Centrafrique

Cooperazione Internazionale recrute 01 RCA – Chef de Projet Education/Protection

Cooperazione Internazionale recrute 01 RCA – Chef de Projet Education/Protection

Description

Contexte

COOPI est une organisation non gouvernementale italienne, indépendante et laïque, engagée dans la lutte contre les injustices sociales et la pauvreté dans le Sud du monde et dans la construction d’un futur dans lequel soient garantis pour tous de bonnes conditions de vie, le respect des droits et la parité des opportunités. Depuis 1965, COOPI a réalisé plus de 600 projets de développement et interventions d’urgence dans 50 pays , employant plus de 30 mille opérateurs locaux et assurant un bénéfice direct à plus de 50 millions de personnes. En Afrique, en Amérique Latine, en Asie et dans l’Europe de l’Est, COOPI favorise l’accès à l’eau et le droit à la santé et à l’instruction des communautés les plus pauvres. COOPI assure aussi une assistance immédiate et à long terme aux populations touchées par les guerres ou les catastrophes naturelles. Le siège central de COOPI est à Milan (Italie), mais pour la réalisation des projets, COOPI s’appuie sur un réseau de sièges périphériques (régionaux et nationaux) dans les pays où ses activités sont plus importantes. www.coopi.org

COOPI en RCA

Depuis 1974 COOPI travaille en RCA pour un développement harmonieux et complet, en faveur tant des individus que des communautés locales. En ce qui concerne les secteurs d’intervention, l’engagement vis-à-vis des réalités locales a encouragé COOPI à établir des plans et à implémenter des projets de développement dans le domaine social, économique, sanitaire, environnemental et de la formation. Les situations de conflit ont amené à la décision de se faire charge de projets d’urgence et de réhabilitation, qui sont aujourd’hui devenus un autre secteur spécifique d’intervention dans le Pays. Grâce à la présence consolidée et constante, ainsi qu’aux relations avec les institutions, les organisations non gouvernementales et les communautés locales, COOPI est reconnue comme un des points de référence pour la coopération internationale en RCA.

COOPI  à Bria (Haute-Kotto) :

COOPI a initié ses activités à Bria en 2012 afin de venir en aide aux populations victimes des violences liées aux affrontements entre les groupes armés présents dans la zone. Depuis lors, COOPI a pu assurer une présence active et une capacité d’intervention continue à Bria à l’exception du début d’année 2017. Des projets d’urgence et de réhabilitation ont été menés en sécurité alimentaire, protection et éducation, les 3 domaines phares de COOPI-RCA. Les premiers programmes en éducation de COOPI-RCA remontent à 2007 (Haut Mbomou) et se sont étalés dans les différentes zones du pays jusqu’à présent. Sur Bria, Ippy et les axes, le dernier projet éducation mené par COOPI visait à soutenir l’accès à l’éducation et à la formation professionnelle pour les jeunes désœuvrés (2015-16, FH). Actuellement, COOPI, gestionnaire du site de PK3 depuis 2017 (projet HCR), est très active dans le domaine de la protection sur Bria concernant le monitoring de protection via ses équipes et ses réseaux communautaires, le suivi des mouvements de populations, la prise en charge psychosociale des personnes victimes de violations des droits humains et/ou de VBG (4 centres d’écoute/des cliniques mobiles sur la ville et le site), mais aussi à travers de la mise en place d’un système de référencement des victimes de VBG (projet UNFPA 2017, 2018). 85 % des habitants de Bria ont quitté leurs quartiers pour rejoindre des zones plus homogènes sur le plan ethnique ou confessionnel. Le site de PK3, initialement prévu pour 3000 personnes, accueille aujourd’hui environ 36 756 PDIs (PK3 et alentours, Suivi des Mouvements de Population COOPI février 2018).

Contexte récent de Bria (Haute-Kotto) :

A Bria, les conflits de mai 2017 ont eu de graves répercussions sur les conditions des populations et sur la situation éducative : toutes les écoles ont été détruites, pillées, occupées par les groupes armés. 5 écoles sont depuis lors non fonctionnelles et le retour n’y est aujourd’hui pas envisageable (zones inhabitées, non sécurisées). Les autres 5 écoles de la ville ayant aussi subi des destructions ont timidement initié une réouverture en octobre 2017. Sur le site de déplacés de PK3, où la situation risque de perdurer dans le moyen terme, la fourniture éducative d’urgence actuelle est insuffisante et ne permet pas un service minimal sûr et de qualité (normes cluster Education en RCA, INEE). Au sein des 5 hangars installés en novembre 2017 par l’ONG nationale IDEAL regroupant un total 4 934 enfant sur 8 479 enfants (SMP COOPI, 24/11/2017), le nombre, la qualité et les conditions d’étude sont largement insuffisants et ne permettent pas de fournir un environnement sûr et le bien-être physique et psychosocial des enfants (/normes). Enfin, si les enseignants fonctionnaires sont très peu nombreux en RCA (45%), à Bria, la situation est encore plus critique (le personnel éducatif est composé à 85% de maîtres-parents). En mai 2017, environ 60% des enseignants qualifiés de Bria avaient fui.

PROJET

Secteurs d’Activités : Education et Protection de l’Enfance.

Titre : « Aide humanitaire intégrée WaSH/Education/Protection pour les femmes, filles, hommes et garçons les plus vulnérables affectés par la crise Centrafricaine dans les préfectures de l’Ouham et de la Haute Kotto ».

Le projet est en consortium avec OXFAM (ONG lead) sur 2 zones d’interventions : Batangafo (OXFAM) et Bria (OXFAM et COOPI). Le volet d’activité de COOPI à Bria concerne l’Education/la Protection de l’Enfance (intégrée) tandis que les volets gérés par OXFAM sont ceux de la WASH/Protection. Par ce projet en commun, OXFAM et COOPI visent à apporter une réponse multisectorielle WASH/Education/Protection aux populations affectées par la crise à Bria. Le travail via un projet commun aux deux organisations vise à rendre plus coordonnée et facile la fourniture des services d’urgence sur le site de PK3, où COOPI est le gestionnaire du site (projet HCR 2017, projet HCR 2018) et OXFAM met en œuvre des activités WASH/EFSL/Protection.

Principales activités du projet COOPI Education/Protection de l’Enfance :

-Renforcement de la fourniture éducative non formelle en situation d’urgence à Bria.

-Renforcement de la fourniture éducative formelle à Bria.

-Sécurisation et amélioration des conditions minimum d’apprentissage des enfants, adolescents, enseignants/maîtres-parents au sein des espaces d’apprentissages (hangars) de Bria.

-Sensibilisation de masse pour le retour à l’école et sur les droits des enfants.

-Organisation d’activités d’éducation formelle et non formelle en situation d’urgence

-Renforcement des connaissances/compétences et de la motivation des enseignants/maîtres-parents travaillant dans les espaces d’apprentissages (hangars/écoles) de Bria.

-Sensibilisation et capacitation des enseignants/maîtres-parents et des membres clefs de la communauté à la protection de l’enfance.

-Le soutien aux écoles formelles et non formelles afin de promouvoir en leur sein des lieux protégés d’appui psychosocial et de divertissements durant les après-midis pour les enfants affectés par la crise à Bria.

ORGANIGRAMME :

Responsable hiérarchique : Chef de Mission

Responsable fonctionnel : Chargé(e) de programmes

Sous sa responsabilité : Staff du projet expatrié et national

Responsabilités générales

Elle/Il est responsable de l’exécution du projet en termes techniques et économiques/financiers et de la gestion des ressources humaines sur place, dans le respect des procédures de COOPI et du bailleur de fond.

Elle/Il s’assure  la réalisation des objectifs et des résultats prévus par le projet, en accord avec le budget approuvé.

Responsabilités spécifiques

1) Gestion stratégique :

  • Elle/Il favorise les synergies avec les autres programmes et participe aux échanges avec les autres acteurs clés dans la zone d’intervention du projet ;
  • Elle/Il fait circuler des informations avec la Coordination Pays COOPI RCA, vers la coordination sur le projet et vice-versa ;
  • Elle/Il participe aux réunions de coordination sur le terrain en fonction des priorités établies par la Coordination COOPI ;
  • Elle/Il participe à la réalisation d’évaluations des besoins, à l’élaboration de nouvelles propositions de projet, en collaboration avec le personnel du projet sur demande du Chef de mission/Chargé des programmes ;

2) Gestion du projet dans son ensemble :

  • Elle/Il planifie et met en œuvre les activités du projet en collaboration avec le Bureau de programme/Coordination administrative et logistique Pays ; elle/il assure le respect de la planification de la mise en œuvre (cadre logique, chronogramme, délais, obligations de résultats, etc.) ;
  • Elle/Il prépare les outils de suivi pour le projet (cf. Guide Chef de Projet RCA) ; elle/il met en place les fiches de collecte de données, d’informations sur le terrain; elle/il supervise la rédaction de la mise en commun des statistiques du projet ;
  • Elle/Il visite très régulièrement les activités sur les lieux d’intervention ;
  • Elle/Il envoie un rapport mensuel succinct des activités au Bureau des Programmes, conjointement  aux outils de suivi, le DESy, plan d’achat et prévisionnel ;
  • Elle/Il rédige les premières versions des rapports narratifs prévus par le projet et les rapports internes de l’organisation ;
  • Elle/Il est responsable de la préparation de toute la correspondance formelle et des demandes de modification du contrat du projet géré (par  ex. modification du budget, avenant) avec l’approbation du Chef de Mission et en collaboration avec le Chargé(e) de Programmes ;
  • Elle/il gère le personnel engagé dans son projet ; coordonne et contrôle le travail du personnel de son projet ainsi que les staffs support de la base de Bria (1 comptable, 2 agents d’entretiens, chauffeurs, gardiens) dans le respect des procédures de sécurité de l’organisation dans la zone sensible de Bria en collaboration avec le Coordinateur Logistique et le Chef de Mission, responsables finaux de la gestion de la sécurité au sein de la mission de COOPI RCA.
  • Elle/Il est garant du respect de l’application de Règlement  Pays COOPI en RCA et du Code du Travail /l’Inspection de travail en RCA par les staffs du projet en collaboration avec l’Administrateur pays et la Coordination pays;
  • Elle/Il garantit la visibilité du projet garantissant la qualité de relations avec tous les partenaires, représentation de COOPI sur le terrain avec les autorités locales en fournissant des articles / matériel de communication, audio, etc.
  • Elle/Il accomplit toute autre tâche additionnelle demandée par le Chef de Mission liée à la gestion de projet

3) Responsabilités administratives et financières

  • Elle/Il planifie les dépenses à effectuer ; elle/il contrôle périodiquement les dépenses effectuées, elle/il supervise la comptabilité et la gestion de la caisse et des comptes du projet en collaboration avec l’Administrateur de projet et le Coordinateur Logistique Pays le;
  • Elle/Il prépare le plan achat en collaboration avec l’administrateur de projet, et en se coordonnant avec l’Administrateur Pays et le Coordinateur Logistique Pays ;
  • Elle/Il s’assure du respect des procédures de l’organisation et du bailleur de fonds dans la gestion des achats des biens et services ;
  • Elle/Il contribue dans l’élaboration des rapports financiers du projet et est responsable, avec l’Administrateur du projet, de les présenter à temps à l’Administrateur Pays.

4) Responsabilités logistiques

  • Elle/Il collabore avec le Coordinateur Logistique Pays pour assurer la bonne gestion et la correcte utilisation des biens du projet (transport, communication etc.) ;
  • Elle/Il est le responsable du respect des procédures d’achat du projet, en collaboration avec la logistique ;
  • Elle/Il assure la correcte gestion des stocks et des inventaires des biens achetés et/ou affectés au projet, en collaboration avec la logistique ;
  • Elle/Il gère les achats et les stocks des différents kits, en suivant les procédures établies par COOPI en RCA ;
  • Elle/Il respecte les procédures sécuritaires des staffs du projet relatives aux procédures COOPI.

5) Gestion de ressources humaines:

  • Coordination avec l’Administrateur Pays, avec le Responsable RH du staff national ainsi qu’avec l’Administrateur du Projet concernant les procédures de recrutement du personnel local, l’élaboration de TdR et des contrats, des bulletins de salaire et paiement, le suivi des congés, des absences, des évaluations, mesures disciplinaires, des requêtes individuelles
  • Elle/Il sélectionne le personnel local à employer dans le projet, en accord avec le Responsable RH du staff national, le/la Chargé(e) de Programmes et le Chef de Mission, et en respectant les lois du pays et le règlement COOPI dans le pays ;
  • Elle/Il évalue le personnel national régulièrement, et elle/il participe à l’évaluation du personnel sur demande de son référent ;
  • Elle/Il est responsable de la formation initiale et continue du personnel local sous sa responsabilité ;
  • Elle/Il garantit le suivi des mouvements du personnel national et international et du respect des formalités administratives et règles de sécurité dans la zone d’intervention du projet;
  • Elle/Il réalise sur une base périodique bien établie les bilans individuels de l’équipe à sa charge ;
  • Elle/Il garantit le suivi du respect du Règlement Pays de COOPI dans l’organisation du temps de travail ainsi qu’éventuellement sur d’autres aspects ;
  • Elle/Il définit des besoins et soutien au renforcement de capacités de son équipe en accord avec les objectifs du projet.

Moyens et outils : Le chef de projet aura à sa disposition les équipements logistiques de COOPI avec la  prise en charge et leur utilisation conforme aux procédures COOPI.

Profil du candidat

  • Diplômé en sciences humaines et sociales (Psychologue, Sociologue, Educateur lié à un ou plus secteurs du projet Education et Protection de l’Enfance); ou une longue expérience en tant que Chef de Projet sur des programmes Education et Protection de l’Enfance ;
  • Au moins 3 ans d’expérience dans les interventions humanitaires et dans la gestion de projets (expérience de travail en Afrique et / ou en RCA et / ou dans des contextes de conflit / post-conflit est un atout) ;
  • Maîtrise de procédures ECHO ;
  • Excellente capacité de travailler en équipe et par objectifs ; capacité de former les collaborateurs selon les besoins ;
  • Excellente capacité organisationnelle ; flexibilité, fort sens de l’initiative et autonomie dans le travail ;
  • Excellente capacité de travailler sous pression ;
  • Excellente gestion du stress, capacité à s’adapter à un environnement simple ;
  • Capacité de travailler dans un contexte politique et sécuritaire sensible, instable et complexe et dans un environnement multiculturel, goût pour le travail de terrain ;
  • Excellentes capacités de négociation et communication ;
  • Excellentes capacités d’entretien de relations formelles avec membres des autorités communautaires, religieuses, étatiques, éducatives, avec les autres ONG nationales et internationales et l’ONG partenaire du Consortium (OXFAM) ;
  • Bonne maîtrise du français, parlé et écrit ;
  • Excellentes capacités rédactionnelles et connaissance du paquet Office ;
  • Intérêt et motivation à travailler dans une ONG en en respectant ses valeurs et principes.
FonctionsCoordination, Gestion de projet
ActivitésAnimation, Formation, Education, Autre, Droit
PaysAfrique, RD Congo
ContratCDD
Postuler en lignehttps://www.coopi.org/it/posizione-lavorativa.html?id=3121&ln=
Date de fin de validité21/05/2018

A propos de l'auteur

Administrateur Général

Laisser un commentaire