Banque africaine Côte d'Ivoire

Emploi Côte d’Ivoire – La Banque africaine de développement recrute un Chef de division – Affaires administratives

Emploi Côte d’Ivoire – La Banque africaine de développement recrute un Chef de division – Affaires administratives

Entreprise/Structure: La Banque africaine de développement
Ville, Pays: Côte d’Ivoire
Niveau d’études minimum réquis: Bac + 5 ou plus
Expériences professionnelles demandées: 8 ans
Date limite de dépôt de dossier: 06-07-2017 Email de réception des candidatures : Non précisé

Détails de l’offre:

Titre du poste: Chef de division – Affaires administratives
Grade: PL2
Poste N°: 50092357
Référence: ADB/17/281
Date de clôture: 06/07/2017
Objectifs
LA BANQUE :
Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social sur l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (les Cinq grandes priorités – Top 5) dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique ont été définis, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.
LE COMPLEXE :
Le Président planifie, supervise et gère les activités du Groupe de la Banque. Sous la direction du Conseil d’administration, le Président pilote les affaires de la Banque africaine de développement et du Fonds africain de développement, et gère les opérations et activités conformément aux accords portant création des deux entités. Le Président supervise plusieurs départements et unités, y compris notamment le Bureau du président, le Département de l’évaluation indépendante du développement, le Département de l’intégrité et de la lutte contre la corruption, l’Unité de la vérification de la conformité et médiation, le Secrétariat du conseil d’appel des sanctions , le Tribunal administratif, le Bureau de l’auditeur général, la Direction de la gestion des risques du groupe, le Conseil juridique général et services juridiques, le Département de la communication et des relations extérieures , le Bureau de l’intégrité du personnel et de l’éthique , et le Bureau du secrétaire général et secrétariat général.
LE DÉPARTEMENT QUI RECRUTE :
Le Département du conseil juridique général et des services juridiques est chargé de fournir des conseils et services juridiques aux organes statutaires du Groupe de la Banque, à savoir : les Conseils d’administration du Groupe (la Banque), la Haute direction, les Plateformes de directions générales et plus généralement à toute la Banque. Le Département du conseil juridique général et des services juridiques protège également les intérêts de la Banque en matière de responsabilité juridique et, le cas échéant, assure la défense du Groupe de la Banque dans les affaires engagées contre ou par la Banque. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera la mise en œuvre efficace de cette vision.
LE POSTE :
Le Chef de la Division des affaires administratives a pour mission de piloter tous les aspects juridiques des questions administratives/institutionnelles et d’assurer la supervision, le mentorat et l’encadrement des membres du personnel qui sont sous son contrôle.
Le titulaire veille à l’interprétation correcte et à la conformité aux diverses politiques de la Banque, des règles, règlements et procédures applicables au personnel (y compris le Règlement du personnel, les Directives présidentielles et les Instructions administratives applicables), des acquisitions institutionnelles et de la délégation d’autorité à la Banque.
Fonctions et responsabilités
Sous la supervision et l’orientation du Conseiller juridique général, le Chef de la Division des affaires administratives devra :
Attribuer et coordonner les activités de chaque Conseiller juridique avec celles du Complexe des services institutionnels et des ressources humaines et/ou d’autres complexes de la Banque ;
Superviser l’élaboration des mémoires et des plaidoiries pour la défense des intérêts de la Banque devant le Tribunal administratif et/ou les Comités d’appel et d’autres instances où une poursuite peut être intentée contre et/ou par la Banque ;
Superviser et piloter les négociations avec les pays pour l’établissement des Bureaux extérieurs de la Banque ;
Aider le Conseiller juridique général dans l’élaboration et la coordination des stratégies de défense de la Banque concernant tout contentieux engagé par une partie externe contre la Banque ;
Superviser le début, le suivi et la conclusion du règlement des contentieux, des médiations et des arbitrages et de tout autre type de mécanisme de règlement des conflits tant qu’ils sont dans l’intérêt de la Banque ;
Superviser la rédaction des documents juridiques relatifs à la structure et l’administration organisationnelles de la Banque, superviser la rédaction des avis juridiques dans le respect de la relation de Banque et du Fonds avec les parties tierces, y compris les organisations internationales et les pays membres en ce qui concerne particulièrement les privilèges, les immunités et les exonérations de la Banque et du Fonds, ainsi que celles dont jouissent les responsables, les employés, les consultants et les spécialistes ;
Superviser l’élaboration des clauses des contrats concernant les achats institutionnels, dont les locations, l’achat d’immeubles, l’achat de biens et services et faire le nécessaire pour le bon fonctionnement du matériel et des logiciels TI de passation des marchés de la Banque ;
Aider le Conseiller juridique général dans la fourniture de l’assistance et des conseils juridiques ou dans la participation à des comités statutaires, tels que le Comité d’appel du personnel, le Comité de discipline, le Comité de pilotage et le Comité d’investissement des pensions, le Conseil médical et le Comité de financement du Plan médical, le Comité des achats, le Comité de pilotage des systèmes d’information et le Comité chargé du programme du capital-investissement ;
Superviser la fourniture de conseils juridiques et un appui dans toutes les questions liées aux ressources humaines, y compris le recrutement, les révisions salariales, l’administration de la rémunération et des avantages du personnel, la négociation des contrats, les promotions, les questions précontentieuses et les évaluations de la performance ;
Superviser l’interprétation des textes de la Banque concernant le personnel et l’administration générale de la Banque ;
Assurer le contrôle de la qualité et la conformité aux politiques et procédures de Banque concernant la fourniture des services juridiques dans tous les aspects des questions administratives de l’institution ;
Préparer et gérer le budget de la Division ;
Assurer le contrôle de la qualité, coordonner et harmoniser le travail des juristes dans les Plateformes de directions régionales ;
Gérer les questions juridiques de nature complexe et confidentielle selon les instructions du Conseiller juridique général et/ou des autres membres de la Haute direction de la Banque ;
Assurer le contrôle de la qualité des activités menées à la Division, déterminer les priorités de la Division et résoudre tous les conflits pouvant subvenir entre les employés qui sont sous son contrôle ;
Évaluer la performance annuelle des membres du personnel, fournir les informations utiles au Département des ressources humaines relatives aux confirmations suivant la période d’essai et aux renouvellements des contrats ;
Coordonner et harmoniser les activités exécutées dans les Plateformes régionales et assurer la gestion administrative quotidienne de la Division ;
Échanger avec toutes les entités institutionnelles de la Banque, y compris la Haute direction, la Direction, les Conseils d’administration et le Conseil des gouverneurs, le cas échéant ;
Prendre part aux réunions du Conseil (formelles et comités) et veiller à ce que tous les aspects juridiques des projets présentés au Conseil soient couverts ;
Accomplir d’autres tâches telles que requises par le Conseiller juridique général.
Critères de sélection
Notamment compétences, connaissances et expérience souhaitables
Être titulaire d’au moins un Master 2/DESS/DEA ou un diplôme équivalent en droit, et inscrit(e) au Barreau d’un des pays membres de la Banque africaine de développement ; ou un diplôme professionnel « Juris Doctor (JD) » plus une admission au barreau de l’un des pays membres de la Banque africaine de développement ;
Justifier d’au moins huit (8) années d’expérience pertinente acquises à des postes similaires, de préférence, dans une Banque multilatérale de développement ;
L’expérience dans le secteur privé sera un avantage supplémentaire.
Spécialisation et expertise dans la connaissance de la structure administrative, de l’organisation et des textes de la Banque ;
Bonne connaissance des tendances actuelles du développement et familiarité avec le droit international tel qu’il se rapporte à la Banque et à d’autres institutions internationales ;
Solides compétences dans la préparation de documents juridiques complexes, y compris les mémoires et les avis juridiques confidentiels, dans la conduite des négociations d’accords d’établissement avec les pays hôtes ou des contrats complexes portant sur les technologies et les accords de partenariat ;
Capacité à superviser et/ou à concevoir la négociation de documents juridiques complexes, de toute sorte et forme, en maintenant l’équilibre entre les normes des parties externes et les exigences propres de la Banque ;
Capacité à diriger la représentation de la Banque devant le Tribunal administratif et d’autres instances de règlement de litiges selon l’orientation du Conseiller juridique général ;
Capacité à appliquer les connaissances juridiques afin de réaliser toute l’étendue des services juridiques stratégiques conformément aux exigences de la Banque dans le domaine du droit ;
Compétences avérées en matière de conseil permettant d’orienter et d’aider les clients à résoudre leurs préoccupations d’ordre juridique ;
Capacité à porter toute argumentation juridique dans les réunions du Conseil (réunions formelles et tous les comités du Conseil) et favoriser des changements conformes aux exigences de la Banque ;
Capacité à mener toute argumentation juridique lors des réunions de certains comités techniques internes et des comités de la Haute direction, si nécessaire ;
Capacité à communiquer efficacement à l’écrit comme à l’oral en anglais ou en français et une connaissance pratique de l’autre langue ;
Maîtrise des applications courantes de la Suite Microsoft Office et SAP, de préférence.
INFORMATIONS SUR LE POSTE :
LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT A ENGAGÉ LES SERVICES DE DEVEX POUR FACILITER CE RECRUTEMENT. POUR POSTULER, VEUILLEZ CLIQUER SUR « POSTULEZ » COMME AFFICHÉ SUR LA PAGE DE PUBLICATION OU Y ACCÉDER A TRAVERS LE LIEN SUIVANT :
CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES.
Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou en envoyant une capture écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG
Seul(e)s les candidat(e)s qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s. Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet et copies des diplômes requis joints seront examinés. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées. www.afdb.org
Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien d’embauche, etc.). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.

A propos de l'auteur

Administrateur Général

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.