances et expérience souhaitables
– Etre titulaire d’un BAC +3/4/5 en gestion, économie, comptabilité, finance ou en discipline similaire, renforcé par une solide expérience dans un poste similaire ;
– Justifier d’au moins trois (3) années d’expérience avérée en gestion de trésorerie. Une expérience dans une institution de l’Eglise serait un atout ;
– Bonnes connaissances du fonctionnement des opérations bancaires ;
– Maîtrise parfaite de la micro-informatique et des tableurs (Excel) ;
– Compréhension des données comptables et de leur exploitation ;
– Connaissance de logiciels de gestion de trésorerie et notamment Sage ;
– Capacités managériales (compétences de gestion d’équipes) ;
– Connaissance de la fiscalité nationale notamment des institutions de l’Eglise.
Aptitudes professionnelles
– Rigueur et précision, notamment dans les chiffres ;
– Tatillon sur les règles et procédures en vigueur ;
– Capacité à analyser les situations et apporter les solutions rapidement ;
– Aisance relationnelle afin de s’intégrer à une équipe financière et de communiquer avec les établissements financiers ;
– Réactivité car le trésorier travaille sur du court-terme ;
– Capacité à résister au stress ;
– Etre force de proposition afin d’améliorer les process existants.

Seul(e)s les candidat(e)s qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s.

Dossiers de candidature

Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet et une lettre de motivation joints seront examinés.
Le CCPM se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé.
Le CCPM est un employeur garantissant l’égalité des chances.
Le CCPM ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien d’embauche, etc.).
En outre, le CCPM ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats.
Le CCPM décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.
Dossier de candidature (CV +Lettre de motivation + Prétention salariale).
Faire parvenir les demandes à l’adresse suivante recrutement.khirox@gmail.com au plus tard le 16 août 2019.
NB : Mettre en objet du mail le titre du poste.

A propos de l'auteur

Administrateur Général

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.