Congo-Brazzaville

ESSOR recrute 01 Coordinateur du volet transformation agro-alimentaire

ESSOR recrute 01 Coordinateur du volet transformation agro-alimentaire à Brazzaville

DescriptionFondée en 2003, le Club Jeunesse Infrastructure et Développement (CJID) est une association Congolaise dont la mission sociale est d’accroitre les revenus des jeunes citoyens des populations rurales et urbaines, et d’améliorer leur accès à des infrastructures et des services de qualité, tout en développant leur capacité à faire entendre leur voix et à défendre leurs droits. Elle intervient dans les domaines suivants : insertion professionnelle et socio-économique, développement durable, employabilité des jeunes et formation à la culture d’entreprise.  Blog : https://cjidcongo.wordpress.com/

Fondée en 1992, ESSOR est une association française de solidarité internationale de taille qui élabore, réalise et soutient des projets de développement en faveur des populations les plus défavorisées au Brésil, Mozambique, Tchad, Guinée Bissau er République du Congo, en partenariat étroit avec des ONG locales, dans les 3 domaines suivants : développement agricole, éducation, insertion formation professionnelle. Site internet: http://www.essor-ong.org/

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet «Amélioration des revenus agricoles à travers le développement de filières durables et le renforcement de la société civile congolaise», financé principalement par l’Union Européenne et coordonné par ESSOR en partenariat avec les ONG congolaises AGRIDEV et CJID, le projet recrute un-e coordinateur-trice transformation agroalimentaire. Les résultats attendus du projet sont les suivants :

RE1 : 600 maraîchers (dont 50% de femmes) ont amélioré les performances de leurs systèmes de production et de commercialisation dans une perspective agroécologique, et ont un meilleur accès aux intrants.

RE2 : 100 transformateurs (dont 70% de femmes) ont développé des activités de transformation de produits agricoles de qualité, et plus rémunératrices, notamment grâce au déploiement de nouveaux circuits de commercialisation.

RE3 : Les organisations partenaires ont renforcé leurs compétences d’intervention et sont actives dans les réseaux de promotion de l’agroécologie et des produits transformés locaux, devenant ainsi des références auprès de la société civile et des pouvoirs publics.

L’équipe projet est constituée de personnel AGRIDEV, CJID et ESSOR qui sont sous la supervision du responsable projet ESSOR pour la coordination du projet. Le CJID est responsable de la mise en œuvre du résultat 2 et le coordinateur TAA sera donc rattaché au CJID.

Descriptif du poste

Sous la supervision directe du responsable du projet, le/la coordinateur-trice TAA coordonne et assure le bon déroulement des activités de TAA, forme et encadre les 2 animateurs TAA et les appuient dans la conception des modules de formation. Il/elle travaillera également en étroite collaboration avec le responsable commercial / autoemploi et le coordinateur agricole.

Missions:

  • Encadrer, accompagner, et former les 2 animateurs TAA
  • Planifier les activités du volet TAA & réaliser des bilans réguliers pour mesurer les résultats et écarts entre prévisions et réalisations, participer aux réunions d’équipe et de coordination du projet
  • Concevoir et Organiser des formations théoriques et pratiques à destination des Unités de Transformation Agro-Alimentaire (process de fabrication, hygiène, gestion, commercialisation etc…)
  • Accompagner les transformateurs/trices dans la création et/ou développement de leur microentreprise en lien avec les responsable commercial / autoemploi
  • Organiser des échanges d’expériences entre unités de transformation et animer des espaces de réflexion sur les filières agroalimentaires et les structures publiques en charge de l’agroalimentaire ;
  • Animer la réflexion avec les transformateurs/trices et autres acteurs pour la mise en place d’un label « fabriqué au Congo », en lien avec le volet maraîchage
  • Participer à l’organisation et la structuration de la profession et de l’interprofession ;
  • Caractériser les besoins en emballages, co-organiser l’importation et accompagner la distribution par un tiers
  • Participer à la réalisation d’études de marché pour analyser la demande sur des produits transformés locaux innovants, en lien avec le responsable commercial
  • Identifier, former, équiper et accompagner des points de vente / revendeurs, en lien avec le responsable commercial
  • Accompagner le Lycée d’Enseignement Professionnel Agricole Amilcar Cabral (LEPAAC) pour améliorer l’offre formative sur la filière transformation agroalimentaire (renforcement des professeurs inclus), en l’adaptant aux besoins et aux opportunités du marché local
  • Appuyer le LEPAAC pour promouvoir sa filière agro-alimentaire
  • Rédiger mensuellement des rapports techniques, indicateurs de suivi inclus,
  • Concevoir un système de suivi-évaluation (méthodes, outils) des activités du volet TAA, accompagner les animateurs TAA dans la mise en œuvre (collecte, traitement) et assurer l’analyse des données
  • Participer / Accompagner les expériences de recettes et process de TAA et les capitaliser
  • Organiser des évènements de promotion des produits transformés, participer à l’organisation de séminaires / ateliers régionaux et nationaux
  • Participer à la capitalisation des actions du projet : concevoir des documents techniques de capitalisation (guides, dépliants, manuels, films) sur la base des formations mise en place et des activités / expérimentations réalisées
  • Rechercher de la documentation technique en lien avec les activités du projet et participer à la création d’un fonds documentaire technique sur la transformation agro-alimentaire et la commercialisation des produits agricoles transformés
VilleBrazzaville
Expériences / Formation du candidatFormation et expérience: Ingénieur agronome / agro-alimentaire (ou équivalent) avec une expérience dans le domaine de la transformation agro-alimentaire artisanale et appui à des entreprises du secteur (minimum 2 années d’expérience). Une expérience en animation et formation pour adultes serait un plus. Une expérience en contrôle / gestion de qualité, en marketing ou en design, ainsi qu’une expérience en gestion de projet et de ressources humaines seront considérées comme des avantages

Compétences: Solide bases  technique et en gestion, adaptée à des unités de production artisanale, Animation de groupes et communication,  analyse technico-économique de process et gestion d’unités de transformation agro-alimentaire, Maitrise des BPH, BPF et de la méthode HACCP, Excellente maîtrise des programmes informatiques (Pack office et d’autres logiciels de collecte et d’analyse de données).

Langues parléesMaîtrise courante du français (écrit et oral)

 

Qualité du candidatProfessionnalisme, dynamisme, Autonomie de travail, Goût pour l’expérimentation et l’innovation, Créativité et Rigueur scientifique, Respect envers les producteurs/trices artisanaux, leurs logiques et manières de penser, Ouverture d’esprit, patience et capacité d’écoute, Humilité et volonté d’apprendre, Bon relationnel avec les autres et goût pour le travail en équipe, Disponibilité, flexibilité, Bonne capacité de planification et d’organisation.
FonctionsAnimation, Formation, Coordination, Gestion de projet
ActivitésAgriculture, Environnement, Animation, Formation, Education
PaysAfrique, Congo-Brazzaville
ContratVolontariat / service civique
Durée du contratVSI ou contrat local à durée déterminée, d’une durée de 12 mois renouvelable
Salaire / IndemnitéEntre 550€ et 700€ net mensuel selon situation et profil
Documents à envoyerCV + lettre de motivation + contact de 2 référents
Nom de la personne contactIbrahim MAHAMADOU ANGO, Responsable projet et représentant Essor au Congo
Email de la personne contactessorcongo.agri@gmail.com
Date de fin de validité11/06/2018
0 Partages

A propos de l'auteur

Administrateur Général

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.