Côte d'Ivoire

La BAD recrute 01 Chargé principal du financement climatique

La BAD recrute 01 Chargé(e) principal(e) du financement climatique

Entreprise/Structure: La Banque africaine de développement
Ville, Pays: Côte d’Ivoire
Niveau d’études minimum réquis: Bac + 5 ou plus
Expériences professionnelles demandées: 4 ans
Date limite de dépôt de dossier: 20-03-2018
Email de réception des candidatures : Non précisé

Détails de l’offre:

Chargé(e) principal(e) du financement climatique
Titre du poste: Chargé(e) principal(e) du financement climatique
Grade: PL4
Poste N°: 50083691
Référence: ADB/18/006
Date de clôture: 20/03/2018
Pays: Côte d’Ivoire
Objectifs
Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social sur l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour d’avantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (les Top 5) dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.
LE COMPLEXE:
La Vice-présidence chargée de « l’électricité, de l’énergie, du climat et de la croissance verte » (PEVP) est un complexe sectoriel axé sur l’objectif prioritaire « Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie » du Top 5 de la Stratégie décennale de la Banque. Le Complexe vise à : i) élaborer les politiques et les stratégies dans ce domaine;  ii)  fournir  une  solide  expertise  technique  sectorielle  aux  régions,  en  constituant  une  réserve  de personnes  expérimentées  pouvant  être  consultées  pour  leur  expertise  sur  les  transactions  complexes;  iii) mettre  au  point  de  nouveaux  instruments  de  financement;  iv)  être  le  porte-parole  de  la  Banque,  en  la représentant auprès des parties prenantes externes sur tous les aspects liés à l’objectif «Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie». Le Complexe mettra l’accent sur les domaines que sont les systèmes d’énergie, la politique et la réglementation, les énergies renouvelables ; et le climat et la croissance verte.
LE DÉPARTEMENT QUI RECRUTE :
Le Département du changement climatique et de la croissance verte a pour principaux objectifs de :
Intégrer le changement climatique et la croissance verte dans les opérations du Top 5 ;
Suivre et mettre en œuvre des interventions en matière de changement climatique par le biais du Plan d’action du changement climatique et le Cadre relatif à la croissance verte de la Banque ;
Gérer l’accès de toutes les Vice-présidences chargées des opérations au nombre croissant de sources de financement des interventions environnementales et climatiques ;
Œuvrer à réaliser l’accès de tous aux solutions les plus écologiques possibles ; et
Piloter tous les efforts déployés à la Banque pour limiter et inverser les effets du changement climatique sur le continent.
Le Département comprend deux divisions : la Division de l’adaptation au changement climatique et de la croissance verte et la Division de la finance climatique et de l’environnement.
LA DIVISION QUI RECRUTE:
La Division de la finance climatique et de l’environnement est chargée d’assurer un accès amélioré de la Banque et des PMR à de la finance climatique et verte. Plus précisément, la Division gère les ressources climatiques disponibles internes et externes à la Banque, développe des moyens et des outils innovants pour accroître l’accès de la Banque au financement climatique – notamment par des obligations vertes et des financements mixtes – renforce la capacité des PMR à accéder à la financement climatique au travers de leurs contributions déterminées au niveau national, améliore le suivi du financement climatique au sein de la Banque, et s’engage dans un leadership éclairé et le développement des connaissances sur le financement climatique.
LE POSTE:
Le/la Chargé(e) du financement climatique aura pour mission de veiller à un accès efficace et prévisible aux financements environnementales et climatiques pour permettre à la Banque de canaliser les fonds afin de réaliser les objectifs du Top 5 et d’atteindre son objectif de financement des interventions climatiques à hauteur de 5 milliards de dollars EU par an à l’horizon 2020. Plus précisément, le/la titulaire sera l’un des principaux membres de l’équipe en charge de la finance climatique, appuyant les différents fonds climatiques pour lesquels la Banque est une entité de mise en œuvre. Le poste est en appui à   toutes les vice-présidences opérationnelles afin de s’assurer que la finance climatique et verte est mise à la disposition de toutes les vice-présidences opérationnelles. Vous contribuerez également à la réalisation des objectifs du Plan d’action de la Banque sur les changements climatiques (PACC).
Fonctions et responsabilités
Sous la direction et la supervision générale du Chef de Division – Finance climatique et de l’environnement, le/la Chargé(e) du financement climatique assumera les fonctions suivantes :
1)   Gérer l’accès aux fonds externes et internes pour le changement climatique tels que le Fonds vert pour le climat, le Fonds pour l’environnement mondial, le Fonds d’adaptation, le Fonds pour les changements climatiques en Afrique en respectant les exigences opérationnelles, d’accréditation et de rapports et en suivant les modalités et procédures appropriées ;
2)   Créer les possibilités de cofinancement des projets et mobiliser les nouvelles sources de financement afin de réaliser les objectifs de financement des interventions climatiques de la Banque, de concert, avec d’autres divisions de la Banque, les donateurs et les partenaires du développement ;
3)   Communiquer de façon active avec les comités de gestion des fonds fiduciaires ou les Conseils d’administration pour promouvoir les intérêts de la Banque, obtenir les approbations des projets et soutenir les sources de financement, en représentant la Banque lors des réunions des comités des fonds fiduciaires et à d’autres événements ;
4)   Assister et représenter la Banque aux réunions des Fonds et autres événements tel que requis ;
5)   Conseiller toutes les vice-présidences des opérations sur l’accès aux financements écologiques et climatiques issus des fonds fiduciaires internes et externes par l’établissement de liens solides avec les équipes de projet à la Banque et par une communication régulière;
6)   S’assurer que la Banque remplit les obligations internes et externes en matière de contrôle de la qualité et de reporting concernant les fonds, en veillant à une élaboration des rapports dans les délais avec la précision requise;
7)   Contribuer activement à l’élaboration, à la gestion et à l’administration des fonds en répondant aux appels à contributions, en prenant part aux réunions et conférences et en faisant des propositions innovantes pour intensifier le financement des interventions climatiques;
8)   Soutenir les efforts de la Banque pour allouer au moins 40% de ses approbations par an à l’horizon 2020 et au-delà, et à appuyer les pays africains pour qu’ils tirent profit des engagements mondiaux visant à lever 100 milliards de dollars EU par an au titre de la finance climat;
9)   Travailler activement avec les équipes de projet pour développer des projets bancables pour le financement climatique;
10) Travailler en étroite collaboration avec les structures de financement des interventions climatiques au titre de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et à travers les banques multilatérales de développement et autres institutions pertinentes avec pour objectif de plaider pour un accès accru de l’Afrique aux financements climatiques et écologiques;
11) Fournir un appui technique sur le financement climatique en contribution à toutes les activités du Top 5 et appuyer les PMR en les aidant à atteindre leurs objectifs de financement climatique dans le cadre de l’Accord de Paris, et en particulier leurs contributions déterminées au niveau national;
12) Développer des instruments de financement qui inciteront le secteur privé à investir dans des programmes et projets d’adaptation au et d’atténuation du changement climatique;
13) Fournir des services de conseil et d’investissement à toutes les opérations sectorielles et régionales de la Banque sur les questions liées à l’accès aux ressources du FVC;
14) Aider à accroître l’accès à du financement par le développement d’instruments de financement innovants.
Critères de sélection
Notamment compétences, connaissances et expérience souhaitables
1.   Au moins un Master en développement international, changement climatique, finance climatique, gestion de l’environnement, finance, économie ;
2.   Un minimum de quatre (4) ans pour PL 6 ; cinq (5) ans pour PL 5 et six (6) ans pour PL 4 dans le domaine du climat ou de la finance verte ; gestion de fonds fiduciaires ; les procédures des banques multilatérales de développement et une combinaison d’expérience en matière de développement et de gestion de projets ; expérience dans le secteur privé ;
3.   Solide expérience en financement d’infrastructures et en financement mixte ;
4.   Connaissances et expérience en matière de finance climatique, et sur le cadre multilatéral de gouvernance climatique et l’architecture mondial du financement climatique,
5.   Compréhension des questions, des défis et des pratiques liés au climat et à la finance verte en Afrique ;
6.   Expérience dans la mobilisation de ressources financières climatiques pour des opérations de prêt et hors prêt ;
7.   Expérience dans le domaine de l’adaptation et de l’atténuation des effets du changement climatique, avec un accent particulier sur l’intensification du financement climatique pour l’Afrique ;
8.   Expérience dans le développement et la mise en œuvre d’instruments innovants de financement climatique ;
9.   Connaissance et expérience dans le dialogue politique et la collaboration interinstitutionnelle au plus haut niveau, y compris avec des représentants des gouvernements et des partenaires non gouvernementaux ;
10.  Compréhension des questions importantes en matière de développement durable, de politique internationale en matière de changement climatique et de finance climatique ; et
11.  Une plus grande expérience en matière de comptabilité et de reporting financiers, sur la croissance verte et inclusive (triple résultat), de gestion des risques et de gestion de portefeuille.
12.  De l’expérience dans le secteur privé sera un atout supplémentaire
13.  Capacité à communiquer efficacement à l’oral et à écrit en français ou en anglais, avec une connaissance pratique de l’autre langue.
Compétence dans l’utilisation des applications Microsoft Office standard (Word, Excel, Access, PowerPoint). La connaissance de SAP et du programme de traitement des projets à l’échelle de la Banque (BPPS) est souhaitable.
CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES
Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou en envoyant une capture écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG

A propos de l'auteur

Administrateur Général

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.