Côte d'Ivoire

La BAD recrute 01 Chef de la division-Cote d’ivoire

La BAD recrute 01 Chef de la division de la Coordination et des Partenariats pour l’Eau – AHWS1

Banque Africaine de Développement

Côte d’Ivoire
Chef de la division de la Coordination et des Partenariats pour l’Eau – AHWS1
• Titre du poste: Chef de la division de la Coordination et des Partenariats pour l’Eau – AHWS1
• Grade: PL 2
• Poste N°: 50092415
• Référence: ADB/17/108/2
• Date de publication: 08/08/2018
• Date de clôture: 07/09/2018
• Pays: Côte d’Ivoire
Objectifs
LA BANQUE :
Créée en 1964, la Banque africaine de développement (BAD) est la première institution de développement panafricaine qui œuvre pour la croissance économique et le progrès social en Afrique. Elle compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (pays membres régionaux).  Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour accélérer l’obtention de résultats en Afrique ont été définis, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera la mise en œuvre efficace de cette vision.
LE COMPLEXE :
La Vice-présidence chargée « de l’agriculture et du développement humain et social (AHVP) » est un Complexe sectoriel dont les activités s’articulent autour de deux des cinq grandes priorités de la Stratégie décennale de la Banque, à savoir « Nourrir l’Afrique » et « Améliorer la qualité de vie des populations africaines ».  Le Complexe a pour objectifs :  i) l’élaboration de politiques et de stratégies ; ii) la mise à la disposition des régions d’une expertise sectorielle pointue en constituant un pool d’individus expérimentés que l’on peut consulter pour leur expertise dans le cadre de transactions complexes ; iii) l’élaboration de nouveaux instruments de financement.
Le Vice-président représentera la Banque auprès de parties prenantes externes afin de promouvoir ses actions visant à « Nourrir l’Afrique » et à « Améliorer la qualité de la vie des populations africaines ».
LE DÉPARTEMENT RECRUTEUR :
Le Département de la mise en valeur des ressources en eau et de l’assainissement (AHWS) est chargé de la coordination des activités de la Banque liées à la mise en valeur des ressources en eau et à l’assainissement afin de renforcer les synergies et contribuer à la réalisation des Cinq grandes priorités (Nourrir l’Afrique, Industrialiser l’Afrique, Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie dans leurs composantes liées à l’eau, Intégrer l’Afrique et Améliorer la qualité de vie des populations africaines). À travers ses deux divisions (AHWS.1 pour la coordination et les partenariats pour l’eau et AHWS.2 pour la sécurité hydrique et l’assainissement) et la Facilité africaine de l’eau (FAE), le département apporte un soutien aux centres régionaux dans le cadre du développement et de la promotion de nouvelles connaissances, approches et outils pour la mise en valeur et la gestion verte et inclusive des ressources en eau ainsi que l’amélioration de l’assainissement.  Pour ce faire, le Département pilote l’intensification des contributions de la Banque aux efforts de l’Afrique pour parvenir à la sécurité hydrique et à l’assainissement en vue d’une transformation socioéconomique durable.
LE POSTE :
Le/La Chef de la Division de la coordination et des partenariats pour l’eau (AHWS.1) rend compte au Directeur du département de la mise en valeur des ressources en eau et de l’assainissement.  Il/Elle est chargé d’assurer le leadership ; de superviser le personnel ainsi que les activités de la division ; de soutenir les initiatives connexes ainsi que les fonds fiduciaires placés sous l’autorité du département de la mise en valeur des ressources en eau et de l’assainissement.
Ses principaux objectifs professionnels sont les suivants :
1.   Diriger les travaux de la Banque en matière de gestion et de mise en valeur intégrées des ressources en eau (y compris les programmes transfrontaliers), en tenant compte de la demande croissante en eau, des conflits croissants entre les utilisations concurrentes de l’eau, du changement climatique, de la fragilité, du développement urbain et d’autres grandes tendances mondiales ;
2.   Piloter la contribution de la Division et du département aux efforts de mobilisation des ressources de la Banque pour les secteurs pertinents en favorisant des partenariats stratégiques pour renforcer les financements et les connaissances par : a) le développement et la mise en œuvre de mécanismes de financement novateurs ; et b) la promotion de l’engagement du secteur privé dans la mise en valeur des ressources en eau et l’assainissement en tant que source de financement, de technologie et de systèmes de gestion qui améliorent l’efficacité dans la prestation de services ;
3.   Favoriser la coordination efficace des activités liées à l’eau au sein de la Banque et au-delà. Il s’agira, entre autres, de servir de point focal au Secrétariat du Comité de coordination sur l’eau en vue de coordonner toutes les activités liées à l’eau entreprises par la Banque, en ce qui concerne les contributions internes et externes ; faciliter la collaboration multisectorielle axée autour de l’eau et soutenir le partage d’informations et de connaissances sur les évolutions dans le secteur de l’eau au sein de la Banque, sur le continent et au niveau mondial ;
4.   Contribuer à l’élaboration et à l’examen des politiques et stratégies du secteur de la mise en valeur des ressources en eau et de l’assainissement ; et promouvoir leur mise en œuvre dans les opérations pertinentes de la Banque identifiées, élaborées et exécutées par l’entremise des centres régionaux ;
5.   Élaborer, diffuser des connaissances et fournir des orientations ainsi qu’une expertise techniques à diverses unités et complexes de la Banque, directement et en collaboration avec différents initiatives et fonds fiduciaires au sein du département, notamment l’Initiative pour l’approvisionnement en eau et l’assainissement en milieu rural, la Facilité africaine de l’eau et le Programme multi-donateurs du partenariat pour l’eau ; renforcer la fonction de suivi et évaluation du secteur afin de maximiser la contribution de la Banque au développement de l’Afrique dans le domaine de l’eau et de l’assainissement.
Fonctions et responsabilités
Sous la supervision du Directeur du Département de la mise en valeur des ressources en eau et de l’assainissement, le/la Chef de la Division de la coordination et des partenariats pour l’eau planifie, organise, supervise et dirige les activités pour garantir une réalisation efficiente et efficace des résultats assignés à la division.
Le/la Chef de division assume les responsabilités suivantes :
1.   Diriger le programme de la Banque sur la gestion et la mise en valeur intégrées des ressources en eau
• Suivre la mise en œuvre de la politique de la Banque en matière d’eau et piloter l’examen, la préparation et la mise à jour des politiques, des stratégies, des plans opérationnels et des directives relatives à la gestion et à la mise en valeur intégrées des ressources en eau ;
• Mener le dialogue stratégique et concevoir des programmes de gestion et de mise en valeur intégrées des ressources en eau qui intègrent les meilleures pratiques et tirent parti de l’avantage comparatif de la Banque ;
• Soutenir les centres régionaux dans l’intégration des principes de gestion intégrée des ressources en eau (GIRE) dans les opérations de la Banque ;
• Piloter la contribution du département à l’élaboration et à l’examen des politiques, des stratégies, des plans opérationnels et des directives prépares par d’autres départements du point de vue des ressources en eau ;
• Aider les pays membres régionaux (PMR), les organismes de bassin fluvial (OBF) et les communautés économiques régionales (CER) à intégrer les principes de gestion et de mise en valeur intégrées des ressources en eau dans leurs politiques, stratégies et plans de développement ;
• Piloter l’examen des propositions de projet préparées par les centres régionaux et contribuer à tous les aspects liés à la mise en valeur et à la gestion des ressources en eau.
2. Gestion et supervision de la Division
• Diriger, superviser et exécuter l’orientation stratégique de la Division de la coordination et les partenariats pour l’eau (AHWS) ; et promouvoir et organiser le travail d’équipe au sein du personnel de la division afin de réaliser les objectifs de la division et du département ;
• Définir et gérer les besoins en ressources humaines et financières de la division ; participer à la sélection du personnel ; apporter un appui à la gestion des membres du personnel et les aider à atteindre leur performance optimale dans le cadre des travaux techniques ; identifier les besoins en formation et en développement de carrière des membres du personnel ; préparer les évaluations périodiques de leurs performances et régler les litiges/plaintes du personnel ;
• Préparer et piloter la mise en œuvre du programme de travail de la division, en identifiant les priorités et en allouant les ressources pour l’obtention des résultats en temps voulu ; favoriser le travail d’équipe et la communication entre les membres du personnel au sein en dehors de la division ; gérer les activités menées ; et veiller à l’atteinte des indicateurs de performance clés fixés pour la division ;
• Superviser les activités programmatiques/administratives nécessaires au fonctionnement de la division, y compris la préparation des budgets et la production de rapports sur les performances ; recruter le personnel en tenant dûment compte des valeurs institutionnelles ; gérer, guider et assurer le perfectionnement/la formation des membres du personnel relevant de son autorité ;
• Prendre part aux réunions de la division, du département, des groupes de travail interdépartementaux, du Comité de coordination sur l’eau et/ou les présider. Participer également aux réunions des donateurs et des partenaires concernant les initiatives et les fonds fiduciaires placés sous l’autorité de la division de la Coordination et les partenariats pour l’eau, de même que d’autres réunions en rapport avec le travail de la division ;
• Veiller à la qualité professionnelle des documents produits par le personnel de la division ;
• Favoriser un environnement qui stimule et récompense l’innovation, la créativité et la responsabilisation au titre des résultats et motiver le personnel afin qu’il contribue à la réalisation d’un impact significatif sur le développement ciblant la croissance de l’Afrique.
3. Coordination et collaboration au sein de la Banque pour garantir la sécurité hydrique
• Diriger le Secrétariat du Comité de coordination sur l’eau pour assurer une coordination efficace des activités liées à l’eau, afin de favoriser une collaboration multisectorielle axée autour de l’eau et de maximiser les synergies pour parvenir à la sécurité hydrique et au développement socioéconomique durable ;
• Favoriser une approche intégrée de la conception et de la mise en œuvre des activités liées à l’eau, notamment en fournissant des conseils sur le développement et la gestion des connaissances sur les ressources en eau en général et les opérations de la Banque liées à l’eau, en particulier, et éclairer la prise de décision pour l’élaboration et la mise en œuvre de projets visant plusieurs objectifs liés à l’eau ;
• Promouvoir la cohérence des actions de la Banque dans les domaines de la mise en valeur des ressources en eau et de l’assainissement entre les régions ainsi que la collaboration pour garantir la synergie entre le complexe chargé de la mise en valeur des ressources en eau et de l’assainissement et d’autres complexes de la Banque menant des activités en rapport avec l’eau ;
• En collaboration avec le département de la mobilisation des ressources et des partenariats et celui de la syndication et des services financiers techniques, soutenir les centres régionaux et les pays membres régionaux dans le cadre de la mobilisation de ressources, en fournissant des services consultatifs ayant trait aux approches de financement innovantes et à la mise à contribution du secteur privé, en facilitant les dispositions de cofinancement avec d’autres partenaires au développement pour les investissements de grande envergure, en fournissant un appui technique pour accéder aux financements liés au climat et aux mécanismes de préparation des projets ;
• Piloter la préparation des plans de travail et des budgets annuels pour les activités du département liées à la mise en valeur et à la gestion des ressources en eau.
4. Partenariats stratégiques, mise en réseau et connaissances sectorielles
• Conseiller le directeur sur les questions liées à la mise en valeur et à la gestion des ressources en eau et défendre les documents devant le Conseil d’administration ;
• Contribuer à nouer de solides partenariats stratégiques avec des organisations multilatérales et bilatérales et des organisations régionales, afin de mobiliser des ressources et stimuler l’expansion des activités au sein des centres régionaux dans les domaines de la gestion et de la mise en valeur des ressources en eau et faciliter le rôle du Vice-président en sa qualité de porte-parole de la Banque auprès des publics extérieurs ;
• Nouer et entretenir des relations de coopération et de cofinancement avec les autres organismes et institutions de développement. Le titulaire du poste pourrait mener des missions importantes et sensibles dans les pays membres et les organisations/institutions partenaires ; et représenter le Groupe de la Banque lors de grandes conférences et réunions internationales, portant notamment sur la mise en valeur des ressources en eau et l’assainissement ;
• Superviser l’élaboration et recommander la mise en œuvre de mécanismes de financement innovants, ainsi que des approches techniques et de gestion pour promouvoir la sécurité hydrique dans les pays membres régionaux, y compris par le biais de partenariats public-privé et l’amélioration de la gouvernance globale de ces secteurs ;
• Diriger les études économiques et sectorielles dans les pays et les régions qui permettent d’éclairer et d’améliorer la conception de nouvelles opérations pour réaliser des impacts plus importants ;
• Organiser des réunions et conférences stratégiques de haut niveau sur la sécurité hydrique et/ou y représenter la Banque ;
• Coordonner les contributions interdépartementales en vue de la participation à l’échelle de la Banque aux événements et conférences régionaux et mondiaux liés à l’eau.
5. Politiques et stratégies sectorielles ; suivi et évaluation du secteur
• Fournir une expertise et assurer le leadership en matière d’élaboration et d’examen des politiques, règles, règlements, normes et standards du Groupe de la Banque, particulièrement en ce qui concerne la gestion et la mise en valeur intégrées des ressources en eau pour s’assurer que toutes les questions pertinentes sont adéquatement traitées et que des solutions et options sont fournies de manière intégrée ;
• Promouvoir une approche intégrée de la préparation des sections des Documents de stratégie pays et des Documents de stratégie d’intégration régionale liées à l’eau ; ainsi que les programmes et projets de développement nationaux et régionaux en guise de soutien aux centres régionaux ;
• Assurer le suivi de la mise en œuvre de la politique de la Banque dans le domaine de l’eau ;
• Donner des avis sur la mise en œuvre des politiques et stratégies sectorielles pertinentes au sein de la Banque et les promouvoir ;
• Assurer le contrôle de la fonction de suivi et évaluation du département ;
• S’acquitter de toute autre tâche éventuellement confiée par le directeur.
Critères de sélection
Notamment compétences, connaissances et expérience souhaitables
1. Être titulaire au moins d’un Master ou d’un diplôme équivalent en ingénierie des ressources en eau, hydrologie/hydraulique, économie ou dans des disciplines connexes ;
2. Justifier d’au moins huit (8) années d’expérience professionnelle approfondie et progressive acquise dans une institution financière ou de développement reconnue au plan international, dont trois (3) années d’expérience à un niveau d’encadrement ;
3. Avoir une expérience en matière de gestion et de mise en valeur intégrées des ressources en eau, d’élaboration de politiques et d’appui stratégique dans les pays en développement, notamment en Afrique ;
4. Avoir de bonnes connaissances de la contribution du secteur privé à la mise en valeur des ressources en eau et des mécanismes de financement innovants ;
5. Avoir une expertise reconnue du secteur et des connaissances approfondies de la mise en valeur intégrée des ressources en eau en Afrique, avec un accent particulier sur la recherche et la politique; être capable d’analyser et d’évaluer les questions critiques liées au programme élargi en matière d’eau et fournir des avis stratégiques ;
6. Avoir une expérience en matière de planification, d’organisation, de gestion et de coordination des activités d’unités similaires, de développement de partenariats efficaces, de supervision du personnel, d’organisation d’équipes et d’appui managérial ;
7. Avoir une expérience en matière de fourniture de produits et services opérationnels de grande qualité (projets, analyses économiques, recommandations de recherche, études et examens sectoriels) ;
8. Répondre aux besoins des clients et avoir de bonnes compétences managériales dans un environnement multiculturel ;
9. Avoir une bonne connaissance des politiques, règles, procédures et pratiques opérationnelles de la Banque ou d’une institution comparable ;
10. Être capable de communiquer efficacement à l’écrit comme à l’oral en anglais ou en français, avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue ;
11. Avoir une maîtrise des applications Microsoft Office standard (Word, Excel, Access, PowerPoint) ; la connaissance de SAP est souhaitable.
0 Partages

A propos de l'auteur

Administrateur Général

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.