Burundi

Handicap International recrute 01 Chef de Projet

Handicap International recrute 01 Chef de Projet « Ecoles comme Zones de Paix » H/F

Entreprise/Structure: Handicap International
Ville, Pays: Bujumbura, Burundi
Niveau d’études minimum réquis: Non précisé
Expériences professionnelles demandées: Non précisé
Date limite de dépôt de dossier: 03-01-2018
Email de réception des candidatures : Non précisé

Détails de l’offre:

Détail de l’annonce DIR-M-SLE-3895
Chef de projet « Ecoles comme Zones de Paix » H/F
Pays : Burundi
Ville : Bujumbura
Date de prise du poste : 01/02/2018
Durée de la mission : 2 mois
Date de clôture des candidatures : 03/01/2018
Référence de l’annonce :  DIR-M-SLE-3895
.
CONTEXTE DE TRAVAIL :
Handicap International (HI) intervient au Burundi depuis 1992 auprès des personnes vulnérables avec un focus sur les problématiques liées au handicap dans les domaines de la santé, la réadaptation fonctionnelle, l’éducation, l’insertion sociale et économique, la prévention, la protection et le soutien aux associations de personnes handicapées dans leur plaidoyer pour la mise en œuvre de la convention relative aux droits des personnes handicapées.
 Depuis avril 2015, date de début de la crise politique au Burundi, des actions dans le domaine de l’éducation aux risques de restes explosifs de guerre (REG) et armes de petits calibres et armes légères (ALPC) et d’accès à des soutiens psychosociaux d’enfants présentant des signes de détresse psychologique sont mis en œuvre auprès d’élèves de 20 écoles de Bujumbura par Handicap International.
 Grâce à un premier financement UNICEF, HI a mis en œuvre des activités inclusives d’éducation aux risques liés aux conflits armés, de promotion de l’Ecole comme Zone de Paix et de renforcement des capacités du personnel enseignant en termes de détection et référencement des enfants présentant des signes de détresses psychosociales dans 20 écoles de Bujumbura, soutenant environ 30 000 enfants entre juillet et décembre 2016. L’objectif de ce nouveau projet UNICEF est de poursuivre les efforts entrepris et d’étendre la zone d’intervention à deux provinces supplémentaires (Rumonge et Makamba) afin de mieux répondre aux besoins des enfants scolarisés.
 Si la première phase du projet financé par Unicef en 2016 portait un accent particulier sur l’éducation aux risques liés aux ALPC et REG dans 20 écoles de Bujumbura Mairie, cette nouvelle phase de financement tend à développer l’approche Ecoles comme zones de paix (ECZP) : assurer un environnement sain et sauf dans les écoles dans 50 écoles, créer des liens/ponts avec les Espaces Amis des Enfants (EAE) et à renforcer techniquement le partenaire identifié sur la composante psychosociale du projet.
 HI intervient en partenariat avec d’autres acteurs Education et Protection intervenant au Burundi et financés par UNICEF afin de mettre en œuvre une réponse coordonnée.
 Afin de faciliter la coordination et les synergies entre les partenaires au projet financés par Unicef, HI a été désigné comme « Lead du Comité de Pilotage Inter-Partenaires ».
 Des réunions mensuelles et ateliers thématiques devront être organisés sur pilotage HI (Coordinatrice Humanitaire + CDP ECZP) et regrouperont au moins PLAY, PPSM, BSF et Unicef.
Si le projet doit être mené jusqu’en avril 2018, un contrat d’engagement sera signé par Unicef pour développer des activités jusqu’à fin décembre 2018. Le succès du projet sur 2017 et les leçons apprises seront donc utiles et indispensables afin de pouvoir continuer à mener des actions dans ce sens sur une durée plus longue.
DESCRIPTION DE POSTE :
Sous la responsabilité de la Coordinatrice Humanitaire et avec l’appui du/des Référents Technique(s) basés au siège, vous êtes responsable et garant(e) de la qualité et de la mise en œuvre des activités. Votre tâche est avant tout d’accompagner et de renforcer l’équipe HI et les partenaires dans la mise en œuvre du projet.
 Vous êtes en charge d’apporter les conseils techniques, de développer les méthodologies/outils pour la réalisation d’un projet éducatif volet éducation aux risques à travers un échange permanent avec l’équipe HI et le partenaire opérationnel, le Ministère de l’éducation, ainsi que l’équipe UNICEF.
 Vous êtes basé(e) à Bujumbura mais supervisez/coordonnez les activités du projet dans les trois provinces ciblées avec des déplacements réguliers vers ces zones.
 Dans ce cadre, vos missions seront les suivantes :
 • Gérer le projet selon des indicateurs de résultats prédéfinis
 • Garantir la qualité et accompagner la définition et la mise en œuvre des activités
 • Assurer le management de l’équipe projet
 • Assurer la coordination externe du projet, en lien avec la Coordinatrice Humanitaire
 • Participation au développement de la stratégie de la Coordination Humanitaire en lien avec la protection et la lutte contre les violences
PROFIL ATTENDU :
• Vous justifiez d’expériences professionnelles probantes en tant que chef de projets humanitaires dans le domaine de la protection et/ou cohésion sociale.
 • Vous êtes fort(e) d’une expérience en coordination externe et représentation avec des acteurs nationaux et internationaux dans les secteurs de l’éducation, la protection de l’enfance et de l’éducation aux risques
 • Vous avez connaissance des approches et méthodologies participatives
 • Vous comprenez le secteur de la Protection en situation de crise et en saisissez les enjeux
 • Vous avez de bonnes capacités de travail en équipe et de diplomatie
 • Vous faites preuve de flexibilité, patience et réactivité
 • Une expérience de travail avec HI est un atout
 • Vous maitrisez parfaitement le Français (à l’écrit et à l’oral)
LANGUE(S) DE TRAVAIL :
Français : Courant
SPECIFICITES/PARTICULARITES DU POSTE :
Poste basé à Bujumbura où la situation sécuritaire reste instable et assez volatile. Suite aux événements de 2015 le pays est sous focus sécurité.
 En province le couvre-feu est fixé à 22 heures. Les déplacements hors Bujumbura sont autorisés pour la réalisation des activités des projets sis dans les provinces. Ces déplacements sont eux aussi soumis à des mesures de sécurité.
 Néanmoins malgré ces mesures restrictives la vie à Bujumbura reste agréable, avec l’accès à des tennis, squash, des piscines, de nombreux restaurants et à des hôtels donnant sur le lac. Durant la journée la vie se déroule normalement.
CONDITIONS :
• Date de prise de poste : Février
 • Durée du contrat : 2 mois
 • Statut salarié:
 – Salaire à partir de 2200 € brut/ mois selon expérience transposable
 – Perdiem : 559€ net/mois
 – Indemnité « hardship » : 250€ net/mois
 – Assurances: maladie, prévoyance, retraite, rapatriement
 – Congés payés : 25 jours par an
 – R&R : 5 jours tous les 3 mois
 – Ce poste est non accompagné
 – Logement collectif, pris en charge par Handicap International

A propos de l'auteur

Administrateur Général

Laisser un commentaire