Congo RDC

PNUD recrute 01 Assistant technique analyse de conflit et engagement politique

 

PNUD recrute 01 Assistant technique analyse de conflit et engagement politique

 

PNUD

Kinshasa,République Démocratique du Congo
Job Description
Agency: UNDP
Title: Assistant technique analyse de conflit  et engagement politique
Job ID: 17075
Practice Area – Job Family: Democratic Governance
Vacancy End Date: (Midnight New York, USA)17/07/2018
Duty Station: Kinshasa, Congo, The Democratic Republic
Education & Work Experience: I-Master’s Level Degree – 7 year(s) experience
Languages Required: French
                       Desired: English
Grade: SB4
Vacancy Type: Service Contract (SC)
Posting Type: External
Bureau: Africa
Contract Duration: 12 mois
Background
Depuis 2014, l’Unité d’Appui à la Stabilisation (UAS) et le Programme STAREC travaillent à l’opérationnalisation de l’International Security and stabilization Support Strategy (ISSSS) – qui est le principal document stratégique atour duquel s’alignent les partenaires internationaux de la stabilisation – et à la mise en place d’un dispositif programmatique, financier et technique capable de renforcer la qualité, la coordination, l’alignement et l’impact des interventions de stabilisation dans l’Est de la RDC.
En 2015, un Fond de Cohérence pour la Stabilisation (FCS) a été mis en place, avec l’appui de DFID, du Peace Building Fund (PBSO), des Pays Bas et de la Norvège. La Suède et l’Allemagne ont également rejoint le Fonds en 2017.
Les financements initiaux du FCS ont permis d’activer 6 zones prioritaires de l’ISSSS : 3 programmes de stabilisation ont été lancés mi-2017 (Plaine de la Ruzizi, Kitshanga et Sud Irumu), deux projets pilotes exécutés depuis 2014 dans les territoires de Kalehe (Sud Kivu) et de Mambasa (Ituri) ont été prolongés jusque mi-2018 et 1 nouveau programme est en cours de lancement dans la zone de Beni.
Parallèlement, des financements bilatéraux (budget total de 110 M. US$) ont été alignés à l’ISSSS dans ces 6 zones, mais également dans certaines des 7 autres zones prioritaires ciblées au Nord Kivu, au Sud Kivu et en Ituri. Ces financements font partie intégrante de l’ISSSS, de ses mécanismes de coordination et de son système de suivi et évaluation.
Afin d’assurer une gestion transparente, efficiente et efficace du FCS et de renforcer l’impact des projets financés par le fond et des programmes alignés à l’ISSSS, un projet d’appui au Secrétariat Technique conjoint de l’ISSSS et du Programme STAREC a été lancé en 2016.
Il s’est clôturé début 2018. Le secrétariat Technique national du FCS et les coordinations provinciales du STAREC ont été considérablement renforcées et ont démontré leur capacité à jouer un rôle fondamental d’assurance-qualité des interventions de stabilisation, tant au niveau opérationnel que stratégique.
Pour autant, alors que l’ISSSS est en cours dans 6 zones prioritaires actives, les défis auxquels font face l’UAS, le STAREC et leurs partenaires restent nombreux.
L’assistant technique appuiera le Secrétariat Technique par rapport à deux de ces principaux défis:
    -Un contexte volatile, changeant et un besoin continu d’analyse des dynamiques de conflit
Les programmes ISSSS sont mis en œuvre dans des contextes conflictuels et sécuritaires complexes qui évoluent continuellement. Les programmes ISSSS doivent être sensibles à ces évolutions et s’adapter au fur et à mesure de leur mise en œuvre. La capacité des partenaires de mise en œuvre – appuyés par le Secrétariat Technique STAREC/UAS – d’identifier et d’analyser ces évolutions est fondamentale.
L’assistant technique fera partie de la « Cellule Analyse de conflits et Engagement politique »  constituée au sein du siège de l’UAS à Goma et appuiera, dans ce cadre, les analyses de contexte menées à Kinshasa et dans les provinces par les partenaires de mise en oeuvre, en appui aux Secrétariats Techniques UAS/STAREC (niveau national et provincial).
Cela permettra : 1) de limiter les risques (Do no Harm) grâce à une identification rapide des interactions négatives entre un programme et le contexte conflictuel dans lequel il intervient et 2) de renforcer l’impact des projets, en assurant qu’ils puissent être ajustés de manière continue, en fonction des dynamiques de conflit et de leur évolution.
    -la nature politique des conflits et un besoin d’engagement des acteurs politiques et sécuritaires au niveau local, provincial et national.
L’évaluation de la première phase de l’ISSSS (2008-2012) a conclu 1) que des solutions techniques, a elles seules, ne permettent pas d’adresser les dynamiques politiques qui sous-tendent les conflits et 2) qu’un engagement ferme des autorités est incontournable pour la réussite et la pérennité des interventions de stabilisation.
Face à cet impératif, des Compact (acte d’engagement) ont été développés et négociés avec certaines autorités provinciales. Ces Compact sont dynamiques et devront être suivis et mis à jour de manière continue.
Le rôle des acteurs périphériques sur les dynamiques de conflit dans les zones de stabilisation est un autre défi majeur. Leur influence sur les communautés, la manipulation des identités, l’instrumentalisation des conflits et des litiges locaux, la désinformation sont autant de risques auxquels les programmes ISSSS font face. Ces acteurs ne peuvent être contournés. Il est au contraire essentiel d’interagir avec eux, de les impliquer dans les processus de stabilisation, de les mobiliser, de les influencer. A nouveau, cela demande une forte capacité d’analyse et d’engagement politique. L’assistant technique participera au renforcement de cette capacité au niveau national et en province, en appui aux partenaires de mise en œuvre et au Secrétariats techniques provinciaux.
Duties and Responsibilities
L’Assistant Technique est placé sous la supervision directe du Coordinateur de la Cellule « Analyse de conflit et engagement politique » de l’UAS, laquelle appuie les Secrétariats Techniques UAS / STAREC au niveau national et provincial.
Avec l’objectif de renforcer l’impact, la pertinence et la sensibilité aux conflits des programmes ISSSS, l’assistant technique assume les responsabilités suivantes :
    -Appui au développement d’une méthodologie et d’un système de veille et d’analyse continue du contexte et des conflits, en cohérence avec le système de monitoring des risques de l’ISSSS développé par la Cellule M&E et en appui au système d’identification des gaps programmatiques mis en place par le Secrétariat technique de l’ISSSS.
    -Missions de collecte et d’analyse de données dans les zones d’intervention de l’ISSSS – à la demande du Secrétariat Technique UAS/STAREC (niveau HQ et niveau provincial) et en appui aux partenaires de mise en oeuvre – et production de rapports réguliers d’analyse du contexte et des conflits dans ces différentes zones.
    -Partage de ces analyses avec les parties prenantes des programmes et leur accompagnement de manière continue – sous la responsabilité des Secrétariats Techniques provinciaux – dans le renforcement de la sensibilité aux conflits des interventions ISSSS.
Avec l’objectif de renforcer l’impact et la durabilité des programmes ISSSS grâce à un engagement direct et continu, formel et informel, des autorités congolaises et des acteurs qui influencent, positivement et/ou négativement, la mise en œuvre des programmes ISSSS, l’assistant technique assume les responsabilités suivantes :
Appui aux Secrétariats Techniques (national et provinciaux) et aux partenaires de mise en œuvre dans :
    -le développement et mise à jour d’une méthodologie d’analyse des acteurs
    -la production et la mise à jour régulière d’analyses et de matrices d’acteurs dans chacune des zones prioritaires ciblées par les programmes ISSSS ;
    -le développement de stratégies d’engagement politique et de plans d’actions pour chaque zone prioritaire, en étroite concertation avec les Chefs de Bureau et les autres sections civiles de la MONUSCO ;
    -la mise en œuvre des plans d’actions (engagement direct, réseautage et collecte d’informations, plaidoyer ciblé, réunion ponctuelle des acteurs clés, mise en commun et partage d’information au sein de la MONUSCO) et l’évaluation et l’ajustement, à échéances régulières, des stratégies et des plans d’engagement politique.
    -la production de rapports d’évaluation des stratégies d’engagement politique, la capitalisation et la dissémination des bonnes pratiques et des leçons apprises et le renforcement des échanges d’expériences entre Secrétariats techniques provinciaux et partenaires de mise en œuvre de l’ISSSS.
    -Appui au coordinateur de la Cellule « analyse de conflit et engagement politique » dans la représentation auprès des autorités, des bailleurs et/ou du leadership de la Mission (préparation des présentation, note d’information, etc.).
Il/Elle accomplira également toute autre tâche que lui sera demandé pour répondre aux besoins du Programme/Bureau avec l’accord du superviseur.
Competencies
Aptitudes interpersonnelles et de communication:
    -Savoir communiquer efficacement avec différents niveaux d’interlocuteurs (SNU, Gouvernement, société Civile, etc.) et savoir gérer les relations avec l’extérieur à tous les niveaux ;
    -Faire preuve de sensibilité, de tact et de diplomatie ;
    -Etre à l’écoute des différences culturelles.
Capacités professionnelles
    -Excellentes capacités d’analyse et de jugement ;
    -Capacité à travailler en équipe et à prendre en charge une large catégorie de tâches ;
    -Aptitude à gérer des questions confidentielles et politiquement sensibles, de manière responsable.
    -Forte capacité de proposition, d’innovation et d’adaptation dans un contexte sensible et changeant.
Aptitudes techniques
    -Bonnes capacités rédactionnelles en français (briefings, rapports d’analyse, etc.) ;
    -Excellente connaissance de l’outil informatique.
Required Skills and Experience
Nationalité :
    -Etre de nationalité congolaise (RDC).
Education :
    -Avoir un diplôme universitaire (niveau Licence/Master) en Sciences sociales, avec une spécialisation en Sciences politiques, en relations internationales, en prévention des conflits, en droits de l’homme, en étude du développement, ou tout autre domaine connexe.
Expérience (s) :
    -Un minimum de 7 ans d’expériences pertinentes dans le domaine de l’analyse de conflit et de l’analyse politique.
    -Avoir une connaissance avérée dans le domaine de la prévention et de la résolution des conflits et avoir une expérience antérieure dans la facilitation/participation aux processus de paix et dans des activités de dialogue.
    -Disposer d’une expérience avérée de conseils stratégiques dans un contexte de crise et/ou post conflit.
    -Disposer d’une connaissance précise des dynamiques de conflit dans l’Est de la RDC, et en particulier au Sud Kivu, au Nord Kivu et/ou en Ituri.
    -Avoir une expérience démontrée dans la collaboration, la coordination et l’engagement des institutions de l’Etat (politiques et sécuritaires), au niveau local, provincial et national.
    -Une expérience démontrée dans la collaboration avec les organisations de la société civile dans l’Est de la RDC et à Kinshasa est un atout.
    -Comprendre le Système des Nations Unies, ses pratiques et ses procédures.
    -Parfaite connaissance de l’outil informatique.
Langues  requises:
    -Maîtrise parfaite du français (écrit et oral) et bonne connaissance de l’anglais.
Disclaimer
Important applicant information
All posts in the SC categories are subject to local recruitment.
Applicant information about UNDP rosters
Note: UNDP reserves the right to select one or more candidates from this vacancy announcement.  We may also retain applications and consider candidates applying to this post for other similar positions with UNDP at the same grade level and with similar job description, experience and educational requirements.
Workforce diversity
UNDP is committed to achieving diversity within its workforce, and encourages all qualified applicants, irrespective of gender, nationality, disabilities, sexual orientation, culture, religious and ethnic backgrounds to apply. All applications will be treated in the strictest confidence.
Scam warning
The United Nations does not charge any application, processing, training, interviewing, testing or other fee in connection with the application or recruitment process. Should you receive a solicitation for the payment of a fee, please disregard it. Furthermore, please note that emblems, logos, names and addresses are easily copied and reproduced. Therefore, you are advised to apply particular care when submitting personal information on the web.
0 Partages

A propos de l'auteur

Administrateur Général

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.