Cameroun

INTERSOS recrute 01 Coordinateur de Protection-Cameroun

INTERSOS recrute 01 Coordinateur de Protection

Entreprise/Structure: INTERSOS – Organizzazione Umanitaria Onlus
Ville, Pays: Maroua, Cameroun
Niveau d’études minimum réquis: Non précisé
Expériences professionnelles demandées: 5 ans
Date limite de dépôt de dossier: 04-07-2018
Email de réception des candidatures : Non précisé

Détails de l’offre:

Coordinateur de Protection – Cameroun
Détails
Organisation: INTERSOS – Organizzazione Umanitaria Onlus
Personne de Contact: recruitment@intersos.org
Date limite de candidature: 04/07/2018
Type d’offre: Contrat à durée déterminée
Volume de travail: Temps plein
Fonction: Coordination
Lieu de l’emploi: Maroua avec des missions fréquentes dans la Région du Extrême Nord et Yaoundé, Cameroun
Pays: Cameroon
Description
INTERSOS est une Organisation Humanitaire Non Gouvernementale, à but non lucratif, qui a l’objectif d’assister les victimes de désastres naturelles et de conflits armés.
1.Terms of reference
Job Title: Coordinateur de Protection
Code: SR – 48-453
Country: Cameroun
Duty Station: Maroua avec des missions fréquentes dans la Région du Extrême Nord et Yaoundé, Cameroun
Starting date: ASAP
Contract duration: 6 mois
Reporting to: Chef de Mission
Supervision of: 4 personnes (Chefs de projets de protection)
Dependents:No
2. General context of the project
La crise régionale du bassin de Lac Tchad qui a provoqué globalement le déplacement de 2.4 million de personnes, touche de manière grave la région de l’Extrême Nord du Cameroun qui enregistre le plus grand nombre de personnes déplacées internes (PDI).
Le département du Logon-et-Chari accueille actuellement 56% de la population déplacée interne contre 20% pour le Mayo-Sava et 15% pour le Mayo-Tsanaga. La répartition démographique montre que 68% des PDIs (filles et garçons) ont moins de 18 ans, 51% des PDIs sont des femmes dont 68% ont moins de 18 ans (filles). Les mouvements de populations et la forte présence des PDIs dans les communautés hôtes engendrent une forte pression économique et sociale sur la Région qui a historiquement les indicateurs de développement les plus bas. La région de l’Extrême-Nord ne compte pas suffisamment de services sociaux fonctionnels, ce qui rend la tâche difficile pour les autorités de répondre rapidement aux urgences et surtout de faire face aux nouveaux défis générés chaque jour par le conflit arme
Du fait de ce conflit, la région est fortement touchée par les incidents de mines, de restes de guerre et d’engins explosifs improvisés (EEI). L’intensification des combats entre les groupes et forces armées a contribué à la prolifération des engins/restes non-explosées qui constituent des sérieuses menaces pour la vie et l’intégrité physique spécialement des enfants et des femmes. Cette situation constitue également une barrière à la mobilité, et à l’accès humanitaires auprès des populations les plus vulnérables.
Dans un tel cadre de précarité et d’insécurité, la condition des couches les plus vulnérables de la population s’est considérablement aggravée.
La crise a une incidence certaine sur l’augmentation du nombre d’enfants séparés et non-accompagnés dans la région rendant ainsi les enfants de 5 à 14 ans très vulnérables à toutes formes de violations de leurs droits y compris les violences basées sur le genre notamment les violences sexuelles. Les déplacements engendrés par les conflits armés provoquent un grand stress psychologique et social en outre, les difficultés d’accès à la nourriture, l’eau, l’éducation, les moyens de subsistance, les loisirs et autres services sur une base quotidienne aggravent encore le niveau de stress des personnes affectés. La forte présence militaire dans toute la zone frontalière reste un facteur de risque qui expose les enfants (filles/garçons) et les femmes à l’utilisation par les forces armées et à la violence sexuelle.
Cependant l’offre de service reste très limité ou parfois inexistant et l’information sur les services disponibles très faible que ce soit pour les GBV ou la Protection de l’enfant.
C’est dans ce cadre qu’INTERSOS met en œuvres un programme de protection composé actuellement par 4 différents projets, dans les départements de Mayo Sava, Mayo Tsanaga et Logone et Chari :
Un projet de monitoring de protection, bailleur UNHCR, que vise à améliorer la situation de protection des populations déplacées et demandeurs d’asiles hors camp de Minawao et hôtes affectées par les violences et le déplacement, à la consolidation des structures de protection mises en place pour le suivi de la situation de protection dans les zones affectées et dans les arrondissements des trois départements, l’encadrement et le renforcement des structures communautaires sur des thématiques liées à la protection et la collecte des données sur les tendances de protection dans les zones d’accueils, le référencement des cas de protection identifiés vers les services de prise en charge juridique, psychosocial et médical pour la réponse appropriée.
Un projet de Services Communautaires, bailleur UNHCR, que vise à apporter une réponse de qualité aux personnes à besoins spécifiques (PBS), refugiés vivant dans le camp de Minawao, en assurant la gestion directe des cas de protection, en supportant les mécanismes de participation communautaire inclusive des différentes couches sociales de la population réfugiée et en promouvant la coexistence pacifique au sein de la communauté réfugiée ainsi qu’entre la population réfugiée et la communauté hôte.
Un projet de protection de l’enfance et de prévention et réponse aux VBG, bailleur ECHO, que vise à améliorer la protection des survivants à des actes de violence à travers des mécanismes de prévention, réponse et coordination, en ce qui concerne les volets de protection VBG, ES/ENA, et droits humains via les réseaux communautaires, une hotline et la création des centres d’écoute. Un projet de prévention et réponse aux VBG, bailleur UNFPA, pour faciliter l’accès des femmes, des filles et leurs familles aux informations sur les services multisectoriels existent y compris les services médicaux ainsi que le support psychosocial et juridique, et vise à l’amélioration de l’accès aux services de prise en charge de VBG et de protection de l’enfant pour les populations déplacées internes et populations hôtes, plus spécifiquement les enfants (filles/ garçons) et les femmes.
3. General purpose of the position
Le Coordinateur Protection est responsable de la supervision technique de tous les projets de protection implémentés par INTERSOS au Cameroun, et de la coordination des services de protection fournis aux bénéficiaires, il/elle est en charge de l’identification des besoins des bénéficiaires (refugiés, IDPs et communauté hôte) dans le secteur de la protection, et de la coordination de la réponse auxdites besoins identifiés. Le Coordinateur Protection est responsable d’assurer que la Protection est effectivement intégrée dans la prestation des services fourni par l’équipe, et de la qualité générale des projets implémentés, de leur conception à leur mise en œuvre.
4. Main responsabilities and tasks
Gestion de Programme
· Guider le développement et l’implémentation générale du programme de Protection d’INTERSOS au Cameroun, et fournir orientation, conseil et coaching aux staffs de protection dans le pays afin d’assurer que les objectifs et résultats stratégiques du programme et des projets sont respectés et acquis, que les projets sont monitorés et évalués de manière approprié et les rapports écrits et soumis dans le respect des échéances internes et des bailleurs
· Superviser l’élaboration des plans de travails des projets de protection et leur mise en œuvre afin d’assurer l’atteinte des objectifs et produire les nécessaires lignes guides et supports techniques aux staffs des projets concernés
· Assurer que les activités des projets sont implémentés dans le respect des lignes guides du secteur et des budgets prévus
·Analyser les problèmes de protection spécifiques pour chaque lieu d’implémentation des projets et proposer les interventions appropriés et innovatrices, le cas échéant développer des nouvelles propositions d’action et de projet en coordination avec le Chef de Mission et la Direction Régionale
· Coacher le staff et assurer le capacity building du staff national, internationale, et des partenaires
· Collaborer activement avec les Chefs des projets, la Logistique et l’Administration afin d’assurer que les activités soient implémentés à temps et dans les respects des budgets et des procédures, y compris la participation dans les comités de sélection des fournisseurs et prestataire des services pertinents au programme de Protection
· Représenter INTERSOS dans les forums de coordination thématiques, tels que le Cluster Protection et ses sous-groupes, au niveau national et local
Supervision du staffs
· Superviser directement les chefs de projets de protection et fournir le coaching nécessaire aux équipes de protection
· Promouvoir des relations professionnelles avec les collègues, dans le cadre du travail en équipe, afin de guider tous et chacun vers le succès de leurs performances respectives
· Participer à la sélection du staff de protection tant nationale que internationale
· Identifier les problèmes de performance du staff et travailler avec le Chef de Mission, la Direction Régionale te les Ressources Humaines afin d’adresser lesdits problèmes dans le respect des Policies INTERSOS pour les ressources humaines
· Assurer le support et la motivation des équipes et participer aux évaluations de performance périodique du staff tant nationale qu’internationale
Reporting
· Développer/maintenir le support et le contrôle efficace des mécanismes de rapportage et la qualité des rapports
· Assurer le monitorage régulier sur le terrain et supporter les Chef des Projets dans les changements nécessaires, le cas échéant (de la mise en œuvre à l’élaboration des amendements et m0dification des projets)
· Assurer le rapportage interne et aux bailleurs en respectant les échéances établies, et superviser à la qualité des données collectés et partagés
 HOW TO APPLY:
For further information and to apply, follow the link below: https://www.intersos.org/posizioni-aperte/#intersosorg-vacancies/vacancy…
In case you encounter difficulties applying through INTERSOS’ platform, you can also apply by sending your CV, motivation letter and 2 references via email to  recruitment@intersos.org  , with subject line: « SR-48-453, Coordinateur de Protection – Cameroun ».
Only short-listed candidates will be contacted for the first interview.
Profil recherché
Diplôme d’études universitaires de deuxième cycle en développement international, en droit internationale/droit humanitaire, sciences politiques, sciences sociales, en sociologie, en santé publique, études de genre, ou dans un domaine connexe.
Minimum 5 à 8 ans d’expérience professionnelle avérée dans l’idéation, l’implémentation le monitoring et évaluation des programmes de protection humanitaire en zone de conflit ou post-conflit en ce qui concerne le monitoring de protection, la prévention et la réponse de cas de protection multisectorielles, interventions psychosociales, socioéconomiques, santé et justice
Expérience de travail avérée dans des programmes/projets a support de réfugiés/IDPs, avec un focus particulier sur les activités de protection
Parfaite connaissances des lignes guide et instruments internationaux du secteur de la protection
Parfaite connaissance des outils de suivi et d’évaluation dans le domaine de la protection
Maitrise des secteurs VBG, protection de l’enfant, État Civile
Aptitudes au raisonnement stratégique, capacité à fédérer des acteurs d’horizons différents autour d’une cause commune, expérience de mise en réseau, en plaidoyer, animation de groupes de travail
Savoir prendre en compte les dynamiques culturelles, ethniques et politiques locales
Faire preuve de leadership au sein d’une équipe, aptitudes à diriger une équipe de travail
Aptitudes à travailler dans des délais très courts
Esprit d’initiative, autonomie, excellentes qualités interpersonnelles, capacité à travailler dans un environnement multiculturel, sens de l’entregent
Française (Requise)
Anglais (Atout)
Esprit d’adaptation à des conditions de vie simples, à un climat sec chaud/très chaud et à des contraints de sécurité
Sens de l’organisation, de la gestion et de la planification
Excellent sens relationnel, diplomatie et approche partenariale
Flexibilité et capacité de travail dans un contexte difficile
Capacité de communication et de travail en équipe et dans un contexte multiculturel
Respect des valeurs/mission
0 Partages

A propos de l'auteur

Administrateur Général

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.