Banque africaine Côte d'Ivoire

La Banque africaine de développement recrute un Chargé de syndication principal

La Banque africaine de développement recrute un Chargé de syndication principal

Entreprise/Structure: La Banque africaine de développement
Ville, Pays: Côte d’Ivoire
Niveau d’études minimum réquis: Bac + 5 ou plus
Expériences professionnelles demandées: 6 ans
Date limite de dépôt de dossier: 11-07-2017
Email de réception des candidatures : Non précisé

Détails de l’offre:

Titre du poste: Charge(e) de syndication principal(e)
Grade: PL5
Poste N°: 50093639
Référence: ADB/17/287
Date de clôture: 11/07/2017
Objectifs
LA BANQUE :
Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013‑2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.
LE COMPLEXE :
La Vice-présidence chargée des Finances supervise la gestion financière du groupe de la Banque. Elle couvre les activités de trésorerie du Groupe de la Banque, notamment les emprunts sur les marchés de capitaux et les activités d’investissement ; les fonctions de contrôle, notamment l’information financière et l’administration des prêts ; la mobilisation des ressources stratégiques et le renforcement des ressources et instruments financiers non statutaires ; ainsi que la gestion générale des actifs et des passifs du Groupe de la Banque.
LE DÉPARTEMENT/LA DIVISION QUI RECRUTE :
Le rôle du département des syndications et des services techniques financiers est inscrit dans l’Article 2 de l’Accord portant création de la Banque qui stipule que la Banque doit :
mobiliser et augmenter en Afrique et hors d’Afrique des ressources pour le financement de projets et programmes d’investissement ; et
favoriser l’investissement en Afrique de capitaux publics et privés dans des projets ou programmes de nature à contribuer au développement économique ou au progrès social des pays membres régionaux.
Pour aider la Banque à assumer ces fonctions, le département des syndications et des services techniques financiers a été créé dans le but de :
fournir des syndications et des services techniques financiers centralisés à l’ensemble du Groupe de la Banque, dans le cadre des activités de prêt tant du secteur public que du secteur privé et à travers différents produits ;
définir les objectifs de mobilisation et les principaux indicateurs de performance et coordonner leur réalisation à l’échelle de la Banque ; et
servir de plateforme, par le biais de la syndication et du cofinancement, pour renforcer les capacités institutionnelles relatives à deux activités connexes, notamment la fonction de gestion de bilan (atténuation des risques sur le portefeuille existant) et la fonction d’agence qui sont les activités post-marché requises pour soutenir pleinement une fonction de syndication des services.
Le poste :
Sous la supervision du chef de division, le/la chargé(e) de syndication principal(e) doit établir et entretenir des relations étroites avec les bailleurs de fonds et les investisseurs en général afin de faciliter le cofinancement de projets souverains et non souverains et, en particulier :
positionner la Banque africaine de développement comme arrangeur principal des cofinancements syndiqués en faveur du développement en Afrique ;
mobiliser des fonds auprès de tous les investisseurs extérieurs – banques commerciales, institutions de financement du développement, Commission économique pour l’Afrique, fonds, etc. – pour accroître l’impact sur le développement du déploiement du capital-risque de la Banque ;
mobiliser des ressources auprès des nombreux partenaires au développement et autres agences connexes avec lesquels la Banque africaine de développement entretient des relations suivies ou avec qui des protocoles d’accord ont été signés, notamment la Banque chinoise de développement, Korea Exim bank, India Exim bank, etc.
intégrer la syndication et le cofinancement aux opérations, afin que la mobilisation des fonds extérieurs devienne le modèle de gestion standard ;
aider les responsables des placements et les chefs de projets à identifier les opportunités de cofinancement et à promouvoir les produits de l’unité auprès des emprunteurs/promoteurs ;
faciliter la structuration et la tarification des propositions par le biais du retour d’information sur le marché ;
permettre à la Banque de gérer son portefeuille d’actifs existant grâce aux ventes secondaires /titrisations et à tout autre mécanisme d’optimisation du bilan.
Fonctions et responsabilités
Le/La chargé(e) de syndication principal(e) assure les fonctions suivantes :
fournir aux chargés d’investissement et aux chefs de projets des orientations sur la structuration et participer activement à la présentation de propositions et de lettres de mission aux clients, en mettant en exergue les avantages de la syndication et du cofinancement ;
établir des relations de travail avec le plus large éventail possible de co-financiers commerciaux ;
réaliser les cofinancements des prêts A/B et les syndications avec les institutions de financement du développement, en partageant, le cas échéant, les responsabilités avec les co-arrangeurs ;
effectuer des sondages des marchés et soumettre à l’examen de la Haute direction des rapports sur l’appétence au risque ;
identifier les actifs existants pour une éventuelle vente secondaire, obtenir les rétroactions du marché sur le coût de vente probable et obtenir toutes les autorisations nécessaires, le cas échéant ;
participer aux transactions d’optimisation du bilan ;
élaborer du matériel de formation, de communication et de marketing et mener une campagne d’information auprès du personnel et des co-financiers.
veiller à une utilisation et une gestion efficaces des mécanismes de financement au sein de l’architecture du Groupe de la Banque ;
effectuer les autres tâches que pourrait lui confier le chef de division ou le responsable.
Critères de sélection
Notamment compétences, connaissances et expérience souhaitables
Être titulaire d’au moins un Master 2/DESS/DEA ou d’un diplôme équivalent en ingénierie, économie, finances et/ou en administration des affaires ou dans des disciplines connexes.
Justifier au minimum de six (6) années d’expérience pertinente acquise dans une institution financière de renom.
Finances – avoir une connaissance pratique de diverses options de financement et d’instruments financiers et être capable d’effectuer toute une série d’analyses financières.
L’expérience dans le secteur privé sera un avantage supplémentaire.
Avoir de solides capacités analytiques, quantitatives et de solides compétences en matière de marché financier.
Être capable de planifier de manière stratégique dans un climat d’incertitude et d’obtenir les résultats souhaités dans les délais prévus.
Avoir une bonne connaissance et expérience du milieu du développement – être capable de comprendre le processus de financement de projets et de faire des recommandations/tirer des leçons pertinentes pour les clients sur le plan opérationnel.
Avoir un solide jugement en affaires et la capacité de prendre des décisions analytiques – analyser les faits et les données pour appuyer des décisions logiques et judicieuses concernant son propre travail et celui des autres.
Être capable d’utiliser pleinement les systèmes, les procédures et les politiques en vue d’atteindre les résultats requis.
Connaître les instruments du marché et les sources de financement des marchés.
Avoir une bonne connaissance des activités de mobilisation de fonds et de rétrocession des prêts sur les marchés de capitaux en développement, notamment en Afrique.
Avoir une excellente compréhension des questions financières qui affectent les clients souverains et non souverains dans les pays en développement ainsi que de la politique associée au mandat de la Banque.
Avoir l’esprit orienté vers la satisfaction du client, être capable d’interagir efficacement avec les clients et les relations d’affaires à un niveau élevé et être capable de travailler efficacement au sein d’une équipe.
Avoir l’esprit d’innovation, de créativité et de communication.
Avoir la maîtrise des logiciels MS Office standards, en particulier Word, PowerPoint et Excel ; la connaissance de SAP serait un avantage.
Être capable de communiquer efficacement (à l’écrit et à l’oral) en anglais ou en français, de préférence avec une bonne connaissance de l’autre langue.
InformationS sur le poste :
LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT A ENGAGÉ LES SERVICES DE DEVEX POUR FACILITER CE RECRUTEMENT.POUR POSTULER, VEUILLEZ CLIQUER
SUR LE LIEN:
CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES
Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou en envoyant une capture écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG
Seul(e)s les candidat(e)s qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s. Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet et copies des diplômes requis joints seront examinés. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées. www.afdb.org
Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien d’embauche, etc.). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.

A propos de l'auteur

Administrateur Général

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.