Centrafrique Organismes

La Cour Pénale Internationale recrute administrateur soutien 

La Cour Pénale Internationale recrute administrateur soutien 


 

15983 | Greffe

Date limite de dépôt des candidatures :14/09/2017
Unité administrative :Bureau extérieur de la Cour à Bangui, Direction des opérations extérieures, Greffe
Lieu d’affectation :Bangui – RCA
Type d’engagement :Postes permanents
Numero de poste :S-9202
Salaire annuel minimum net :€63 182,00
Durée de l’engagement :Pour les contrats initiaux, la Cour offre un engagement de deux ans avec possibilité de prolongation (périod d’essai de six mois).
La sélection des candidats correspondant à ce poste pourra donner lieu à la constitution d’une liste de réserve en vue de pourvoir des postes permanents ou temporaires avec contrats à durée determinée.

 

 

Contexte institutionnel

Les bureaux extérieurs sont des relais modulables établis pour une durée limitée qui permettent à la Cour de mener ses opérations dans les pays de situation en mettant à disposition un espace de travail, des véhicules pour les missions, ainsi que de l’équipement et des outils de communication. Ils permettent également de tenir le siège informé de la situation socio-politique ou en matière de sécurité dans les pays concernés. Sur le terrain, les bureaux extérieurs développent et entretiennent des relations avec les principaux partenaires afin d’aider les différents acteurs de la Cour à s’y acquitter des missions qui leur sont confiées. Les bureaux extérieurs relèvent de la Direction des opérations extérieures du Greffe.

 

Fonctions et responsabilités

Au sein de la Direction des relations extérieures, le titulaire du poste fait rapport au fonctionnaire chargé de la sécurité sur le terrain. Il sera affecté à différents bureaux et sera appelé à travailler en divers autres lieux sur le terrain selon les nécessités opérationnelles et/ou les exigences liées aux missions spéciales de sécurité menées sur place.

Sous la direction et la supervision du fonctionnaire chargé de la sécurité sur le terrain, le titulaire du poste s’acquitte des tâches suivantes :

  • Planifier et coordonner les opérations de sécurité lors de missions sur le terrain, conformément aux plans de sécurité et aux politiques et normes de sécurité applicables, qui comprennent, entre autres, le plan de sécurité en vigueur pour la RCA, les normes minimales de sécurité opérationnelle (MOSS) et les mesures de sécurité applicables au domicile (RSM).
  • Planifier et exécuter des missions exigeant un soutien précis (ou spécialisé) en matière de sécurité, telles que des missions de protection rapprochée sur le terrain, des opérations de transport de personnes arrêtées ou de soutien en matière de sécurité pour des opérations de protection d’enquêteurs, de personnel judiciaire ou de témoins.
  • Entretenir un réseau de contacts locaux pour échanger des informations ayant trait à la sécurité et obtenir leur coopération pour traiter les incidents et les menaces/risques en matière de sécurité.
  • Se tenir informé des incidents et de la situation en matière de sécurité et dresser des rapports à ce sujet, et publier des avis concernant la sécurité des voyageurs et autres rapports ayant trait à des questions de sécurité, en accordant une attention particulière aux nouvelles menaces susceptibles de se poser et en veillant à prendre les mesures pratiques qui s’imposent pour y faire face.
  • Élaborer et mettre en œuvre des « plans de réaction immédiate » pour réduire les risques liés à des incidents spécifiques ou autres, conformément aux plans de gestion des situations d’urgence ou de crises sur le terrain.
  • Mener des enquêtes et préparer les rapports y relatifs selon que de besoin.
  • Préparer et dispenser des formations en matière de sécurité aux fonctionnaires nouvellement affectés sur le terrain ou en mission dans la zone d’opérations du bureau extérieur concerné, et notamment leur fournir des informations mises à jour et organiser des séances d’information portant sur des menaces ou des risques spécifiques en matière de sécurité.
  • Contribuer à la mise à jour des procédures de fonctionnement standard.
  • Diriger et superviser le personnel de sécurité recruté localement et/ou les prestataires externes de services de sécurité (entreprises de sécurité et autorités locales) selon que de besoin.

 

Qualifications essentielles

Formation :

Diplôme universitaire obtenu au terme d’au moins quatre ans d’études dans un domaine lié à la sécurité : gestion/planification de la sécurité ou des situations d’urgence, gestion des catastrophes, droit, sciences politiques/sociales, administration publique ou gestion des entreprises (avec un accent particulier sur la gestion de la sécurité), relations internationales et sciences policières/militaires. Un diplôme universitaire obtenu au terme de trois ans d’études et une expérience pertinente et qualifiante peuvent en tenir lieu.

Une formation dans la police, l’armée ou une institution comparable et/ou des qualifications équivalentes conjuguées à huit ans d’expérience pertinente dans un domaine en rapport avec la sécurité peuvent de même tenir lieu de diplôme universitaire.

 

Expérience :

Au moins deux ans d’expérience professionnelle à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés (quatre ans pour les détenteurs d’un diplôme universitaire obtenu au terme de trois ans d’études) dans un domaine en rapport avec la sécurité en tant que responsable sur le terrain ou à un poste équivalent, notamment dans la police, l’armée ou les forces de sécurité.

Une expérience de l’exercice de fonctions opérationnelles dans des zones de conflit ou d’après-conflit (maintien de la paix, opérations humanitaires ou autres) serait un avantage.

 

Connaissances, capacités et aptitudes :

  • Bonne connaissance de la gestion et de l’évaluation des risques en matière de sécurité et des principes et processus applicables ;
  • Aptitude à établir et à maintenir des relations de travail efficaces avec des personnes de nationalité et de culture différente, dans le respect de la diversité ;
  • Aptitude à planifier et exécuter des opérations de gestion de crises ;
  • Formation au maniement des armes et attestation correspondante ;
  • Très bonne maîtrise de l’utilisation de moyens de transmission, notamment de l’équipement radio VHF et HF ;
  • Capacités professionnelles dans le domaine de la sécurité ;
  • Aptitude à superviser, diriger et motiver les membres de son équipe ;
  • Capacité de comprendre, d’analyser et d’apporter des solutions pragmatiques à des situations complexes en matière de sécurité ;
  • Aptitude à établir et entretenir des partenariats productifs avec les clients ;
  • Bonne aptitude aux relations interpersonnelles ; capacité de travailler dans un environnement multiculturel et multiethnique, avec tact et dans le respect de la diversité ;
  • Excellentes aptitudes en matière de communication écrite et orale en anglais et en français. Capacité de rédiger dans un style clair et concis, de communiquer efficacement à l’oral et de présenter des exposés ;
  • Intégrité et respect de l’éthique, comme l’impose la fonction de professionnel de la sécurité.

 

Connaissances linguistiques :

La maîtrise de l’une des langues de travail de la Cour (anglais ou français) est requise. Une connaissance pratique de l’autre langue est également requise. La connaissance d’une autre langue officielle de la Cour (arabe, chinois, espagnol ou russe) constituerait un atout, de même qu’une connaissance pratique d’une langue locale.

 

 

Compétences de base de la CPI

Attachement à la mission et aux valeurs de la Cour
– Agit systématiquement en conformité avec la mission et les valeurs de l’organisation ;
– Respecte la confidentialité, fait preuve d’intégrité et de respect pour la diversité ;
– Fait preuve d’attachement à l’organisation ;
– Présente une image positive de l’organisation lors des discussions à l’extérieur.

Professionnalisme
– Applique son savoir-faire professionnel et technique ;
– Se tient au courant des problèmes de l’organisation ;
– Trouve des solutions réalistes à un large éventail de problèmes.

Esprit d’équipe
– Écoute, consulte les autres et communique de façon active ;
– Résout les désaccords avec tact et diplomatie ;
– Reconnaît et récompense la contribution d’autrui.

Apprentissage et perfectionnement
– Met au point les stratégies de perfectionnement nécessaires pour atteindre les objectifs de travail et de carrière, et fait bon usage des occasions de perfectionnement ou de formation ;
– Tire la leçon des réussites et des échecs ;
– Cherche à obtenir des informations en retour et en fournit à autrui afin d’accroître l’efficacité organisationnelle ;
– Recherche des moyens d’améliorer le travail ;
– Fait preuve d’ouverture d’esprit et contribue à l’innovation.

Réaction à l’incertitude
– S’adapte à des circonstances changeantes ;
– Sait faire face à l’ambiguïté et fait bon usage des occasions qu’elle présente ;
– Planifie les activités et projets suffisamment à l’avance et tient compte de l’évolution possible des circonstances ;
– Gère efficacement le temps.

Interaction
– Exprime clairement les opinions, les informations et les principaux points d’un argument ;
– Gère les contacts avec tact et diplomatie ;
– Communique de façon transparente et ouverte avec ses contacts internes et externes tout en respectant les obligations de confidentialité.

Réalisation des objectifs
– Accepte et réalise avec enthousiasme des objectifs ambitieux ;
– Respecte les accords conclus avec autrui ;
– Se concentre sur les besoins des clients ;
– Assume la responsabilité des initiatives, des projets et des ressources humaines utilisées ;
– Surveille et maintient les niveaux de qualité et de productivité.

 

Informations générales

– Le candidat retenu sera soumis à la procédure d’habilitation de sécurité du personnel, conformément à la politique en vigueur à la CPI. Cette procédure consiste notamment à vérifier les renseignements qu’il a fournis dans la notice personnelle ainsi que son casier judiciaire. Tous les candidats doivent être en mesure de fournir sur demande une copie électronique de leur passeport et de tous les diplômes mentionnés dans leur notice personnelle.

– Les candidats peuvent vérifier l’état d’avancement du recrutement sur le site de recrutement électronique de la CPI.

– La préférence sera donnée aux ressortissants des États parties au Statut de Rome, ou à ceux des États qui ont signé le Statut et sont engagés dans le processus de ratification, ou encore à ceux des États qui sont engagés dans le processus d’adhésion. Néanmoins, les candidatures de ressortissants d’autres États pourront également être prises en considération.

– Conformément aux dispositions du Statut de Rome, la Cour entend assurer une représentation équitable des hommes et des femmes pour tous les postes à pourvoir.

– Les candidatures féminines sont particulièrement encouragées.

– La Cour entend assurer, dans la mesure du possible, une représentation géographique diversifiée au sein du personnel.

– Les fonctionnaires de la catégorie des services généraux ne bénéficient pas de tous les avantages accordés au personnel recruté sur le plan international.

– La Cour se réserve le droit de ne procéder à aucun recrutement pour ce poste, ou de procéder à un recrutement à une classe inférieure.

– La CPI est disposée à appliquer l’Accord interorganisations concernant la mutation, le détachement ou le prêt de fonctionnaires entre les organisations appliquant le régime commun des Nations Unies en matière de traitements et indemnités, ou l’Accord interinstitutions sur la mobilité, à charge de réciprocité.

 

 Postuler sur le lien https://career5.successfactors.eu/career?_s.crb=oKct8SaBL2UA9zg5DjY1Vy3uIT8%253d.

A propos de l'auteur

Administrateur Général

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.